Critique : Avengers: L’Ère d’Ultron

L’univers Marvel a changé

Fiche

Phase 2 du Marvel Cinematic Universe
Titre:Avengers: L’Ère d’Ultron
Réalisateur(s):Joss Whedon
Scénariste(s):Joss Whedon
Acteurs: Chris Evans, Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Scarlett Johansson, Mark Ruffalo, Jeremy Renner, Elizabeth Olsen, Aaron Taylor-Johnson, James Spader, Paul Bettany, Andy Serkis, Don Cheadle, Cobie Smulders, Linda Cardellini, Samuel L. Jackson, Idris Elba, Hayley Atwell, Stellan Skarsgård, Anthony Mackie, Thomas Kretschmann, Claudia Kim, Lou Ferrigno et l’unique Stan Lee
Titre original:Avengers: Age of UltronDate de sortie:22 / 04 / 2015
Pays:États-UnisBudget:250 000 000 $
Genre:Action, Aventure, Fantastique, Science-fiction, ThrillerDurée:2h 21

Alors que Tony Stark tente de relancer un programme de maintien de la paix jusque-là suspendu, les choses tournent mal et les super-héros Iron Man, Captain America, Thor, Hulk, Black Widow et Hawkeye vont devoir à nouveau unir leurs forces pour combattre le plus puissant de leurs adversaires : le terrible Ultron, un être technologique terrifiant qui s’est juré d’éradiquer l’espèce humaine. Afin d’empêcher celui-ci d’accomplir ses sombres desseins, des alliances inattendues se scellent, les entraînant dans une incroyable aventure et une haletante course contre le temps…

La fin de l’Âge d’Or du MCU.

Critique

Ai-je vraiment besoin de faire une introduction pour dire quelles attentes sacralise ce deuxième opus de l’équipe de super-héros, les Avengers ? Non, assurément non. Il s’agit de l’événement le plus attendu de l’année. Allez, je suis fair-play, le film le plus attendu de l’année ex æquo avec Star Wars 7. Mais ne nous leurrons pas, pour les vrais fans, 2015, c’est Avengers: L’Ère d’Ultron… et les autres.

Gif Animé du film Rocky

« Yo, je viens de sortir de la projection d’Avengers 2. »

Sorti de la salle, je n’avais plus les mots à la bouche, ni même à l’esprit. Je n’arrivais même plus à rationaliser. Je venais juste d’en prendre plein la gueule comme un Rocky digne de ce nom. Et j’étais déçu. Après tout, cet épisode avait mis en scène tout ce dont je rêvais. Du coup, j’avais une petite frustration découlant de la peur de ne plus jamais revivre un événement d’une telle magnitude. Je le dis franchement, Avengers: L’Ère d’Ultron représente la quintessence du film de super-héros. Joss Whedon a réussi l’incroyable exploit de condenser une aventure aussi dense en seulement deux heures et quart. Non mais franchement, il aurait ajouté une demi-heure, je n’aurais rien trouvé à redire. Une heure de plus, non plus. En fait, c’est bien là le problème. On en redemande. Encore. Et encore. Et encore. Mais comment voulez-vous faire autrement ? C’est un tel plaisir et c’est justement ce format réduit qui provoque ce sentiment. On n’a pas le temps de s’ennuyer, on n’a pas le temps de piquer un petit roupillon, tout va tellement vite. C’est typiquement le genre de films qui se revoit des tas de fois tant il est riche… et jouissif.

Le tout commence avec une hallucinante scène d’ouverture digne d’un James Bond, inspiration avouée de Joss Whedon. Tudieu. Cette scène, elle est juste ouf (gros choc en voyant l’utilisation originale de la moto par Captain America – du fun à l’état pur). Direct, dès le départ, on n’a même pas le temps de lever la garde qu’on se prend déjà des uppercuts. Au niveau de la réalisation. Joss Whedon a mûri depuis Avengers qui, malgré toutes ses qualités, ressemblait pas mal à un épisode d’une série télé (très, très) riche. Il a même vachement mûri, un peu comme ce camarade de classe qui a pris vingt centimètres et de la barbe, cet été-là. Et quand on pense au fait qu’il ne réalisera pas le 3, ça fout la rage, une rage digne d’Hulk. Parce que vu l’évolution de la réalisation entre le premier et celui-ci, on n’ose même pas imaginer ce qu’aurait pu donner le troisième.

Ce n’est plus un combat d’hommes

Ce qui m’a choqué sur la scène d’ouverture (et qu’on retrouve par la suite), c’est l’exploitation naturelle des super-héros. Comme si leurs pouvoirs n’étaient désormais plus que des choses banales. Je ne suis peut-être pas clair. Ce que je veux dire, c’est que dorénavant la réalisation ne perd plus de temps à afficher chaque héros individuellement afin de mettre en avant ses pouvoirs. Non, tout le monde se bagarre en même temps. À l’écran, ça donne un joyeux carnage digne d’une double page de comic (ces fameux combats de mêlée). J’aurais tellement aimé avoir une télécommande entre mes mains pour pouvoir mettre sur pause et admirer ce tableau. On n’est plus dans un monde d’hommes, mais de dieux (et cela sonne comme un écho du fabuleux générique de fin).

Quand les Avengers jouent à James Bond, c’est bizarre, mais ça ne donne pas exactement la même chose.

Ce nouvel Avengers marque aussi une transition. La première partie sonne comme un prolongement du premier opus avec son lot de moments fun (mention spéciale pour la petite fête) et un ratio de blagues par répliques assez ouf. On retrouve même une sorte de remake de la séquence culte où la caméra se balade sur le champ de bataille pour observer les occupations de chaque Avenger. Toutefois, l’arrivée d’Ultron marque une rupture. Il est terminé l’Âge d’Or des super-héros. On rentre dans un nouvel Âge. L’Âge d’Ultron. La rupture de ton est brutale et ressemble à celle entrevue dans le thriller politique survitaminé, Captain America: Le Soldat de l’Hiver. Les relations se font plus tendues, les ennemis sont plus puissants (passer de Loki à Ultron, c’est un peu comme passer de Freezer à Cell) et les enjeux deviennent plus dramatiques, donc l’ensemble tend vers des proportions épiques comme en témoigne le plan machiavélique d’Ultron (je ne l’aurais jamais imaginé, j’ai mis longtemps avant de capter ce qu’il voulait faire).

Le frisson du champ de bataille

Or qui dit épique, dit séquence frisson et j’en ai compté trois. Je ne vais pas les énumérer (ben oui, on est dans une critique dite sans spoilers 😀 ), mais je pense que tu vas vite savoir (ou tu sais déjà) lesquelles. Non, mais c’est juste ouf (CTRL-F : « ouf », ah oui, quand même, j’ai déjà employé le mot trois fois, bon, je vais essayer de calmer le jeu avec ce mot, mais ça risque d’être dur tant c’est ouf… et merde !). Encore une fois, Joss Whedon fait des miracles en réussissant merveilleusement à équilibrer les scènes d’action et les passages dramatiques utiles pour développer les relations et les enjeux. Je soupçonne le bonhomme d’avoir établi un template pour son scénario et de l’avoir suivi à la lettre, tant l’équilibre est minutieux.

