Critique : Narcos – Saison 1

Il était une fois en Colombie

Fiche

Titre:
Narcos
Créateurs: Carlo Bernard, Chris Brancato, Doug Miro, Paul Eckstein
Acteurs: Wagner Moura, Boyd Holbrook, Pedro Pascal, Joanna Christie
Titre original:Saison:1
Pays:États-UnisNombre d’épisodes:10
Genre:Biopic, Drame, Policier, ThrillerFormat:52 mn
Diffusion d’origine:28 / 08 / 2015Chaîne:Netflix

Loin d’un simple biopic de Pablo Escobar, Narcos retrace la lutte acharnée des États-Unis et de la Colombie contre le cartel de la drogue de Medellín, l’organisation la plus lucrative et impitoyable de l’histoire criminelle moderne. En multipliant les points de vue — policier, politique, judiciaire et personnel — la série dépeint l’essor du trafic de cocaïne et le bras de fer sanglant engagé avec les narcotrafiquants qui contrôlent le marché avec violence et ingéniosité.

Hum… Mon 6ème sens anal hurle à la mort.

Critique

Vous avez été nombreux à insister pour que je regarde Narcos. Si nombreux que je me suis dit que cette série devait avoir quelque chose. Malgré tout, je n’étais pas vraiment motivé au départ. Faut dire que le sujet des narcotrafiquants ne me passionne pas des masses. Surtout, l’envie d’avoir de la considération pour ces individus méprisables me manque. En plus, Pablo Escobar… Le mec dont on a déjà lu ou entendu parler des dizaines de fois. Il y a encore des trucs à apprendre sur lui ?

Avant de commencer, juste une chose. Merci à tous ceux qui m’ont invité à regarder Narcos. Autrement, il est fort possible que j’aurais zappé et ça aurait été très (et j’insiste sur le très) dommage. Le plus surprenant, c’est que je m’attendais à avoir du mal à rentrer dans le bain. Même pas. Dès le début, j’ai été happé. Le premier épisode de Narcos est un des meilleurs premiers épisodes de l’histoire des séries télévisées. À la fin, j’ai bouffé les dix épisodes en cinq jours (et j’avais des trucs à faire, en plus).

La fusion orgasmique entre la série télé et le documentaire

Ce que j’adore avec Narcos, c’est son style. La série n’hésite jamais à faire intervenir des images d’archive pour illustrer la réalité. Attention, des vraies photos et vidéos, pas des trucs tournés avec les acteurs puis passés à la moulinette Photoshop. Ça rend les évènements encore plus impressionnants, car parfois, je me disais, mais ce n’est pas possible, c’est une fiction, c’est trop gros, c’est tellement 24 heures chrono. Et paf, images d’archive. Et un claquet de rabattu, un ! En plus de ça, la série est narrée par le héros, conférant à l’ensemble un style documentaire. Ainsi, on a le parfait mélange entre le meilleur de la série télévisée et du documentaire.

Les showrunners ont pris d’un côté, une intrigue passionnante, portée par une réalisation impeccable, une musique envoutante et des acteurs monstrueux, et de l’autre, une voix off qui prend le temps d’expliquer et qui livre des tas d’anecdotes. Jamais, je ne me suis senti perdu. Un personnage qui sort de nulle part. Hop, le narrateur marque une pause, fait une petite bio sur celui-ci, et hop, on reprend. Dès lors, on sort du visionnage de Narcos avec plein d’informations intéressantes dans la tête. Des tas d’anecdotes qu’on est prêt à ressortir dans des conversations. C’est justement ce point qui donne envie d’enchaîner les épisodes. À chaque fois, je me disais, mais ce n’est pas possible, s’ils continuent comme ça, ils n’auront plus rien à dire. Et au prochain épisode, on était reparti. Finalement, je me suis rendu compte que je ne savais pas grand-chose sur Pablo Escobar. Ah oui, j’ai oublié de préciser qu’au lieu de se focaliser sur Pablo Escobar, la série prend le temps de détailler son réseau. Narcos n’est donc pas un biopic sur Escobar, mais le récit de sa guerre contre la DEA et le gouvernement colombien. Ça permet d’éviter la monotonie et permet un rythme hallucinant. C’est simple, ça ne faiblit jamais. Assez incroyable.

