Test Blu-ray 2D/3D : Silent Hill : Révélation 3D

Anatomie d’un blu-ray de l’enfer

Fiche

Date de sortie Blu-ray/DVD:28 mars 2013Format vidéo:2.40:1
Langues:Français, Anglais
Sous-titres:Français
Suppléments :Commentaire audio du réalisateur, scènes coupées, making of, les coulisses du tournage, tourner en 3D, anatomie de trois scènes, la conception du générique, regard sur Silent Hill en 3D, l’attraction tirée du film

Test

Ce test se base sur l’édition 3D, un steel book en format DVD (argh, pour ranger, c’est la galère). A l’intérieur, le blu-ray 2D/3D du film, le DVD et un petit cadeau, un livret. Excellent, celui-ci offre des illustrations sur le bestiaire permettant notamment de voir ce à quoi aurait pu ressembler la tête de Pyramid Head sans son casque pyramidale et sur la ville. Un cadeau vraiment sympa. Passons au lancement du blu-ray 3D du film.

Le disque propose le choix entre la version 2D ou 3D du film. Vous devinez ce que je choisis et je tombe sur un autre choix: menu classique ou interactif. Interactif? Voyons voir. On tombe sur un menu montrant la rue de Silent Hill en 3D avec les cendres qui tombent au premier plan. Un effet 3D saisissant. On peut choisir plusieurs éléments dans le décor pour voir des extraits du film, tomber sur le choix de la langue, du chapitre ou tout simplement pour lancer le film. Une idée originale même si ça manque de lisibilité (bonne idée, d’avoir implémenter un menu classique). En tout cas, elle met en valeur la 3D qui est un des plus du film.

Je me refais Silent Hill : Révélation 3D et tombe à la renverse devant la 3D vraiment excellente notamment sur certains passages. Malheureusement, cela ne sauve pas le film plombé par un scénario mauvais de chez mauvais et des acteurs vraiment pas bons. Mais au moins, ça propose un voyage sympathique au coeur de l’enfer. La qualité de l’image et du son est vraiment impeccable, un must.

Passons désormais aux bonus avec, grande première pour moi, la présence de 3D.

Scènes coupées et alternatives (3D – 11mn42)

Certains sont passables mais d’autres réussies comme le prolongement du cauchemar d’Heather où on voit Harry coupé en deux ou le passage à Silent Hill où Heather retrouve sa mère l’espace d’une seconde. La plupart d’entre elles visent à densifier la relation entre Vincent et Heather (une relation qui est d’ailleurs un des points faibles du film) mais de toute façon, les scènes coupées ne réussissent pas à corriger. Pas de regret donc.

Making of (1h03mn23)

Réellement intéressant car le making of couvre tous étapes du projet Silent Hill 2, du choix du casting aux décors et costumes en passant par la vision du réalisateur. Parmi les éléments les plus notables, l’interview de Sam Hadida et celle d’Adélaide qui raconte comment le producteur a réussi à la faire venir sur le projet en faisant un forcing assez hallucinant. Un bémol à émettre mais n’ayant rien à voir avec la qualité du making-of. Michael J. Bassett dit qu’il est un geek, un joueur de jeu vidéo mais dans la minute qui suit, il affirme avoir du mal à maîtriser le héros. Euh, Silent Hill est quand même loin d’être difficile à prendre en main… On peut remettre donc en cause la nature vidéoludique du réalisateur parce que bon, ça fait cool de dire qu’on est un joueur quand on réalise une adaptation mais faut faire gaffe quand même.

Les coulisses du tournage (11mn57)

Permet d’approfondir des éléments déjà abordés dans le making-of comme la conception des décors et des costumes. Un plus non négligeable.

Tourner en 3D (3D – 7mn19)

Etant le principal attrait du film et même son plus gros point fort, il est donc intéressant de visionner cette featurette afin de voir comment ils ont abordé la 3D.

Anatomie de trois scènes (6mn30)

En jouant sur la comparaison simultanée story-board, cinématique et résultat final. On peut alors se rendre compte de comment un projet peut évoluer de la pré-production à la post-prod. Le tout commenté.

La conception du générique (6mn45)

L’excellent générique est détaillé et explicité par les gars qui l’ont fait.

Regard sur Silent Hill en 3D (3D – 3mn02)

Véritable featurette, elle sert juste à faire la promo du film avec le réalisateur qui parle d’un film génial, d’acteurs expliquant l’intrigue et leurs personnages. Le truc inutile en somme.

L’attraction tirée du film (4mn41)

Mon bonus préféré même s’il est très anecdotique rien que pour voir la tronche de l’actrice quand elle traverse le parc d’attraction dédié à Silent Hill. Pour en avoir fait un similaire, je peux vous affirmer que c’est vraiment flippant!

Par ailleurs, il existe un bonus secret:

[spoiler title= »Où le trouver »]En cliquant à droite tout en étant positionné sur « L’attraction tirée du film », vous ferez apparaître un point d’interrogation. Lorsque vous cliquez dessus, vous aurez droit au clip du film en 3D![/spoiler]

Conclusion

Excellent blu-ray avec une qualité technique au top et des bonus passionnants sans oublier une excellente 3D (le film est réellement pensé pour). Achat indispensable pour les fans.
Image : 10/10
Son : 9/10
Bonus : 7/10
3D : 9/10
Trophée8/10
Advertisements
A propos de l'auteur : (2620 articles)

Avatar de l'auteur MarvelllFou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • cinespeedy

    Il y a un truc que j’ai du mal à saisir lol Comment tu peux acheter un film en blu ray que tu as noté 2 sur 10 :O ?

    • http://marvelll.fr/ Marvelll

      Euh, je ne l’ai pas acheté ;-), on me l’a envoyé pour faire un test et j’étais curieux de voir comment s’est déroulé le tournage (principalement parce que Mad Movies en parlait en bien). J’espérais aussi un bonus avec une réflexion sur la mauvaise qualité du film. Voir ce qu’ils ont raté en gros.