Critique : Copains pour toujours 2

Le premier avait fait un carton. Mérité, car agréable et drôle. Bref, pour la première fois de sa vie, Dennis Dugan, 15 films, va tourner une suite.

Advertisements