Test : Anno 2070

Le jeu de gestion ultime

Fiche

Éditeur:Ubisoft
Développeur: Related Designs (Anno 1404, Anno 1701)
Plate-forme:PCDate de sortie:17 novembre 2011
Genre:Gestion, StratégieClassification:Déconseillé aux moins de 7 ans

Critique

La saga Anno est considérée comme une référence dans le domaine des Age of Empires-like. Je n’en avais touché à aucun et c’est désormais erreur corrigée. Première claque en lançant le jeu : graphiquement, c’est splendide. La mer est très bien modélisé, les bâtiments fourmillent de détails, une bonne idée est d’avoir donné plusieurs types de maisons différentes pour une même type de métiers ainsi ça évite d’avoir une rangée de maisons copiées-collées.

Mais le gros point fort d’Anno 2070 concerne son gameplay totalement additif. Toutefois, pour ceux n’ayant jamais touché à un Age of Empires-like, ils risquent de souffrir le martyr tellement le jeu de Related Designs est complexe et blindé de détails. C’est aussi ce qui fait sa force, cette panoplie de possibilités afin de mener à bien vos missions. Les différents types de bâtiments et de ressources sont très nombreux.

Le mode campagne sert aussi de tutoriel, chacune des missions est l’occasion d’apprendre un peu plus sur les possibilités du jeu mais on regrettera un trop pleins d’informations au début du jeu à tel point que notre cerveau filtre certains très importants. Ainsi je me suis retrouvé à rager sur une notion mal assimilée avant de faire un tour dans l’aide et de comprendre le truc.

Pour le mode campagne, « seulement trois missions ? » peut-on être tenté de dire. Si la première est très facile, c’est moins le cas pour les suivantes. Par exemple pour la deuxième, j’ai du m’y reprendre plusieurs à zéro vu que j’avais explosé mon ratio dépense/revenu à un point de non retour. Un conseil, ce serait d’être patient et d’attendre gentiment que votre ville s’agrandisse et de ne pas se jeter à corps perdues en voulant finir les missions le plus vite possible.

Je vais vous avouer que je n’ai pas fini le jeu. La dernière mission est tellement longue que même quatre heures d’affilée n’ont pas pu me permettre de la boucler du coup, j’ai dû laisser, il en allait de ma santé mentale tellement je n’arrivais même plus à décrocher du PC. Mais pour les fans qui ont beaucoup de temps libre, Anno vous bouffera sans problème.

Le gros reproche que je ferais à ce jeu est de ne pas bénéficier d’avance rapide en mode campagne comme ses concurrents (Civilization en tête) du coup, on se retrouve parfois à poireauter pendant de longues minutes à attendre que tels bâtiments aient fini de construire tel outil. Par contre pour les missions uniques, on en bénéficie.

Test

Graphisme : 8/10 – Très beau, Anno 2070 offre aussi de multiples détails très agréables.

Gameplay : 8/10 – Extrêmement riche, une multiple de possibilités et d’évolutions. Pour en venir à bout, il vous faudra de nombreuses heures.

Durée de vie : 8/10 – La campagne propose seulement trois missions mais qu’est-ce qu’elles sont longues. En plus, de cela Anno vous propose un mode multijoueur et des missions uniques. Pour tout boucler, il vous faudra arrêter de vivre un peu…

Histoire : 4/10 – Franchement, un peu déçu de ce côté. Quelques blablas, un robot fou et des dialogues simplistes.

Son point fort – Un jeu très riche et ultra-complet.

Son point faible – Au revoir vie sociale et pas d’avance rapide.

 

Conclusion

Anno 2070 est un des jeux de gestion les plus riches qui m’ait été donné à jouer. Tellement riche que sa durée de vie est monstrueuse. J’ai dû le désinstaller car je n’arrivais plus à décrocher.
8/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2819 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • TimonC

    pour l’avance rapide on peut appuyer sur « + » (sur le clavier) et ça marche !