Sans surprise, les scènes d’action en foutent plein la tronche (hop, des jabs in my face). C’est hallucinant à dire, mais sur ce point, le premier Avengers est enterré sans aucun souci. J’ai envie de parler des scènes d’action, de commenter chaque passage où je me suis éclaté, mais encore une fois, je me bride pour ne pas spoiler. Je me bride tellement que ça va laisser des cicatrices. En tout cas, juste une phrase : « Pauvres décors ». J’ai guetté la mention « Aucun décor n’a été maltraité pendant le tournage » durant le générique final, mais elle n’est pas apparue. Mon dieu, il faut contacter la SPD (la Société Protectrice des Décors) ! Bêtises mises à part, ce qu’il faut savoir, c’est que c’est du lourd, du très lourd ! La concurrence a dû blêmir.

Ce regard ne transpire pas l’individu sain d’esprit.

La grande nouveauté de cet épisode concerne l’arrivée d’un méchant censé être plus « terrifiant » que Loki. Parce que bon, je l’aime bien Loki, mais ce n’est pas lui qui va me faire faire dans mon froc. Alors Ultron, bad guy ultime ? À cette question, je répondrais… Non. Ah, ah, c’était une question piège, parce qu’il ne faut pas oublier Thanos. Boum, direct, t’es tombé dans mon trou. Je sais qui je vais manger ce soir, et c’est toi. Bon, faut sérieusement que j’arrête de balancer des propos abracadabrants. Mais comprends-moi, à force de me censurer à ne pas parler du film en détails, ça finit par me monter au cerveau. Je sens la folie qui guette. Transition parfaite, car folie = Ultron. Le robot étant un pur psychopathe. Le passage avec « Gollum », juste jubilatoire, est l’illustration parfaite de cette folie tout en amenant discrètement Black Panther. Le seul regret que j’ai avec ce méchant concerne sa psychologie pas assez approfondie à mon goût. Personnellement, ça va, car je connais le personnage, mais je ne suis pas sûr que le spectateur lambda prenne conscience de toute la dimension dérangée du personnage. Je trouve que Joss Whedon aurait pu essayer de rallonger ou rajouter des scènes avec lui. C’est d’autant plus flagrant quand on pense à Wilson Fisk (mais bon, ce n’est pas le même format non plus).

Dans son sillage, deux nouveaux personnages (ou plutôt trois, mais ça ne colle pas avec la suite, donc deux, et ne m’emmerde pas) : les Jumeaux. Quicksilver, franchement, il est pratiquement sous-exploité. Mais ce n’est pas de sa faute. C’est celle de sa sœur jumelle. Wanda Maximoff. Quel kiff, ce personnage. C’est celle qui procure le plus de sentiments avec l’autre nouveau. Sur une séquence, elle m’a fait croire dans un film d’horreur. Je me rappelle m’être dit : « Mais c’est quoi ce bordel, on est dans un The Ring ou quoi ? ». Sur une autre (et même deux), elle a fait dresser tous les poils de mes bras. Brrr, j’ai trop hâte de revoir ces deux scènes lors de mon deuxième visionnage déjà programmé à la date de la sortie du film. Sur encore une autre, elle m’a fait lâcher des larmes et mon cœur a rugi : « Vengeance ! ».

Joss Whedon avait une Vision

Or qui dit Scarlet Witch, dit Vision (les lecteurs de comics me comprendront). Longtemps, cet individu a été caché de toutes les promos. Même l’affiche personnage, il a fallu l’attendre un sacré bout de temps. Et je n’ai envie de dire qu’une seule chose : merci, le service marketing de ne pas avoir spoiler le personnage. C’est juste l’Avenger le plus cool de tous les temps ! Bon, je vais peut-être un peu vite là, car je sais bien que derrière, il y a Hulk, Captain America, Iron Man ou encore Thor. Donc je reformule, si le premier Avengers avait Hulk, celui-ci a Vision. Franchement, je m’attendais à un truc sympa avec lui, mais certainement pas à ce point.

On vient de boucler le tour de manèges avec les nouveaux. Concernant les anciens, c’est une autre histoire. Des histoires vraiment inattendues. Une romance surprise et plutôt bien foutue (j’ai plongé dedans, la tête en avant). Une histoire de famille what’s the fuckienne juste géniale. Je le redis, mais Joss Whedon a fait des prouesses scénaristiques épatantes avec un équilibre entre les personnages parfait tout en approfondissant ceux qui n’ont pas eu droit à des films solos. Le pire, c’est de se dire que le mec a pondu le scénario tout seul ! Non, mais t’es sérieux, t’as fait ça tout seul ? Et en plus, tu t’es impliqué sur les films solos pour être sûr que ça colle. Tu m’étonnes que tu veuilles arrêter, je n’ose pas imaginer le boulot. Grâce à Scarlet Witch, Joss Whedon a mis en boîte des séquences que je n’aurais jamais cru voir dans un blockbuster Marvel. Et certaines ne sont pas sans conséquence : Ragnarok, si tu m’entends. Comme signe de l’orientation dark de cet épisode, Tony Stark fait beaucoup moins de blagues. Je vous rassure, il en fait encore et c’est toujours aussi drôle, mais ce n’est plus un one man show comme sur le premier. Le signe que les temps ont changé. Les clairons s’élèvent et murmurent à l’oreille du vent, la fin de l’Âge d’Or. Tout risque de changer pour Avengers 3.

Cette fois-ci, pas d’article pour expliquer la scène post-générique, elle est suffisamment explicite. Le caméo de Stan Lee ? Il avait raison. Le Dieu de l’univers Marvel avait raison. C’est son meilleur caméo, et de loin !

Par Christophe Menat, le , en direct depuis la Tour des Avengers.

Euh ? Je repasserai.

Conclusion

Pardonne ma vulgarité, mais sur le cul, j’ai été ! Là, franchement, c’est dur de critiquer. Il y a tout dans ce film : j’ai ri, j’ai été ému, j’ai frissonné, j’ai pleuré. Tout ce qu’on demande à un blockbuster. Bref, tu fais chier, Joss Whedon ! Pourquoi ne veux-tu pas continuer et conclure en beauté la trilogie Avengers ?

+

  • Différent d’Avengers, plus sombre, plus épique
  • Scènes d’action de malades mentaux (parce qu’un malade mental ne suffit pas)
  • Équilibre scénaristique parfait
  • Beaucoup de surprises
  • Les nouveaux personnages, gentils et méchants

  • Bon, va falloir que je retourne au cinéma, et une seule fois risque de ne pas suffire
10/10

Affiche officielle d’Avengers: l’Ère d’Ultron

Advertisements
A propos de l'auteur : (2814 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • On est d’accord sur à peu près tout!!! Concernant Ultron, j’ai été un peu déçu. Il est coriace mais je n’ai pas retrouvé le coté indestructible du personnage. La Vision est mon coup de coeur! Je ne veux pas spoiler mais j’ai trouvé que son côté mystique me faisait penser à un personnage cosmique qui a fait partie des Gardiens de la Galaxie et qui a eu un rôle important contre Thanos. Tu vois de qui je parle???

