Critique : The Walking Dead – Saison 1

Walking Dead

Avant toute chose, je vous conseille de lire la critique du premier épisode qui résume déjà pas mal de choses ( voir ici ). C’est fait ? Sinon tant pis.

Alors que vaut le reste de la saison ?

Déjà de l’aveu même du réalisateur, The Walking Dead tourne autour des personnages, plus que sur les zombies. Donc attendez-vous à les voir de moins en moins souvent (même si quelques scènes sanglantes sont prévues).

Abordons alors les personnages. De ce côté-là, on n’est pas non plus pleinement satisfait. On bénéficie de belles scènes mais on a la désagréable impression que les scénaristes (à moins que ce soit le cas dans le comic, ne l’ayant pas lu) font tout pour ralentir les clashes. Histoire de faire monter la tension ou de garder le public ? Je ne sais pas mais toujours est-il que l’histoire à propos du trio d’amoureux (Rick/Lori/Shane) avance très lentement (on pensait que 6 épisodes obligerait à accélérer les chose mais loin s’en faut), il faudra attendre la saison prochaine pour en voir le dénouement (enfin je l’espère).

De plus, les relations entre les personnages sont très classiques ce qui est fort dommage mais heureusement certaines valent le coup d’œil surtout celle entre Andrea et Dale.

Les points forts de cette série

Tous les personnages peuvent mourir. L’auteur du comic l’a bien fait comprendre. Quasiment à chaque épisode, son lot de morts. J’aime beaucoup cette idée, cela permet de garder une petite tension.
Le maquillage des zombies est nickel, de même pour la chair arrachée ou les décapitations. La photo est superbe, surtout en HD. Par contre un gros bémol au niveau des FX. Regardez le dernier épisode et vous verrez tout de suite de quoi je parle.

La série vaut le coup d’être suivi, rien que pour son trip de s’affranchir de la durée d’un film de zombies,The Walking Dead pouvant être la suite de nombreux films.

A suivre dans une deuxième saison espérons un peu meilleure.

L’épisode culte : le quatrième sous-nommé Vatos avec un final tragique.

Le final : ne laisse aucun doute quand à une suite.

Note : 7/10

A propos de l'auteur : (1963 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.