Un petit air de RoboCop

Ce qui est encore plus fou, c’est quand on examine la filmographie des créateurs. Rien de transcendant. Il y en a même deux qui ont écrit les scénarios des Disney, Prince of Persia: Les sables du temps et L’apprenti sorcier. Avec la série du jour, ils font un grand écart digne de JCVD. Par contre, plus de prestige du côté des réalisateurs avec Guillermo Navarro, un gars qui a eu un Oscar en tant que directeur de la photographie pour Le Labyrinthe de Pan, et surtout José Padilha, le réalisateur du reboot de RoboCop. José Padilha, c’est avant tout l’excellent diptyque Tropa de Elite. Des films où on retrouve justement en tant qu’interprète du héros, Wagner Moura. Pour Narcos, l’acteur passe de l’autre côté de la barrière, car il incarne le monstrueux Pablo Emilio Escobar Gaviria. Une performance hors-norme qui fera date dans sa carrière. Il a tout pour le rôle, notamment le charisme animal. Si Narcos est une aussi grosse réussite, il le doit aussi à Wagner Moura. Autrement rapprochement avec RoboCop (par contre, là, ça relève plus de l’anecdote toute pourrie), le héros porte le même nom : Murphy. D’ailleurs, j’ai même cru qu’il s’agissait de l’acteur principal du reboot, Joel Kinnaman. J’ai vérifié sur Imdb pour en être sûr. Mais non, c’est Boyd Holbrook.

Pour boucler cette critique, un point sur la violence. Narcos est une série assez éprouvante, car elle parle d’évènements qui se sont réellement déroulés et certaines images sont assez dures. Il faut dire que les showrunners ont fait le parti-pris de l’ultra-réalisme. Les gunfights sont violents et ne verse jamais dans le caricatural comme Kill Bill. Au final, un sans-faute dans tous les domaines.

Par Christophe Menat, le , depuis la Colombie.

« C’est des cons, ces Colombiens. Ils ont des fusils d’assaut. Moi, je n’ai qu’un flingue, mais ils n’en ont rien à fiche. C’est moi qui dois y aller en premier. »

Conclusion

Après Mr. Robot, je ne m’attendais pas à mettre un 10 aussi vite, mais là, ce n’est même pas discutable. Dans ma tête, c’est 10 direct ! Cette première saison de Narcos vaut largement cette association de malfaiteurs entre un 1 et un 0. Tout me plaît dans cette saison. Cette fusion entre le meilleur de la série télé et du documentaire permet d’obtenir dix épisodes aussi passionnants les uns les autres. Donc, quand en plus, on bénéficie de très bons acteurs portés par un monstrueux Wagner Moura, une réalisation au sommet de la télé et une intrigue incroyablement riche, difficile de trouver quelque chose à redire. Netflix peut faire le fanfaron.

+

  • Association très maligne entre la série télé et le documentaire
  • Incroyablement riche en détails
  • Réalisation épatante
  • Wagner Moura
  • Rythme ne fléchissant jamais

10/10
Advertisements
A propos de l'auteur : (2829 articles)

Fou de cinéma depuis qu’il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Fahd Hanachi

    On partage le meme avis, netflix c’est du tres tres lourd, c’est le HBO de cette décennie

    • Je ne sais pas. Ça manque encore de gros cadors pour moi, car à part Daredevil, Narcos et Chef’s Table, il n’y a rien encore qui m’a transcendé.

      • Silferaw

        Laisse leur le temps 😛

      • Silferaw

        Que t’avais-je dit, là, y a du cador ahah !

  • Ravi que ça t’as plu! Narco est une énorme claque! Le seul petit reproche que je pourrais faire: le dernier épisode ne faisait pas trop season finale à mon gout. A part ça, c’est une bombe!
    Bon, je retourne dévorer la série « Mr Robot » 🙂

    • C’est vrai que le dernier épisode donne l’impression d’avoir une suite juste après. Ça va être dur d’attendre un an…

  • Fahd Hanachi

    puisqu’on est dans les suggestions, il ya une autre perle, pour moi la meilleure serie que j’ai pu voir cette année, et comme un con j’ai oublié de la mentionner:peaky blinders avec cillian murphy et qui compte deux saisons

    • Ah oui, je l’ai vu celui-là. J’attends impatiemment la deuxième saison sur Netflix (surtout avec Tom Hardy) 🙂 Par contre, je mettrais plutôt 8/10 pour la première saison.

      • Fahd Hanachi

        Je peux te dire que la 2 eme est encore meilleure et Tom hardy y est juste enorme

  • Silferaw

    Je croyais que ce serait un Breaking Bad like, ça me fait deux séries à regarder 😮

    • C’est marrant que tu dises ça, car j’ai pensé exactement pareil en découvrant l’affiche.

      • Silferaw

        ça doit être un clin d’œil plus qu’autre chose 🙂

      • Silferaw

        Bon voilà, je l’ai faite, et elle est oufissime ! 😛 Merci de me l’avoir conseillé !