    • Sans trop me mouiller, je dirais… Quasar ? 😛

      Pour parler d’Ultron, dans le comic, il n’est pas vraiment réputé pour être indestructible, c’est juste qu’il revient à chaque fois sous une nouvelle forme grâce à sa capacité à se planquer dans l’internet. Là, évidemment, on va l’en empêcher, car il n’y a pas vraiment d’intérêt à faire survivre ce vilain (c’est le méchant d’un film, point). Pour ma part, il ne fait pas partie de mes méchants favoris. Pour le combat final, certes, ça finit un peu facilement, mais bon, t’as vu les poids lourds en face :D. Par contre, j’aime beaucoup la confrontation finale avec ce magnifique dernier plan, assez tragique… et triste.

      • Non, non! Pas Quasar! Disons que quand j’ai vu la naissance de la Vision, son discours etc ETC (veut pas spoiler), je n’ai pas pu m’empêcher de penser: « Et si la Vision était… le Warlock du MCU??? » Oui, c’est clair qu’Ultron avait des mastodontes en face de lui! Bordel, j’ai des plans qui me reviennent en mémoire qui me donnent plus que jamais de revoir le film!

        • Oh purée, j’ai honte, je l’avais complètement oublié lui. Sinon, clairement, un deuxième visionnage va faire du bien !

  • Gokom

    J’ai beaucup aimé ce film! Les minis bémols seraient que l’effet de surprise du 1 est passé et que le film est court, on en veut plus! De plus c’est quand on voit ce film que l’on apprécie encore plus Les Gardiens de la Galaxie qui ont apporté une fraicheur à cet univers, qui j’espère ce renouvellera vu le nombre de héros! J’ai adoré la place importante de tout les avengers on se monopolise par sur un seuls, chacun impose et apporte au film.
    Pour finir ce film nous fait saliver avant la suite des films personnel des avengers ainsi que pour le final Infinity Wars!

    • Tout à fait d’accord, c’est beaucoup trop court (trois heures auraient été une durée parfaite – par contre, cette durée est beaucoup plus propice au rerererevisionnage, franchement, j’ai revu le film hier soir, et je ne me suis pas ennuyé une seule seconde alors qu’en général, quand je revois un film peu de temps après, je suis toujours un peu lassé). Je rêverai d’une version longue, mais avec Marvel, faut pas espérer.

      Sinon pour moi, avec le recul, Les Gardiens de la Galaxie, c’est le meilleur Marvel. Suivi par Avengers 1 et 2 ex-aequo et Captain America: Le Soldat de l’Hiver. J’espère que la deuxième aventure des Gardiens de la Galaxie réussira à faire aussi bien que cette suite d’Avengers.

      SPOILER SPOILER AVENGERS 2

      Quant au renouvellement des héros, ça commence déjà avec celui-ci. La nouvelle équipe a bien changé : War Machine, Scarlet Witch, Vision, Falcon, Captain America et Black Widow. Du coup, ça me rend nostalgique. L’équipe originelle, c’est terminé !

  • Sad

    Avis mitigé pour moi car je commence à ressentir une lassitude du film de super héros « trop de super héros tue les super héros »

    • Ouh là, t’as du échapper de près à l’overdose vu le nombre de super-héros à l’écran dans A2.

  • eli

    Bon film mais globalement assez déçu. En sortant de la salle, j’ai eu la même impression qu’après avoir vu « man of steel » à savoir avoir un film spectaculaire mais avec très peu d’émotion. Tout va beaucoup trop vite dans ce film et les événements s’enchaînent sans qu’on ait le temps de mettre en place les enjeux ou d’étoffer l’intrigue. Le réalisateur a voulu condenser un max de scènes d’actions dans un temps plus court et ça a nuit grandement à la narration. A titre de comparaison  » captain america 2″ avait beaucoup moins de scène d’action et elles sont clairement moins spectaculaires que celle d »avengers 2″ mais celle de CAP m’ont plus pris au tripe et j’étais excité sur mon siège alors que j’ai assisté assez passivement à celle de avengers tout juste impressionné par le coté technique. A vouloir zapper le coté individuel pour mettre en avant le groupe, on a du mal à s’attacher aux persos ou à être impressionné et du coup ça leur donne moins de profondeur et d’âme à l’ensemble. Je sais qu’on va me répondre que c’est un film sur les avengers mais pour souffrir avec les personnages, on a besoin de ressentir les émotions au travers d’eux et de leur actions mais là impossible pour moi tellement ça s’enchaînent à une vitesse vertigineuse. D’ailleurs les meilleurs scène d’actions du film pour moi sont celles ou on a un minimum de perso à l’écran SPOILER

    (le combat hulk/iron man et les exploits solo de la sorcière rouge ou de vision) Bref sinon pour revenir sur le film et son déroulement, On récupère le spectre dans un scène d’ouverture que j’ai trouvé confuse ou on a essayé de nous en mettre plein la vue en rentrant immédiatement dans le vif du sujet mais là encore, ça rend l’ensemble trop impersonnel et j’ai trouvé la scène sur le bateau de CAP 2 beaucoup plus classe. On nous présente rapidement les jumeaux et leur histoire est survolé à coup de quelques phrases mais du coup, dur de s’attacher à eux et d’être touché par leur motivations. Ensuite, rapidement on met a exécution le projet ultron. Là encore, ça aurait donné de l’épaisseur au récit en insistant sur les risques encourues et en provoquant des débat et des dissensions au sein du groupe. Juste après, ultron naît et immédiatement bah il décide de tout détruire : aucun développement intéressant de la personnalité d’ultron ou tentative de donner de la profondeur au personnage, qui est quand même le grand méchant du film, en expliquant d’une manière moins manichéenne ou simpliste ses motivations et son projet. J’aurais aimé voir un traitement semblable à celui du joker de nolan pour expliquer le coté complètement barré de ultron et sa folie. C’est encore plus dommage car l’apparence ainsi que sa voix sont juste hyper classe. Le reste est une suite sans fin d’explosions et de champs de ruine mais à aucun moment on ne ressent d’effet dramatique ou on ne s’inquiète pour les persos tant l’ennemi semble largement à leur porté. On ne doute à aucun moment qu’ils vont réussir et ce n’est pas GROS SPOIL

    …………………………la mort de qui vous savez qui va changer la donne tant le manque de développement du perso qui se perd au milieu des nombreux héros nous empêchent de vraiment nous attacher à lui. J’ai été beaucoup plus touché par la réaction de sa sœur qui réussit à nous faire ressentir au travers de sa voix sa douleur et démontre qu’on a besoin de ressentir la détresse des personnages pour vraiment y croire. Il manque au récit un coté épique et des moments de bravoure pour vraiment nous remuer à l’intérieur. Alors certes le film ne manque pas de scène de combat spectaculaire mais elles sont juste un émerveillement visuel et manque d’enjeu dramatique. Par exemple une des meilleurs scène selon moi est le combat iron man/hulk mais le déroulement est assez vide émotionnellement. Voila une vision différente que j’aurais aimé voir : hulk en mode total destruction et qui met en danger la population quitte même à provoquer des morts visible et ensuite iron man qui s’interpose en utilisant tout l’arsenal de son armure qui s’avère inefficace. Ensuite après un combat à sens unique qui se termine avec un iron man en piteuse état, armure détruite et stark lui même blessé, hulk vient l’achever et à ce moment tony stark fait appel à son arme secrète le hulk buster pour reprendre l’avantage. Là on aurait souffert pour stark et on aurait ressenti son impuissance voir craint pour sa vie pour ensuite éprouver de l’excitation à l’apparition de l’armure « anti hulk » et du combat qui va suivre. Ça n’aurait pas rallongé le combat de beaucoup mais ça l’aurait rendu plus dramatique et plus fort en émotion. Le film avengers 2 regorgent de moment comme celui ci ou je ne suis jamais vraiment senti concerné mais juste spectateur passif qui connait à l’avance le déroulement et la finalité des événements.
    Autre point gênant, la pseudo romance qui semble sortir de nulle part. Autant le coté intimiste de hawk eye était bien amené et a apporté un peu de calme au récit autant j’ai eu du mal à croire une seconde au rapprochement entre natasha et banner. Ok c’est elle qui le calme mais ça semble tellement contraire au perso et trop rapide. J’aurais trouvé plus logique de poursuivre le début du flirte entre elle et rodgers amorcé dans CAP 2. Mais bon , c’est un détail et certainement pas le plus problématique.

