Critique : RoboCop

RoboCop a connu un tournage tourmenté que José Padilha a raconté à son ami Fernando Meirelles via les mots suivants : c’est l’enfer ici. Ambiance !

Advertisements