Godzilla vs Kong : la bande-annonce du combat du siècle

Deux rois. Un seul trône.

Après une ouverture mémorable en 2014 avec Godzilla suivi par mon énorme coup de cœur Kong : Skull Island (2017) et malgré la grosse déception Godzilla II – Roi des Monstres (2019), impossible de ne pas être excité par la perspective du combat entre ces deux Kaijū.

Bande-annonce VF de Godzilla vs Kong
Bande-annonce VOST de Godzilla vs Kong

« Qui devra s’incliner ? »

Popopopopo ! Y a pas à dire, ils savent comment vendre leurs films, chez la Warner. Après, je reste toujours sur la réserve, car Godzilla 2 donnait sacrément envie et on a vu le résultat. D’autant plus qu’Adam Wingard est à la réalisation. Oui, le mec derrière le catastrophique nouveau Blair Witch (un des très rares films où j’ai donné la note de 1/10) et l’adaptation pour Netflix de Death Note (je n’ai même pas eu le courage de le mater). Après, il avait pourtant plutôt bien commencé sa carrière avec les sympathiques You’re Next et The Guest.

Après, pour se rassurer, le plus gros point faible de Godzilla 2 était clairement son histoire à la limite du ridicule. Là, quand on voit les noms des scénaristes, ça rassure. Surtout un : Eric Pearson. Le scénariste derrière Agent Carter, Thor: Ragnarok et Black Widow. Quand on voit un même scénariste utilisé plusieurs fois par Marvel Studios, c’est généralement bon signe.

La nouvelle taille de King Kong

Bref, revenons à la bande-annonce. Ils ont été généreux en images. Première remarque, King Kong a sacrément grandi pour rattraper les 120 mètres de Godzilla. En effet, il ne faisait « que » 32 mètres dans Kong: Skull Island. Néanmoins, il était encore adolescent à cette époque (en 1973, pour être précis).

Malgré tout, le fight semblait toujours déséquilibré à cause du rayon de la mort de Godzilla. Hop, la bande-annonce montre le gros avantage du roi des singes. Il peut porter des armes. Voilà ce qui rééquilibre le combat du siècle.

Mes passages préférés dans la bande-annonce, hormis les scènes de catch, sont celles impliquant la jeune fille. Brrr, des frissons sur la magnifique scène à la ET. L’histoire ne dit pas si Kong s’est exprimé avec : « Kong. Téléphone. Maison. ». En tout cas, ça me rassure concernant la tension dramatique totalement absente de Godzilla et de sa suite. On remarquera qu’ils ont réadapté l’histoire deu Kaijū poilu pour la mêler à celle du lézard atomique. En effet, Skull Island peut être qualifié comme la première partie d’un film King Kong classique tandis que celui-ci fait penser à une deuxième partie : la fille, enchaîné sur le bateau, importé en ville.

Autre frisson, quand Kong brandit le marteau (piqué à Thor ?). Pour terminer ce article : #TeamKong pour moi !


Affiche française du film Godzilla vs Kong avec la tagline "Deux rois. Un seul Trône."

Godzilla vs Kong est prévu pour le 17 mars 2021 (lol).

Réalisé par Adam Wingard, d’après un scénario de Eric Pearson et Max Borenstein, avec Alexander Skarsgard, Millie Bobby Brown, Rebecca Hall, Brian Tyree Henry, Shun Oguri, Eiza Gonzalez, Jessica Henwick, Julian Dennison, Kyle Chandler, Demian Bichir.

À une époque où les monstres parcourent la Terre, et alors que l’humanité lutte pour son avenir, Godzilla et King Kong, les deux forces les plus puissantes de la nature, entrent en collision dans une bataille spectaculaire inédite. Alors que Monarch se lance dans une mission périlleuse en terrain inconnu, et qu’il découvre des indices sur les origines des Titans, un complot humain menace d’éradiquer ces créatures – qu’elles soient bonnes ou mauvaises – de la surface de la planète.

Synopsis officiel

Pin It on Pinterest