    /SPOIL
    Bref, malgré ces critiques j’ai apprécié le film mais il aurait vraiment gagné a être plus long pour développer un peu plus les personnages et l’intrigue.

    • Même si je ne suis pas d’accord avec tout, je trouve tes arguments tout à fait pertinents. Personnellement, ça ne m’a pas dérangé, car justement, je trouve que c’est bien foutu. Ça va vite, du coup, il y a beaucoup d’informations à assimiler en peu de temps. Par exemple, la naissance d’Ultron peut sembler abrupt, mais il ne faut pas oublier qu’il n’a pas la même intelligence que la nôtre, c’est une intelligence artificielle infiniment supérieure. Mais il reste néanmoins un enfant. Et il est psychopathe.

      Quant à l’exploitation des personnages. Les films solo sont justement là pour les étoffer, du coup, les personnages les plus mis en avant sont ceux qui n’y ont pas eu droit : Hawkeye, Hulk/Black Widow et les nouveaux. Quant à ceux qui ont eu droit à leurs films solo (Thor, Iron Man, Captain America), pas question de s’y attarder. Pourquoi faire d’ailleurs, ils ont déjà eu droit un gros film chacun. Du coup, je trouve que faire une comparaison avec Cap 2 ne me parait pas judicieuse, car elle n’a pas de sens, car il ne s’agit pas du même genre de film. Toutefois, j’ai bien compris où tu voulais en venir en faisant cette parallèle : expliquer le manque d’implication émotionnel. Pour ma part, ça ne me dérange pas, car je trouve ça normal. On ne demande pas la même chose à un film de groupe qu’à un film solo. Après, chacun aura évidemment ses préférences. Pour moi, un Avengers, ça représente une gros moment de fun et bagarres non stop qui permet de finaliser une phase. Et cet Ère d’Ultron le réussit avec brio. Il reprend chacun des héros là où ils se sont arrêtés dans les films et les assemblent pour lutter contre un ennemi contre qui ils ne pourraient pas lutter seuls.

      Évidemment, pour que le film soit plus dense et plus épique, il aurait fallu qu’il dure une heure de plus. Mais est-ce vraiment utile ? Car je ne crois pas que ce soit son objectif. On n’est pas dans un Seigneur des Anneaux. On n’a pas besoin de développer les personnages. Juste de livrer une aventure dantesque.

      Sinon, je suis surpris que tu parles de manque d’émotion, et qu’ensuite tu dis être ému par la réaction de sa sœur (moi, ça me fait chialer). Or c’est bien un passage qu’on peut considérer comme épique.

      Par rapport à ta vision de la scène, elle comporte une chose illogique. Iron Man sait qu’il n’a aucune chance contre Hulk avec l’armure classique. C’est pourquoi il fait appel directement à Veronica qu’il a co-créé avec Bruce Banner. Ce serait plus tragique, mais ça n’a aucun sens. Et ça rallongerait pas mal la scène. Par contre, j’étais déçu de voir qu’Iron Man batte Hulk… :'(

      Pour l’histoire d’amour, je l’ai beaucoup aimé. J’ai trouvé ça drôle, mignon avec plein de tendresse. Et surtout, quel fin tragique. Sinon Natasha et Steve, je n’ai pas senti cet alchimie dans Le Soldat de l’Hiver, on les sent plus comme amis, mais sans plus.

      PS: j’espère avoir abordé tous les points dont tu as parlé sans faire trop lourd (pas facile de répondre à un pavé où tous les points abordés sont intéressants :P).

      PS2 : en revoyant le film, je trouve qu’il est plus efficace narrativement, car on est alors moins noyé sous le flot d’informations que le film livre. Et parfois, pas forcément de façon claire comme la Naissance d’Ultron qui semble provenir de nulle part.

      • eli

        Ultron est censé être un personnage ultra intelligent et là sa motivation semble presque basique. Il n’y quasiment aucune transition entre le moment ou il prend vie artificiellement et sa décision de tout détruire. Du coup, ça enlève beaucoup de complexité au personnage qui se résume à « je suis le méchant donc je vais tout détruire ». Je pense que tu seras d’accord que la plupart des meilleurs films de super héros sont ceux qui ont bénéficié d’un méchant réussit et pour moi, le travail accomplit sur ultron est incomplet. Il aurait été plus inquiétant de suivre l’Expansion du mal, de suivre sa folie qui monte pour souligner la grandeur du danger que d’y être rapidement confronté. Par exemple dans le premier avengers , les heros font d’abord face à Loki et pense avoir triompher avant de se frotter à son plan d’invasion et on nous fait croire un moment que la partie est gagné mais une seconde vague plus importante arrive et pour le bouquet final, une arme nucléaire avec un tony stark en mode sacrifice.

        Quand je parle d’individualiser, je pense surtout à mettre en valeur les persos plus qu’a développer leur background qui est comme tu le dis, déjà mis en avant dans les films solo. Je trouvais ça mieux réussit dans le premier volet qui a réussit à donner à la plupart d’entre eux de vraiment moments de bravoure. Après , c’était peut être pas le but comme tu le dis. L’objectif était peut être juste de faire un film fun et spectaculaire et là je serais de mauvaise foi en disant que l’objectif n’est pas atteint. Je me dis juste qu’avec la qualité de la réalisation et les moyens mis en oeuvre, un peu plus de développement de l’histoire quitte à rajouter de la durée au film aurait permit de mieux apprécier les moment d’actions. Là ça s’enchaîne et on prend plein les mirettes mais ça se fait, selon moi, au détriment du développement de l’histoire et des personnages.

        C’est un des rares passages qui m’a émut et je pense qu’il y avait du matériel pour en faire plus. Je pense à la relation stark/ultron, créateur et fils qui est mal exploité. Celle également entre vision et ultron qui aurait pu donner quelque chose d’intéressant surtout en jouant sur leur vision (pas fait exprès) opposé de l’humanité. la mort de « … » qui m’a laissé stoïque parce que on sait très peu de choses de ces deux personnages et des flashback de leur enfance ou de ce qu’ils ont subit aurait peut être été judicieux et renforcé l’affection que va éprouver pour eux.

