Critique : (S)ex List

Une comédie romantique, ni plus, ni moins
Adapté du roman 20 Times a Lady de Karyn Bosnak
Réalisateur(s): Mark Mylod (Ali G)
Scénariste(s): Gabrielle Allan (Scrubs), Jennifer Crittenden (Old Christine, Tout le monde aime Raymond, Seinfeld)
Acteurs: Anna Faris (la saga Scary Movie), Chris Evans (alias Mr Captain America), Ari Graynor (Fringe, Jewish Connection), Oliver Jackson-Cohen (le tueur de Faster), Chris Pratt (le meilleur ami qui se tape la copine du héros dans Wanted)
Titre original : What’s Your Number?
Pays: États-Unis Date de sortie: 5 octobre 2011
Genre: Comédie Durée: 1h48
Ally voit sa vie toute chamboulée lorsqu’elle apprend via un article de presse que les femmes ayant eu plus de 20 partenaires sexuels ont toutes les chances de rester célibataire toute leur vie. Après avoir listé l’ensemble de ses Ex, Ally commence à perdre l’espoir de se marier un jour…

Elle fait le serment de ne pas dépasser « son chiffre » (19), et sollicite l’aide de son voisin pour retrouver l’Ex de sa vie…

On part d’une idée à priori originale. Une fille veut retrouver ses ex pour ne pas dépasser le nombre qui la rendra vieille fille – 96% des femmes ayant plus de 20 amants n’arrivent pas à trouver l’homme idéal (et elle en a eu 19). S’ensuit une enquête pour retrouver ses anciens ex (parce que coucher avec ça ne compte pas), ça nous permet de disposer de quelques tranches de vie de la jeunesse de l’héroïne plutôt marrantes.

Après, l’histoire d’amour entre les deux personnages principaux est plutôt balisée mais jamais trop cul-cul et puis quel plaisir pour retrouver Captain America. D’ailleurs il a ses restes de l’entraînement draconien qu’il a subi pour devenir le premier Vengeur. La première fois qu’il fait tomber le T-Shirt, les filles de la salle se sont pâmées. La fois où il a fait tomber le caleçon, on a dû appeler les secours pour plusieurs malaises et il y a eu aussi quelques ruptures à la sortie de la salle (« Pfff, tu vaux rien face à Chris Evans« ). Les mecs prenez garde avant d’amener votre copine voir le film.

Parmi les seconds rôles marquants, on n’en retient pas beaucoup si ce n’est le premier amant de l’héroïne, le légendaire Sylar, le mec qui ouvre les cerveaux pour récupérer les pouvoirs dans Heroes. A part ça…

Les sketches vous feront rire quelque fois mais vous serez aussi consternés par moment par l’humour un peu en bas de la ceinture sans tomber dans le vulgaire toutefois. Mais vous ne pourrez apprécier le film que si l’actrice principale ne vous gêne pas. Anna Faris était connue pour être l’héroïne principale de la saga Scary Movie. A la dégaine et au visage/yeux assez space, elle offre une certaine originalité dans le monde aseptisé de la comédie romantique où les actrices se suivent et se ressemble mis à part Reese dans la saga de la Blonde.

Après, je ne sais plus trop quoi vous dire. On a déjà fait le tour du film. Ah si… non en fait, non, je l’ai déjà dit. Ah oui, il y a avait une scène que j’ai adoré, c’est la fois où le couple vont jouer au basket au Square (terrain de basket-ball de Boston). Cette scène est très réussie et plutôt marrante et je me suis demandé si c’était vraiment Anna Faris qui jouait aussi bien. Sûrement une doublure… Bon ben, je suis en panne d’inspiration, je vous laisser avec la conclusion.

Une comédie romantique tout ce qu’il y a de plus banal. Sans plus, ni moins, de quoi passer un bon moment.

Sa scène culte : pour les filles, le moment où Captain America fait tomber le pantalon.

Note : 5/10

(S)ex List affiche

Pin It on Pinterest