Test : Oddworld: New ‘n’ Tasty !

C’est dans les vieux pots qu’on fait la meilleure tarte aux Paramites.

Fiche

Titre :
Oddworld: New ‘n’ Tasty !
Éditeur :Oddworld Inhabitants
Développeur :Just Add Water Developments
Plate-forme :PlayStation 4Date de sortie :22 / 07 / 2014
Genre :Infiltration, Plates-formesTesté sur :PlayStation 4

Chaud, chaud !

Critique

Oddworld: New ‘n’ Tasty ! est le remake d’Oddworld : l’Odyssée d’Abe, un jeu sorti en 1997 sur PlayStation et sur PC. Inutile de vous dire qu’il a une aura de jeu culte, par contre, je n’y ai jamais joué en dehors d’une démo. C’était l’époque où je n’avais pas beaucoup d’argent donc je devais choisir mes jeux avec parcimonie et sans vouloir manquer de respect à Abe, il manque sacrément de charisme. En plus, la Nintendo 64 venait de débarquer avec le mythique GoldenEye et Lylat Wars.

Bref, à l’occasion de ce remake, je me suis jeté dessus surtout qu’avec mon frère, on cherchait un jeu pour passer le week-end. Il faut savoir qu’Oddworld: New ‘n’ Tasty ! est jouable en coop, même si un seul joueur est contrôlable à l’écran. Hein ? Mais comment joue-t-on à deux ? Cela s’explique simplement par le fait qu’il s’agit d’un die and retry. Donc quand l’un meurt (souvent), l’autre prend le contrôle. On pourrait aussi se passer la manette, mais bon… On est des gros fainéants.

En tout cas, le jeu est très beau. Les décors sont variés et très riches, au point même de provoquer l’extase. La modélisation des personnages est appréciable et leurs animations réussies. Abe me fait franchement marrer quand il marche. Le jeu devient hilarant à deux quand on voit son partenaire se planter lamentablement. Grâce à l’efficace moteur physique, il n’est pas rare de retrouver Abe dans des postures disgracieuses une fois mort.

Un classique reste un classique, même 17 ans après.

L’autre atout du jeu concerne son humour qui n’a pas pris une ride malgré ses dix-sept ans. Abe est un anti-héros attachant et génial durant les cinématiques. Le gameplay est sacrément fun : au début, j’avais peur d’être atteint d’un sentiment de lassitude suite à une répétitivité souvent inhérente à ce type de jeu, mais pas du tout, le jeu offre des phases variées qui relancent sans cesse l’intérêt à tel point qu’avec mon frère, on a bouclé le jeu en une journée non-stop (sans même faire les traditionnelles pauses FIFA, c’est dire). Et puis bon, un jeu où on peut contrôler télépathiquement un ennemi et le faire exploser (littéralement, le jeu est parfois assez gore) en se concentrant, ça ne peut être qu’une bombe (sans mauvais jeu de mot).

Malgré tout, il n’est pas rare de pester devant la maniabilité ultra rigide. Surtout quand il s’agit de grimper sur la plate-forme au-dessus d’Abe. Néanmoins, à force d’entrainement, on finit par contourner le problème. N’empêche, ça reste très marrant de voir ton frère faire n’importe quoi en voulant grimper sur une plate-forme, car sous stress à cause du gros monstre qui déboule derrière lui. Ouais, c’est sûr, quand c’est moi, c’est tout de suite moins drôle…

Par Christophe Menat, le .

Une des phases les plus ardues du jeu.

Conclusion

Excellente surprise. Si comme moi, vous n’avez jamais joué à Oddworld : l’Odyssée d’Abe, foncez ! Surtout que le rapport qualité prix est largement en faveur du jeu.

+– Agréable à l’œil
– Drôle
– Gameplay riche et diversifié
– Maniabilité un peu rigide
8/10

Poster du jeu Oddworld: New ‘n’ Tasty !

Advertisements
A propos de l'auteur : (2791 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Fahd Hanachi

    De tres bons souvenirs ce jeu. je m attaque au remake

    • Bon jeu ! Tu me diras les différences avec l’original 😉

  • Excel-Plus

    Ce jeu était une tuerie à l’époque. Et il me ferait presque acheté la PS4, juste pour pouvoir y jouer à nouveau.

    • Ah, ah, pas la peine, il suffit d’attendre un peu et il va débarquer sur toutes les plates-formes.