        C’était juste à titre d’exemple pour montrer que les enjeu du combat tel qu’il a été traité étaient inexistant. On sait déjà comment comment ça va se finir et on ne s’inquiète pour aucun des deux personnages. La scène n’a pas non plus à être forcement logique car si tous les persos agissaient logiquement, ils ne seraient jamais autant dans la merde. Dans le premier, tony stark va bien à la rencontre de loki sans armure ce qui est presque suicidaire si on y réfléchit car il peut se faire tuer facilement sans protection.

        oui tu as bien répondu à tout les points que j’ai souligné et je t’en remercie. Pour le reste, moi j’aime bien quand le film prend le temps de nous raconter l’histoire, ça me permet une meilleur immersion et de mieux ressentir les enjeux. C’est complètement différent et l’objectif est lui même différent puisque pas le même format mais j’ai adoré la serie « dardevil » et pourtant les scènes d’actions sont rares ce qui permet d’encore mieux les apprécier. Elles servent avant tout le récit alors que dans ce avengers, j’ai l’impression que le récit n’est là que pour servir de prétexte à une explosion d’effet spéciaux. Il faut que je le revois pour confirmer ou non ma première impression.

        • Ah, mais c’est un vrai plaisir de discuter avec quelqu’un comme toi. Pas un de ces boulets : « c’est de la merde… ». Ok, dude, des arguments ? Tu en soumets et je les trouve juste. Mais je reprends certains passages.

          Ultron réfléchit à la vitesse de la lumière (techniquement même plus vite, j’imagine, mais ça fait bien comme image) donc il ne lui faut pas 30 ans pour commencer à se décider. D’ailleurs, JARVIS voit tout de suite qu’il y a un problème avec lui, mais Ultron le court circuite déjà alors qu’il vient juste de naître. A ce moment-là, on comprend qu’on est tombé sur un balaise. Par la suite, il pond quand même des plans machiavéliques à faire pâlir Loki. Il a presque réussi en ayant failli récupérer un corps immortel et invulnérable (celui de la Vision, avec ce corps-là, les Avengers auraient perdu, c’est sûr). Pendant tout le film, les Avengers sont à la bourre et n’arrivent jamais à le stopper, ils sont toujours en mode « on fait ce qu’on peut sur le moment ». Par contre, comme tout narcissique mélagomane, Ultron fait des grosses erreurs (qu’on peut mettre sur le compte de la jeunesse, car malgré toutes ses capacités, c’est un bébé) comme justement, de ne pas tuer Natasha dès qu’il peut.

          La beauté du dernier discours entre la Vision et Ultron marque justement toute la psychologie du personnage d’Ultron. Il est obsédé par cette idée de vouloir passer à la prochaine étape de l’évolution. Après, tout est fait tellement vite qu’on a du mal justement à cerner du premier coup le personnage (je l’ai beaucoup plus apprécié lors de mon deuxième visionnage). Après, l’avantage de Loki sur le premier Avengers, c’est qu’il a déjà été développé dans Thor. Du coup, pas besoin de perdre du temps à le présenter. Il débarque et fout le bordel. Point barre. Par contre, normalement ce « défaut » d’Ultron ne devrait pas se reproduire avec Thanos. Lui, c’est le véritable vilain de la galaxie Marvel. Avec lui, il NE FAUT PAS se planter. Et je ne pense pas que ça arrivera vu qu’il aura droit (normalement) à deux films Avengers.

          Pour les moments de bravoure, je vois ce que tu veux dire. Par contre, là, j’ai préféré le nouveau traitement. A savoir de positionner les personnages comme une équipe, et non plus comme une somme d’individualités (ce qui était clairement le cas dans le premier). En plus, ça s’explique parfaitement car les Avengers sont désormais rodés à travailler en équipe. Par contre, je trouve que les scènes de manipulation mentale par Wanda sont vraiment magnifiques et mettent en avant la pyschologie des personnages « mis à l’abandon ». On cerne en quelques scènes (d’ailleurs, visuellement superbes) où ils en sont. Captain America est un homme en guerre (et ne veut pas s’arrêter, il cauchemarde à l’idée que ça s’arrête). Thor commence à avoir des prémices de Ragnarok (ça tombe bien, c’est sa prochaine aventure). Natasha, on découvre ses origines. Tony Stark commence à perdre pied et privilégie la sécurité à tout prix, quitte à laisser tomber la liberté : Civil War ! Par contre, j’étais vachement déçu de ne pas voir ce qui se passe dans la tête d’Hulk pendant qu’il pète les plombs, mais le combat est tellement dantesque que bon…

          Pour la description des Jumeaux. On en sait suffisamment, ils sont obsédés par l’idée de venger de Tony, dixit le monologue de Pietro. Ce n’est pas très développé, mais ils ont les meilleures scènes du film 😀

          Pour le comportement suicidaire de Tony face à Loki, c’est un magnifique coup de poker. Mais ça, tu peux le faire face à un esprit qui adore ce genre de confrontations (Loki n’est pas le dieu de la Malice pour rien), mais face à un Hulk déchaîné… XD

          Pour Daredevil, ça rebondit à ce que j’ai dit. On est dans une logique différente, c’est une série solo ;), du coup, techniquement, on aura le même problème pour les Defenders (sauf que c’est une série, donc il y aura plus de temps :D).

          • eli

            En lisant tes arguments, je les trouve correctes et j’avais même zappé certains faits que tu mentionnes. C’est vrai que le film ne manque pas d’idées ou de rebondissements en tous cas pour ce genre de film à spectacle mais la vitesse à laquelle il se suivent donne l’impression qu’on est dans l’urgence. Comme si le réalisateur s’était attelé à condenser toutes ses idées dans une certaines durée.
            Il faut reconnaître que c’est vraiment compliqué de faire coexister autant de personnages à l’écran surtout lorsque tu en rajoutes des nouveaux et sur les trois introduit deux sont vraiment des réussites.

            En tous cas, c’est vraiment dommage qu’il n’y ait pas de version longue parce que ça aurait pu donner une nouvelle dimension au film.

            Je vais aller le voir une seconde fois. Avec l’attente en moins, je suivrais mieux l’histoire.

            L’exemple de dardevil , c’était surtout pour illustrer le fait que des fois mettre moins d’actions permet d’encore mieux apprécier les scènes de combat. Peut être qu’il aurait dû sacrifier certaines scènes moins utiles au profit de l’histoire, la narration aurait semblé un peu moins précipité à ceux qui comme moi ont trouvé que tout allait trop vite. D’ailleurs en lisant ton post , je m’aperçois qu’il y avait plein d’événements que j’avais oublié ce qui montre à quel point ce film n’a quasiment aucun temps mort.

          • Je suis tout à fait d’accord que le film aurait largement mérité une version longue. Surtout de trois heures. Mais bon, Marvel quoi…

            Après, je trouve surprenant que Joss Whedon veut à tout prix tout condenser. Je ne sais pas si c’est une volonté de sa part ou si c’est une obligation. Quoi qu’il en soit, ça donne un film pop-corn riche (au deuxième visionnage, j’ai découvert pas mal de petits détails qui me sont passés au-dessus de la tête durant le premier visionnage, et ça, c’est très rare pour un blockbuster). Du coup, ça mérite bien plusieurs visionnages :D. Perso, je m’en suis rendu compte en discutant avec des images et j’ai pu observer qu’ils ont manqué beaucoup de détails. Moi, je suis un gros lecteur de comics donc je pense que j’ai assimilé les infos plus facilement, mais le spectateur lambda, il a du galérer. Ah, ah, XD

            « ce film n’a quasiment aucun temps mort », c’est exactement ça ! C’est l’aboutissement du blockbuster dans sa forme la plus pure (ce que le premier avait presque réussi à faire – il l’a manqué d’un poil de cul, mais contrebalance avec un humour dévastateur). C’est un grand huit de deux heures vingt.

