Critique : Us

Affiche française pour le film Us écrit et réalisé par Jordan Peele avec Lupita Nyong’o

Exit les blancs chelous, bienvenue aux doppelgängers

Fiche

TitreUsTitre VO
RéalisateurJordan PeeleScénaristeJordan Peele
ActeursLupita Nyong’o, Winston Duke, Elisabeth Moss, Tim Heidecker, Anna Diop, Yahya Abdul-Mateen II
Date de sortie20 / 03 / 2019Durée1h 56
GenreComédie, Horreur, ThrillerBudget20 000 000 $

De retour dans sa maison d’enfance, sur les côtes Californiennes, Adelaïde Wilson a décidé d’y passer des vacances de rêves avec son mari Gabe et leurs deux enfants. Un traumatisme aussi mystérieux qu’irrésolu refait surface suite à une série d’étranges coïncidences qui déclenche la paranoïa de cette mère de famille qui est de plus en plus persuadée qu’un terrible malheur va s’abattre sur ceux qu’elle aime.

Critique

Jordan Peele. En France, pas grand-monde ne le connaissait et encore, c’était pour son duo comique avec Keegan-Michael Key ou alors en tant que boyfriend puis mari de Chelsea Peretti, l’inoubliable Gina Linetti de la série Brooklyn Nine-Nine. Puis, le gars a pondu Get Out. Choc total. Il en est ressorti avec l’Oscar du meilleur scénario original. Tranquille. Dès sa première réalisation, il s’est mis sur le devant de la scène. Je n’ai vu le film que bien après sa sortie cinéma et pour le coup, j’avais été bluffé malgré une fin trop pépère. Bref, tout ça pour dire que son deuxième long-métrage, là, par contre, je n’allais pas louper la sortie ciné.

Pour son deuxième essai, Jordan Peele ne s’est pas trop éloigné de ce qui a fait son succès dans Get Out. À savoir une idée de départ loufoque, un style entre l’horreur et la comédie (cette dernière est bien plus prononcée ici) et un soin apporté aux répliques. Exit les blancs chelous, bienvenue aux doppelgängers.

Moins percutant que Get Out

Résultat des courses, j’ai moins kiffé que son premier long-métrage. On en retrouve d’ailleurs les mêmes défauts. Une partie horrifique soft (tout ce qui est gore est hors-champ) – pas vraiment un défaut en soi, mais j’aime bien le gore – et une dernière partie trop sage. Mais on en a des nouveaux aussi. Notamment, le suspense. Alors que le héros de Get Out se retrouvait dans une situation où je craignais vraiment pour sa peau (littéralement 😛 ), la famille d’Us ne semble jamais mal en point. Du coup, je n’ai jamais frissonné d’inquiétude et c’est quand même dommage vu que cela semble être l’objectif de Jordan Peele. Dernier point qui m’a déçu, un twist prévisible à cause d’un trop grand nombre d’indices laissés. Dès lors, peut-on toujours parler de twist ? À débattre.

Le style Amblin

Ça, c’était pour les défauts. Passons aux (nombreuses) qualités du film. Tout d’abord, je voulais dire un grand merci à Jordan Peele pour me replonger en enfance avec ces films calibrés pour toute la famille, mais délivrant une ambiance horrifique comme Gremlins, Les Goonies et co. Du Amblin, quoi. On pourrait même parler de Twilight Zone, histoire de boucler la boucle. Peele chapeaute la nouvelle série Twilight Zone. Je trouve que c’est un registre beaucoup trop sous-exploité au cinéma pourtant cela permet de rassembler enfants et parents dans le registre horrifique.

Naturellement, dans les productions Amblin, il y a beaucoup d’humour. Cela se traduit ici par des répliques savoureuses et souvent frappantes de réalisme. Que ça fait plaisir d’avoir les membres d’une famille qui discutent en eux comme moi je le ferais avec ma famille. Je m’identifie vraiment à eux. Surtout grâce à la dynamique entre le père et la mère. Très proche de celle que j’ai avec ma compagne. Celui avec les enfants devra attendre un peu que le mien grandisse.

Walkingda Forever Dead

Dès lors, j’en profite pour faire part de mon coup de cœur envers les acteurs formant cette famille. C’est T’Challa qui fait la gueule, car le couple en question n’est autre que Nakia et M’Baku. Ces saligauds. À peine Black Panther transformé en poussière, voilà qu’ils se foutent en couple et font deux gosses. Du Shane et Lori dans le texte. Bémol, la famille blanche est vraiment en-deçà tant les clichés y sont cumulés. À moins que ce soit voulu afin de venger tous ces blacks qui ont dû se coltiner des milliers de rôles clichés. Si c’est le cas, je retire ce que je viens de dire. Bref, la famille, que ce soit les originaux ou les doubles, bien flippants comme il faut même si c’est assez inoffensif au final, fait des ravages.

Par excité de découvrir la nouvelle idée de Peele, le28 mars 2019.

Conclusion

Moins réussi, à mes yeux, que Get Out, car on retrouve les mêmes défauts accompagnés de nouveaux (pas flippant et suspense quasiment absent), Us reste tout de même largement au-dessus du lot dans le genre. Ce mélange entre la comédie et l’horreur dans un registre familial risque de faire mouche auprès du grand nombre. C’est d’ailleurs le cas si on se fie au box-office. Mention spéciale aux acteurs, vraiment excellents.

+

  • Famille géniale
  • Ambiance Amblin
  • Souvent bien drôle
  • L’ombre de Lupita Nyong’o

  • Suspense absent
  • Dernière partie moins réussie
  • Niveau horreur, c’est soft – pourquoi Peele veut que ce soit un film d’horreur
7/10

Pin It on Pinterest