Critique : Ori and the Blind Forest

Difficile de ne pas tomber amoureux d’Ori and the Blind Forest. Pourtant, à voir de loin, il ne s’agit que d’un énième jeu de plates-formes. Grosse erreur.

Advertisements