  • Raph

    Bon j’ai vue le film hier et à la fin du film mon avis été vraiment mitigé… puis j’ai vue la post-generique, j’ai lâché un gros « F**K YEAH » 90 personnes m’ont regardés avec un regard perplexe et je suis parti. Voilà !

    Bon allez plus sérieusement, j’ai pas eu l’impression d’avoir une suite des films de la phase 2 mais plutôt une suite de The Avengers ce qui n’est pas gênant mais bizarre vis-avis de la politique de Marvel Studios je m’explique :

    En faite c’est un sentiment étrange, à aucun moment dans la phase 2, les personnages montrent un quelconque intérêt pour le sceptre de Loki donc ce qui veut dire que les évènements de AoU se déroulent très très longtemps les évènements du Winter Soldier parce que Natasha est revenu quoi … c’est peut être que je suis tellement attaché à la phase 1, que je trouve parfaite en terme de connection, que le début de ce film m’a troublé.

    Pour le reste tu as tout dis, je pense que Whedon est un grand malade mental, encore plus qu’Ultron ^^ comment réussir a faire un film comme celui là ? C’est inhumain damnit ! Et je le remercie d’avoir exploité Hawkeye comme il le devait, c’est lui le meilleur personnage du film !
    Gros coup de cœur pour la vision, damn Paul Bettany EST la vision ! Le maquillage est superbe, son introduction est magnifique, avec les scènes des maximoff, ce sont les plus belles scènes du film.

    Après les points négatifs sont plutôt simples à voir, selon moi le grand méchant est trop facile à créer, le « regardez Mr dans la pierre du sceptre il y a une une intelligence artificielle extra-terreste » et Stark et Banner vont essayer de l’utiliser pour finir leurs programme de paix mais le programme est tellement intelligent qu’il a compris que le problème sur la terre c’est les humains, le tout en moins de 2 min à l’écran. Efficace mais en deca par rapport à d’autres films du studio. Par contre grooosse deception, Whedon a tué quicksilver ? À ce moment je me suis dis que Wanda allé tout faire péter, genre créer une nouvelle réalité et tout ce qui va avec et puis je me suis rendu compte que j’étais au cinéma et pas en train de rêver 😉

    Très grosse claque ce film, pas vraiment celui que j’attendais mais est pour moi le meilleur de la phase 2 avec Captain 2 et les Gardiens au coude à coude (Après AntMan ferme la phase 2 donc…) et oui j’ai lâché la petite larme quand Pietro est mort et que Wanda à criée de douleur mais je suis un homme pas une machine !

    • Ah, ah, j’ai bien rigolé sur ton premier paragraphe. Moi, je m’accroche comme un taré sur l’accoudoir pour ne rien dire avant de devoir expliquer à mes potes, qui c’est ce mec, pour la dixième fois.

      Sinon tu fais bien de souligner la timeline. Perso, je considère que le temps correspond à celui de notre réalité. Donc il s’est déroulé un an entre Cap 2 et Avengers 2, ce qui est parfaitement plausible à l’écran. Ça reste assez déroutant pour un lecteur de comics.

      Quant à la psychologie d’Ultron, comme je le dis, c’est une machine. Il n’a pas besoin de beaucoup de temps pour poser une solution à un problème. C’est une intelligence suprême 😛

      Ah, ah, j’avoue qu’au début, j’ai flippé en voyant Wanda péter les plombs. Mais bon, pas besoin de dire « No more mutants » vu qu’il n’y en a déjà pas XD

      Perso, Les Gardiens reste le meilleur de la Phase 2, c’est tellement atypique. Je prépare mon top de la Phase 2 pour la sortie d’Ant-Man.

  • Kurt Bunker

    J’ai trouvé ça vraiment réussi (même si quel que petit truc dont je n’ai pas accrocher)!

    Le film commence a TOUTE allure, avec tout les Vengeurs qui nous font une démo de toutes leurs compétences. Une ouverture en fanfare bien plaisante et qui met tout de suite les pieds dans le plat.

    J’ai trouvé le film comme le 1…en mieux (pour pleins de raisons), malgré quelques trucs pas géniaux.

    Par exemple deux a trois scènes brouillonnes…enfin, c’est pas que c’est brouillon du genre on comprend rien. Mais la mise en scènes est parfois sans inspiration (ou écran vert qui se voit a fond…cf la scène de la moto…).

    Ou encore le développement de Clint Barton alias Hawkeye…qui déjà dans le premier film ne m’intéresser guère (même si il est assez classe dans les scène d’action), là ils cherchent a l’approfondir pour la suite (pour espérer se rattraper du 1), mais….fallait pas ^^) , j’ai trouvé ça plat et creux (puis franchement…le gars n’est pas charismatique…au secours), avec sont regard blue steel lol. Surtout qu’en plus d’autres persos auraient mérités plus de temps a l’écran (comme les jumeaux ou Vision…well)!

    http://media.giphy.com/media/nMmzsjqKppEXe/giphy.gif
    XD.

    Bref la dessus j’ai pas accroché, mais alors le reste…je me suis bien éclater quoi. Déjà ENFIN un méchant charismatique (enfin…pas compliqué quand on a vu le reste des bad guy des Marvel), j’ai adoré sa gestuelle et sont franc-parler (faut que je le voit absolument en VO), bon…un peux sous exploité aussi, mais il assure quand il est là.

    Les Jumeaux Maximoff sont bien cool, bien que Pietro soit sous utiliser…mais comme il faut (dommage), meme si il a quel que scène bien coolos et l’acteur est good. Bon LE best reste quand même le Quicksilver de Singer (acteur et mise en scéne).

    En revanche sa sœur j’ai adoré, à la fois terrifiante ou à d’autres moments plus fragile, bonne surprise pour ma part pour sont perso.

    Dans les nouveaux…Vision, superbe. Bonne surprise du perso et de sa mise en place, là dessus c’était vraiment bon.

    J’ai adoré les interactions des persos, que ca soit Stark, Captain, Banner et la surprise Thor…moi qui suis pas du tout fan de lui dans ses films solo…la j’ai adoré Laughing . Est la petite histoire Banner/Veuf Noir j’ai trouver ça bien sympa, justement j’aurais trouvé ça lourdingue qu’elle sorte avec Mr Muscle est parfait Boy scout Captain…ou meme Barton, du coup c’était assez rafraîchissant comme relation.

    L’action est top, sa part dans tout les sens (des fois un peux trop), pas compris pour la petite intrigue de Thor…mais bon hein…aller on passe.

    Le combat Hulk/Iron Man bien spectaculaire est marrant xd. De meme que la fin du film, ce GROS carnage…bon des fois c’était pas évident de suivre, mais j’ai pris du plaisir a suivre tout les perso…et les combo Thor/Captain sont vraiment géniaux .

    Donc yep j’ai pris beaucoup de plaisir, autant que le 1 (si ce n’est plus), même si l’effet « nouveauté » n’est plus là…ça marche mieux pour moi. Malgré les défauts du film, il reste l’un des films Marvel les plus solides….pas le meilleur…mais yep très solide.

