Critique : Spartacus : Les dieux de l’arène

Rendez-nous Spartacus!

Titre original : Spartacus: Gods of the Arena

Première diffusion en France le 08 mai 2011
Première diffusion aux U.S.A. le 21 janvier 2011

Avec Lucy Lawless (Lucretia), John Hannah (Batiatus), Dustin Clare (Gannicus), Peter Mensah (Oenomaus), Jaime Murray (Gaia), Marisa Ramirez (Melitta), Jeffrey Thomas (Titus), Stephen Lovatt (Tullius), Manu Bennett (Crixus), Nick Tarabay (Ashur), Craig Walsh Wrightson (Solonius), Antonio Te Maioha (Barca), Gareth Williams (Vettius) et Lesley-Ann Brandt (Naevia).

Interdit aux moins de 16 ans
Série américaine
Genre : Péplum
Format : 52mn
Nombre d’épisodes : 6
Chaîne : Starz

Bien avant l’arrivée de Spartacus, la cité de Capoue se prépare à inaugurer une nouvelle arène gigantesque. Y faire combattre ses gladiateurs serait un honneur et une source de richesse pour tous les propriétaires de combattants de la région. Le jeune Batiatus fait partie de ceux-là, mais il ne fait que gérer l’affaire familiale en l’absence de son père. Il va pourtant user de tous les stratagèmes pour imposer ses gladiateurs, quitte à sombrer avec sa femme, Lucrétia, dans les excès les plus abjects…

Un Spin-off* de Spartacus : Blood and Sand

Étant donné que l’acteur principal, Andy Whitfield, qui jouait Spartacus a un cancer (dont il est venu à bout), il était difficile de faire la saison 2 sans lui (je le rappelle pour les trois débilos du fond que c’est le personnage principal de la série). Bien sûr, la production a essayé de trouver un remplaçant pour nous faire un « Bruce Banner » (trois acteurs différents pour trois films consécutifs : Eric Bana, Edward Norton et maintenant Mark Ruffalo) avant de se raviser et produire un spin-off* : Spartacus : Gods of the Arena est né.

Pour mémoire (attention, ne pas lire ce qui suit si vous n’avez pas fini la première saison de Spartacus) :

Spoiler

Spartacus : Blood and Sand s’achevait avec la mort des deux *%#$ de la maison de Batiatus : Batiatus et sa femme Lucretia. C’était avec un réel plaisir qu’on accueillait leur mort. Le spin-off débute avec l’image de leurs cadavres et on plonge dans l’âme de Batiatus qui revit les derniers instants de sa vie.

On revient des années avant la fin de Spartacus alors que Batiatus n’est pas encore un lanista. Bourré d’arrogance et d’ambition et avec l’aide de sa femme, il va tenter de faire voler la maison Batiatus vers la gloire.

*Spin-off aussi appelé série dérivée : terme couramment utilisé dans les séries et comics pour définir une nouvelle série se déroulant dans le même univers que l’original mais hors continuité ou avec des nouveaux personnages.

Et c’est là que le bât blesse.

Si on revoit avec plaisir des personnages disparus dans la série originelle comme Barca (au final, trop peu exploité) ou d’autres plus approfondis comme Doctore, le résultat final est décevant surtout à cause de trop nombreux défauts que je vais lister.

Déjà, il m’a été impossible de m’attacher au couple phare de la maison Batiatus. Désolé mais je n’arrive à ressentir de l’empathie pour deux beaux biiiiip qui ne font que forniquer. Encore dans la première saison, c’était passable mais dans cette « suite », c’est encore pire : il offre une esclave vierge à un malade mental adapte de la DP (Double Pénétration) ou mieux, il offre la femme de Doctore (un des rares personnages attachants) à un gladiateur. Tant de monstruosité ne font qu’alourdir notre ressentiment envers les Batiatus à tel point…

Spoiler

…qu’on prend du plaisir à se remémorer la fin de Spartacus : Blood and Sand.

Quand aux nouveaux personnages, ils ont le charisme d’une moule : le champion Gannicus et Melitta (la femme de Doctore). La relation qui les unis est d’un ennui profond et les rend tellement détestables que chaque scène avec eux est un véritable supplice.

Les deux seuls qui parviennent à sauver la série sont des survivants de la première saison : Doctore et Crixus mais ils sont tellement peu exploités qu’on en vient à être dégoûté (l’intrigue tournant principalement autour de Gannicus et Melitta ou le couple Batiatus). Je ne comprends même pas pourquoi la série ne s’est pas focalisée sur Crixus étant donné son gros charisme.

Le pire, c’est que même les combats sont devenus mous. Difficile d’y prendre son pied étant donné l’enjeu dramatique aux abonnés absents (le vrai combat se déroulant en dehors de l’arène contrairement au premier). Du coup, on assiste à des décapitations et autres faits sanglants en se rappelant les plus beaux combats de Spartacus comme celui contre l’Ombre de la Mort. Heureusement qu’il y a les combats de Crixus pour s’éclater.

Le comble, c’est quand on essaie de nous faire un resucée de l’intrigue du premier (la liaison limite lesbienne entre Lucretia et Ilithyia) avec l’arrivée de Gaia, elle n’apporte rien sinon des scènes de sexe.

