Critique : Safe

Avec Safe, Tatane Man est de retour. Le distributeur des plus beaux high kick du cinéma récupère un rôle qui lui avait longtemps échappé, le fameux protecteur d’enfants.