    4/5

    Top des Marvel phase 1 et 2:

    1/Les Gardiens De La Galaxie

    2/Iron Man

    3/Captain America The Winter Soldier

    4/Avengers 2

    5/Avengers 1

    6/Iron Man 3

    7/Captain America/L’incroyable Hulk

    8/Thor 2

    9/Iron Man 2

    10/Thor

    • Joli top (c’est surtout la première place pour les Gardiens qui me fait dire ça 😛 ), même s’il est assez différent du mien (on se comparera nos tops lorsque je ferais l’article à la sortie d’Ant-Man pour faire le Top de la Phase 2).

      Sinon ta critique me fait aussi marrer, parce que je constate en lisant vos différents commentaires, que vous n’êtes jamais d’accord pour les défauts. Toi, tu trouves que Barton, bof, alors que d’autres disent que c’est le meilleur perso du film. C’est fou, ça, quand même. Par contre, +1 pour ton gif.

      Pour le jeu des comparaisons des Quicksilver. J’aime beaucoup la scène de DOFP, par contre, le perso est vraiment encore moins exploité, à mon goût. Ce que j’en ai retenu, c’est son échange avec Magnéti et ce magnifique gros sous-entendu et le fait qu’il vive encore chez ses parents. Pour le reste…

      • Kurt Bunker

        Ah hate de voir ton top ^^ (mes préf inchanger reste les 3 au dessus…je les ai revu plusieur fois…ca reste comme tel).

        Pour Barton…faut dire que de base, je suis pas fan du perso (et l’acteur n’aide pas trop…pourtant ailleurs je le trouve bon), la c’est mou de constiper et Blue Steel…j’en peux plus lol.

        Surtout qu’en plus il y avait mieux a faire pour les reste des perso (comme Ultron bordel), mais l’acteur voulait plus de place…bah merci mon gars…(et oui plus bankable le mec)!

        Puis la scène de la ferme…j’ai cru que ca m’aurait achever lol.

        Sinon pour Quick…yep je suis d’accord, pas assez exploiter, ensuite j’y attendais l’acteur avait eu que 2 semaines de tournage, ensuite il aller rejoindre ca série…mais malgré le peux de temps qu’il a…j’ai juste kiffer, il m’a paru bien plus tripang que tout le film ou ont voit Pietro dans Avengers 2…et ca mise en scène dans la cuisine faut TOUTES c’est scènes (pour moi encore une fois), bref question de gout, ensuite je suis content car LUI sera BIEN dans la suite de Days Of Futur Past, Apocalypse…est sera bien plus important ^^.

  • Yannick Lizier

    Points positifs
    – J’ai adoré la première scène d’action (la meilleure du film).
    – J’apprécie toujours l’humour de Whedon.
    – Hawkeye est bien traité et « tout ça n’a aucun sens ».
    – Iron Man VS Hulk, c’était sympa comme combat.
    – Les Jumeaux en action.
    – L’idée des New Avengers.

    Points négatifs
    – On retrouve les Avengers comme si c’était normal.
    – Strucker déjà mort.
    – Ultron remplace Loki dans le rôle de méchant ridicule.
    – Zéro tension au niveau menace mondiale malgré le « plan » d’Ultron…
    – Le background des Jumeaux : « on aide Hydra puis Ultron pour se venger ».
    – Le Nexus pue comme idée.
    – L’intention ne suffit pas pour les caméos (surtout Fury).
    – Banner et Natasha, autant j’aime Ruffalo et Johansson, autant leurs personnages sont massacrés par une romance affligeante de collégien…
    Sans oublier le truc grossier « incapable d’avoir des enfants=monstre »…

    Sinon je vais attendre le prochain Avengers pour juger de l’intérêt de Vision.

    Bilan : c’était divertissant.

    • Comment ça, on retrouve les Avengers comme si c’était normal ?

      Pour le truc grossier, c’est un amalgame un peu trop rapide, c’est évidemment tout le contexte qui est à prendre en compte, c’est plus le côté, j’ai été élevé pour être un monstre qui est impliqué. Evidemment pas le fait qu’elle ne puisse pas avoir d’enfants. Non mais sérieux…

      • Yannick Lizier

        D’un côté, l’introduction permet bien de rentrer dans le film avec une scène d’action intense.
        Et de l’autre, ça donne un sentiment de décalage par rapport aux précédents films Marvel, mais je pense qu’on peut sûrement l’expliquer.
        Bref, c’est un détail qui m’a gêné.
        Quand à Natasha, la romance est bâclée, les dialogues aussi, alors oui on remarque ce message foireux…

        • Comme un James Bond, en fait :D, ça tombe bien j’adore commencer comme ça. Ça prend aux tripes direct. Sinon, Cap 2 le faisait déjà.

          Pour la romance, comme tu peux le voir dans ma critique, j’ai vraiment adhéré, c’était inattendu et plutôt drôle : j’ai beaucoup aimé le dialogue entre Natasha et Bruce durant la soirée. Vraiment hot.

          • Yannick Lizier

            Après réflexion, c’est vrai que c’est pas trop un défaut une intro comme ça, on perd moins de temps !^^
            Par contre, vu les choix faits à la fin, j’aimerais bien un film sur Hulk.
            Et un autre film où Cap cherche Bucky, et en même temps Natasha qui renoue avec son passé.

          • Ben pour Hulk, c’est mal barré car il semble qu’Universal a toujours les droits pour un film Hulk en solo 🙁

            Pour Cap et Bucky, ça devrait être dans Civil War, en tout cas, y a intérêt vu la fin du 2 !

            Pour Natasha, on attend toujours un film solo.

            C’est là qu’on se rend compte de la richesse des personnages, ils sont tellement géniaux qu’ils pourraient faire l’objet d’un film tout seul.

          • Yannick Lizier

            Dommage pour Hulk. 🙁
            Et au moins, Avengers 2 a laissé des petites pistes pour introduire Civil War.

  • Girjul34

    Merci pour ton article! Il est génial! Apres avoir vu le film hier tu peux nous faire un article sans spoilers?! Ça te permettra de te défouler! 😉

    • Ah, ah, avec spoilers, tu veux dire :D, sinon clairement, j’aimerai bien le faire, mais un peu la flemme 😛

  • Silferaw

    Une très bonne critique, méliorative comparé à ce que l’on peut trouver sur le net, je me demande comment les gens peuvent cracher sur cette suite, qui est vraiment meilleure que le premier opus… On ne peut pas dire meilleur, mais plus riche en événements et en actions.
    En tout cas Marvelll, j’adore ton Blog, je le suis depuis quelques mois et me décide enfin à créer un compte pour commenter tes critiques !
    Je n’ai pas été déçu par ce film, mais j’attends impatiemment Docteur Strange avec Benedict Cumberbatch 😀 …

    • Bienvenue à toi Silferaw, un fan de Crash à ce que je vois 🙂 et merci aussi pour ton compliment, ça me fait plaisir.