Les seuls points positifs…

… sont principalement un bad guy nommé Tullius terriblement efficace, il parvient presque à nous faire mettre du côté de Batiatus, c’est dire, et l’arrivée du père de Batiatus, Titus, personnage terriblement touchant.

Comptons aussi un dernier épisode plutôt sympathique où on laisse tomber les orgies pour nous livrer ce qu’on attendait depuis le début: un combat digne du premier Spartacus. C’est chose faite avec un match à mort où le dernier qui se tiendra debout deviendra le dieu de l’arène! La saison se terminera comme elle a commencé et on n’attend plus que la suite des aventures de Spartacus!

Mais le grand moment de la saison, c’est un tabassage de Batiatus ultra jouissif ! Je vous offre la photo du résultat final :

Une grosse déception surtout après un Blood and Sand excellent. On n’espère qu’une seule chose en visionnant cette saison : que Starz nous file la saison 2 de Blood and Sand pour que je n’ai plus à voir cette immondice de Gods of the Arena (la série a été arrêtée, dieu merci).

On sent que la saison a été produite par pur intérêt marketing.

Son épisode culte : le dernier avec un match à mort trépidant.

Son final : la boucle est bouclée. Fin du spin-off.

Note : 5/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2751 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • MrLichi

    Moi qui comptais le regarder, je crois que je vais m’abstenir…
    Pourtant, même si c’était assez spécial, Blood and Sand était bien sympa !

  • Ben le problème, c’est que cette suite essaie de nous refaire Blood and Sand sans jamais y parvenir. Du coup, on se fait un peu chier même si ça ne dure que 6 épisodes. Toutefois le dernier épisode est sympa.

  • MrLichi

    Ouais, je tenterai à l’occasion.
    M’enfin, vu qu’on parle séries, tout ça pour dire que Game of Thrones c’est une TUERIE !! 😈

  • C’est même lui qui rend Spartacus un peu pitoyable dans mon cœur :mrgreen:

  • Spike

    J’ai bien aimé ce prequel, aussi sanglant que la série originale, au fait Marvell corrige ton intitulé, Andy Whitfield est malheureusement décédé des suites de son cancer le 11 septembre dernier. ( il a eu une rechute), c’est Liam McIntyre qui le remplace (avec l’accord et la bénédiction d’Andy Whitfield qui a rencontrer son successeur peu de temps avant son décès).

  • L’article date du 20 juin (et s’il fallait que je fasse pour tous les articles, je ne m’en sortirais pas). Ton commentaire suffit ^^. Et j’ai fait un article dessus.

  • Emmanuel

    bonjour,

    je viens de voir cette série, et moi, j’aime bien.

    les combats sont moins brouillons pour moi mais je n’ai que 20 ans d’escrime derrière moi les coup porté le sont bien dans le but de blessé et pas de faire du bruit.

    le personnage de lythia est sympa même si son départ m’a surpris car je pensais que c’était un personnage intéressant.

    et j’adore voir batiatus se faire exploser… je confirme depuis la momie ça nous manquait  !

    amicalement

  • Et tu ne te trompes pas de saison? Parce que le personnage d’Ilythia n’apparaît que dans Le Sang des gladiateurs et vu que les dieux de l’arène est le préquel, elle ne peut donc pas apparaître 😉

  • Spike

    La replique qui tue: Faites lui baisé celle -la, comme ça je me rincerai l’oeil.

  • Spike

    Au fait Marvell tu as fait une critique sur la première saison de Spartacus ?

  • Non, je n’en ai pas faite, je l’avais vu avant la création du blog. Sinon, j’ai largement préféré la première à celle-ci qui fait trop figure de bouche-trou et en plus, j’ai toujours du mal avec les trucs qui reviennent aux origines comme Star Wars où ça devient complètement inutile (au lieu de faire un VII…).

  • Spike

    L’adepte de la DP ta traumatisé. mdr

    En ce moment je me regarde la saison 2, c’est excellent.

  • Il est immonde ce mec!

  • Joffray

    Comemt voir c’est épisode spartacuse est les dieux de larene parquil son introuvable ?? Merci

  • Je ne peux que te conseiller d’attendre un peu et les DVD/Blu-ray sortiront dans pas longtemps.

  • Than

    Par la verge de Jupiter !

  • eZink

    ahahahah ta critique est tlm pas neutre, batiatus et sa femme son dans les meilleur personnage de la serie avec de très bon acteurs, tu ne fait qu’une critique par rapport a se que tu a aimer ou detester, celui ton opinion, cela veut pas dire qu’elle est bonne pour tlm desoler

    • C’est le but d’une critique, donner mon avis personnelle que je n’essaye absolument pas d’imposer. Libre à toi de faire ton propre choix.

      Sinon d’accord, les acteurs qui incarnent Batiatus et sa femme sont vraiment excellents mais leurs personnages sont vomitifs.

  • Jake Frost

    On a pas du voir la même chose parce-que pour moi cette série (saison) est tout aussi bonne que celle avec Spartacus. Quoique plutôt courte.