Critique : Red 2

Il faut les faire sortir, ces vieux !

Fiche

D’après le comic de Warren Ellis et Cully Hamner publié par WildStorm
Titre:
Red 2
Réalisateur(s):Dean Parisot
Scénariste(s):Jon Hoeber, Erich Hoeber
Acteurs:Bruce Willis, John Malkovich, Mary-Louise Parker, Helen Mirren, Anthony Hopkins, Catherine Zeta-Jones, Lee Byung-Hun, Neal McDonough, Brian Cox
Titre original:Date de sortie:28 août 2013
Pays:États-UnisBudget:84 000 000 $
Genre:Action, ComédieDurée:1h 56

Lorsque l’agent retraité de la CIA Franck Moses apprend la mort de son ancien collègue Marvin, il se rend à son enterrement avec sa compagne Sarah, sans se douter qu’il va au-devant de gros problèmes… Arrêté et interrogé par le FBI au sujet d’un mystérieux « Projet Nightshade », il ne doit son salut qu’à l’intervention de Marvin qui avait simulé sa mort. Ils se lancent alors dans une course poursuite à travers le monde pour découvrir le secret du « Projet Nightshade ».

Critique

Je n’ai pas d’idée pour l’introduction de ma critique du film Red 2, à vrai dire, l’inspiration me manque un peu à l’heure d’écrire ces lignes pourtant il faut bien que j’écrive la critique vu qu’il sort aujourd’hui. À y réfléchir, ce n’est pas vraiment étonnant que j’ai du mal. Il faut dire que Red 2 est une très mauvaise muse.

Pourquoi cela ? Tout simplement parce que rien ne sort vraiment des sentiers battus. Pour faire court, on reprend la même formule que dans le premier ce qui donne un film du même acabit, mais l’effet de surprise en moins (pas négligeable non plus).

On reprend la même formule que dans le premier ce qui donne un film du même acabit, mais l’effet de surprise en moins.

Petit changement au niveau du casting : out Morgan Freeman et Karl Urban et bienvenue à Anthony Hopkins, Catherine Zeta-Jones et Lee Byung-Hun. Sans vouloir manquer de respect aux deux premiers, il faut tout de même avouer qu’on y gagne au change. Autant en quantité qu’en qualité. En plus, j’adore ce dernier que j’ai découvert dans l’ébouriffant J’ai rencontré le Diable. Il joue aussi Storm Shadow dans la saga G.I. Joe, mais c’est tout de suite moins classe. En tout cas, je croise les doigts pour que l’acteur réussisse à trouver à Hollywood un rôle à la hauteur de son talent car dans le film, c’est le seul qui a l’air vraiment impliqué avec Mary-Louise Parker (toujours aussi sexy dans le style femme écervelée).

Les autres se contentent de recycler la même sauce que dans l’épisode précédent. John Malkovich joue au freak, mais c’est nettement moins efficace. Le pire, ça reste Bruce Willis qui m’a donné l’impression de faire TOUJOURS la même chose. Il a beau jouer dans pas mal de film récemment, il ne change pas son jeu d’un iota, ni son expression facial d’ailleurs. Seules exceptions, Looper et Moonrise Kingdom. Comme par hasard, ses meilleurs films des dix dernières années. On sait tous qu’il a un très grand talent, ne lui reste plus qu’à se sortir les doigts du cul. M’enfin, faut la motivation aussi.

Mon préféré dans Red 2 avec Mary-Louise et Lee, c’est Helen Mirren. Lors d’une séquence de snipe, elle est pieds nus, laissant juste transparaître un collant et joue avec son pied tout en tirant. Le personnage de Brian Cox était excité… et moi aussi. Comme quoi, le sex-appeal, c’est comme la connerie, on ne la perd jamais. Que dire aussi de la séquence d’action en duo avec Lee ? « Ouah, la classe quand même ! », ce sont les mots exacts qui se sont échappés de mon esprit. On sourit aussi en voyant Helen Mirren reprendre son rôle de The Queen.

Catherine Zeta-Jones et Anthony Hopkins ont l’air de beaucoup s’amuser aussi. Tant mieux, ils permettent d’apporter un peu de fraicheur dans cette suite.

Comme quoi, le sex-appeal, c’est comme la connerie, on ne la perd jamais.

Pour le reste, difficile de ne se montrer pleinement satisfait. L’humour, c’est vraiment par période. L’action est loin de se montrer à son avantage, en même temps, avec des acteurs pareils, les salaires ont dû faire mal ! La réalisation est assez basique malgré une bonne idée pour enchaîner deux parties. Ah oui, en beau chauvin parisien, j’ai beaucoup aimé le passage à Paris. Pour une fois que des scènes d’action ont lieu dans notre capitale. Mention spéciale à la course-poursuite le long de la Seine.

Ben, finalement, j’ai réussi à trouver de quoi parler. Cool alors, :).

Conclusion

Une suite ni supérieure, ni inférieure au précédent. Seulement, l’effet de surprise a disparu. Il n’en reste pas moins une agréable comédie d’action.

+– Lee Byung-Hun
– Mary-Louise Parker
– Helen Mirren hot
– Ça reste du même acabit que le premier
– Ça reste justement du même acabit que le premier
5/10

Affiche de Red 2

Advertisements
A propos de l'auteur : (2914 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.