Les Gardiens de la Galaxie : l’audition cauchemardesque de Dave Bautista

Poster du film Avengers: Infinity War avec Drax (Dave Bautista)

Aux origines de Drax

Revenons à une époque où le monde ne connaissait pas encore les Gardiens de la Galaxie. Plus précisément, à un moment où Marvel Studios et James Gunn cherchaient encore leur Drax le Destructeur.

Son interprète qui ne l’était pas encore, Dave Bautista, a raconté comment il a vécu son audition durant la Denver Pop Culture Con. Une histoire dans le pur style d’Hollywood.

Dave raconte

Oh mon Dieu, c’était un cauchemar. J’étais terrifié. J’étais vraiment désespéré à l’époque, je n’avais presque pas travaillé depuis trois ans, j’avais arrêté le catch et j’étais désespéré de trouver un emploi. J’ai finalement eu un agent deux semaines avant l’audition pour les Gardiens. Mon agent me dit : « Tu sais, j’ai vraiment dû me battre pour te faire passer cette audition. Ça a été vraiment difficile à obtenir, ils ne voulaient pas vraiment t’auditionner. Ils ne voulaient pas de catcheurs professionnels, alors je ne veux pas que tu aies de l’espoir. ».

Il a mis mes espoirs au plus bas, alors j’y suis allé avec des attentes basses. Je n’avais pas compris Drax. J’ai appelé mon coach d’acteur et lui ai dit : « Je ne comprends pas. » et il est devenu dingue parce qu’il est genre le plus grand fanboy. Quoi qu’il en soit, il m’a fait faire des recherches et j’ai trouvé une photo de Drax, et j’ai dit : « Il me ressemble ! ». Il m’a mis au défi tout au long de ce processus, ma première et deuxième audition, mon coach d’acteur est venu avec moi. J’ai lu pour Sarah Finn, elle est incroyable. J’ai lu avec elle et elle m’a dit : « Ne sois pas nerveux. Prends ton temps, nous pouvons être ici toute la journée. »

J’adore ce petit genre d’anecdote. Comme quoi, à Hollywood, il suffit parfois d’un petit rien pour passer de l’ombre à la lumière. En tout cas, je comprends mieux pourquoi le Dave est vraiment fidèle à James Gunn.

Publicités
A propos de l'auteur : (2785 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter ou Facebook.