Critique : The Baby

… et une enclume aux paupières.

Fiche

Titre:The Baby
Réalisateur(s):Matt Bettinelli-Olpin, Tyler Gillett
Scénariste(s):Lindsay Devlin
Acteurs:Allison Miller, Zach Gilford, Sam Anderson
Titre original:Devil’s DueDate de sortie:7 mai 2014
Pays:États-UnisBudget:
Genre:Épouvante, HorreurDurée:1h 29

Suite à une soirée bien arrosée lors de leur lune de miel, deux jeunes mariés doivent gérer une grossesse survenue plus tôt que prévu. Alors que le futur père choisit d’immortaliser les neuf mois à venir en filmant sa femme, il découvre que celle-ci adopte un comportement de plus en plus inquiétant, témoignant de changements profonds aux origines à la fois mystérieuses et sinistres…

Photo The Baby

Mais quel gâchis ! Il était si beau ce parquet.

Critique

En plus d’être le nouveau long-métrage des deux gars derrière le segment 10 / 31 / 98 de V/H/S, Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett, The Baby, c’est aussi une promo mémorable grâce à une efficace caméra cachée, un peu dans la lignée de celle de Carrie. En moins cool, quand même, parce que Carrie, ça le faisait vraiment !

Ce nouveau long-métrage d’horreur est un énième représentant du found fountage. Ici, la seule originalité concerne l’emploi d’une mini caméra se positionnant au niveau du torse. Cela permet de rendre dynamique le climax tout en effaçant, aux yeux des spectateurs, les réactions illogiques des héros. Ceux-là même qui s’obstinent à vouloir filmer alors qu’ils sont aux portes de la mort (cf le climax ridicule de Paranormal Activity : The Marked Ones).

Pour le reste, difficile de montrer un réel engouement, si mineur soit-il, pour The Baby. D’un, ce n’est pas la peine d’amener votre trouillomètre, car il ne variera pas d’un iota, même pas un p’tit jump scare. De deux, les héros sont bien trop clichés pour mériter autre chose que la mort. De trois, même le background ne s’en sort pas. On a l’impression d’avoir une redite du pourtant pas bon du tout Devil Inside avec sa mystérieuse secte.

Les seuls attraits du film du jour concernent ses passages d’action, réellement efficaces. Notamment lorsque la mère commencera à récupérer des pouvoirs (avec le found fountage, on se croirait devant Chronicle). Mais bon, ça dure à peine quelques minutes et ça ne suffit pas pour combler la lassitude provoquée par le visionnage. Parce que même si la bobine a beau durer moins d’une heure et demie, elle provoque le même effet qu’une réunion si chiante qu’elle semble interminable.

Photo The Baby

Le boyfriend ne perd pas le nord. Toujours l’œil sur la bague à 18 carats.

Conclusion

Sans surprise, The Baby n’est pas un bon film d’épouvante… Au moins, sa vidéo promotionnelle avec le Devil Baby est marrante.

+– La caméra cachée
– La femme enceinte qui nous refait Chronicle
– On s’emmerde
– On n’a pas peur
– Des héros peu attachants
– Rien de neuf sous l’horizon
3/10
Advertisements
A propos de l'auteur : (2792 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.