      Par rapport aux critiques du film, je trouve qu’elles sont parfois pertinentes, mais je n’ai pas l’impression que certaines personnes se rendent compte que le spectacle proposé est dantesque. Les défauts qui reviennent souvent, je les trouve un peu ridicules :
      – « persos pas assez approfondis » (mais mec, comment veux-tu faire ça quand t’en as un paquet et puis, il y a les films solo pour ça – on est dans le MCU, tout le monde l’a compris),
      – « ouais, mais ce n’est qu’un épisode, pas un vrai film » (là, je ne sais même pas quoi répondre à ça, se rendent-ils compte de la chance de bénéficier d’un univers qui relève du jamais-vu au cinéma ?),
      – et surtout, il y a un qui m’agace, le fameux passage avec Black Widow « qui se considère comme un monstre vis-à-vis de sa stérilité ». Là, je me demande si ces personnes-là ont suivi son discours. Elle raconte avoir suivi une formation d’assassin professionnel, qu’elle a tué des centaines de gens (parfois même des innocents) et qu’au bout, on l’a stérilisé pour qu’elle se concentre uniquement sur sa mission : tuer des gens. Et certaines personnes font l’amalgame entre stérilité et monstre. Non, mais sérieux… Là, je pense que c’est parti d’une volonté de certains critiques de faire le buzz et des personnes l’ont repris « parce que ça fait cool de critiquer ».

      Sinon comme toi, j’attends à mort ce Docteur Strange, un de mes 5 acteurs préférés et il est réalisé par le mec de Sinister !!! Que demander de plus ?

      • Silferaw

        On voit que tu t’adonnes vraiment à l’écriture, tout ce que tu dis est pertinent !
        Eh ouais, grand fan du Bandicoot, dommage qu’ils aient arrêté d’en faire… :/
        Ouep, dans Sherlock, il est juste super Benedict.
        Peut-être quelques détails qui m’ont turlupiné, les histoires d’amour avec Hulk et Black Widow, mais il en faut des scènes de ce genre dans le film, sinon il n’y aurait que de l’action.
        Dis moi, des petites questions que je me pose:

        -Vif d’argent meurt-il vraiment comme ça ? ça m’a dérangé de ne pas voir la suite… Parce que si c’est ça, ils l’ont vraiment pas exploité, en plus, il est drôle avec ses mimiques… :p.
        -N’étant pas un fan inconditionné des films Marvel, je me demande qui est
        Vision, le sorte d’Ultron gentil :p Il est stylé mais on a pas plus d’infos sur lui, et j’ai voulu voir sur internet, mais la flemme de lire un wiki énorme.
        -Après plusieurs visionnages de Marvel, j’ai remarqué qu’il y avait une scène « caché » après les génériques, ici on voit un grand personnage bleu, serait-ce une référence au Gardiens de la Galaxie 2? La suite d’un de mes marvel préféré ? :p
        Sinon, en dehors de Marvel, j’adore le studio Universal, pour le film qui m’a donné la passion du cinéma… Jurassic Park , tu comptes te ruer sur sa suite ?
        J’espère qu’il ne sera pas juste bourré d’action comme le 3. Je veux qu’il soit bourré d’action et qu’il ait un bon scénario, le 3 en a un bon, mais ne dépasse surement pas le 1 et le 2. En plus y a Chris Pratt ! :p
        Voilà voilà.

        • – Malheureusement oui. Mais il semblerait que l’acteur ait signé pour plusieurs films. Peut-être qu’on le reverra dans des flash-backs ?
          – Tu viens de donner la définition, c’est un Ultron en gentil. C’est vraiment un des meilleurs Avengers. En plus, il a une grosse histoire avec Scarlet Witch, mais je n’en dis pas plus. Après, t’auras les nouveaux films pour approfondir (il sera de la partie pour Civil War).
          – Le grand personnage bleu… ou plutôt violet est le méchant le plus puissant (et cool) de l’univers Marvel en comic. Il s’agit de Thanos, et effectivement, on le voit dans Les Gardiens de la Galaxie. Il sera le big boss du prochain Avengers : Avengers: Infinity War qui sera en deux parties.
          – Pour Jurassic World, j’ai du mal à m’emballer pour cette suite, même s’il y a Chris Pratt. Faut dire que le 2 et le 3 ont pas mal refroidi ma passion pour la saga. Le 1 reste un classique ! Du coup, comme toi, j’espère avoir un excellent blockbuster dans la veine du premier.

          • Silferaw

            Merci des infos 🙂

  • Kili

    Critique sympa Marvelll, t’es aussi excité qu’un gosse. Je veux juste t’apporter quelques précisions concernant la durée du film et l’arrêt de Joss Whedon. Avengers 2 devait être plus long et de nombreuses séquences ont été coupées au montage. Y compris des moments avec Ultron. Le film est un peu plus sombre, il aurait pû l’être encore plus, et plus violents aussi. Mais il semble que certains producteurs et exécutifs de Marvel n’aient pas laissé à Joss Whedon la liberté créative comme pour le 1er Avengers. Peut-être, je dis bien peut-être, verrons nous un jour une version longue du film (je ne suis sûr de rien, ne vous emballez pas les enfants, si ça se trouve, on ne le verra jamais)

    • J’irais même jusqu’à rajouter que le passage de Thor dans la grotte aurait dû durer au moins 10 minutes. Ne reste plus qu’à espérer que cette version longue ne soit pas un fantasme due à une bourde d’Amazon.

  • Lentilles

    J’arrive après la guerre, mais bon. Il faut du temps à mon cerveau asthénique pour arriver à quelque chose.

    Je crois que tout ce qui m’a déplu dans ce film est exactement ce que tu as aimé…

    D’abord l’action. Pour moi, c’était juste… trop. (je suis allée voir le mauvais film, je sais) Trop long et trop démesuré. Honnêtement, j’ai trouvé que le combat final en Sokovie trainait en longueur. C’est passé beaucoup mieux au deuxième visionnage, mais je me souviens très bien de ma petite personne, assise dans la salle de cinéma, pensant « bon bah c’est pas tout ça, mais on peut enchaîner ? j’ai un train à prendre moi. » Ensuite, je suis une fervente membre de la Société Protectrice des Décors et j’affirme qu’on peut faire de belles scènes d’action sans détruire des villes entières. Surtout que c’est pas une seule ville qui est atomisée dans ce film, mais bien deux ! Sans compter la voirie de Séoul qui va avoir du pain sur la planche et des budgets largement dépassés pour les prochaines années. Surenchère, surenchère.

    Dans la même veine, il y a également un paradoxe que je trouve incroyablement frustrant quant aux civils (c’est un problème récurrent dans les blockbusters, mais j’ai trouvé ça particulièrement gonflé dans l’Ère d’Ultron). Les héros passent la moitié de la bataille finale à secourir les citoyens de la capitale sokovienne (ce qui est louable, en soi) mais pas un n’est montré mort (ou même blessé d’ailleurs, ou même mentionné mort ou blessé) à l’écran. De deux choses l’une : soit les Avengers ont réussi à éviter toute perte humaine aussi bien dans la-ville-où-Iron-Man-et-Hulk-détruisent-tout, qu’à Séoul (aucun accident de voiture avec tout le bordel qu’ils mettent sur les voies de circulation ?), qu’en Sokovie où la moitié d’une ville a été vaporisée, ce qui est, on me l’accordera, assez improbable, soit les figurants sont traités avec une indifférence insolente en contradiction avec tout ce qu’on veut bien essayer de nous faire croire.

    Nous n’avons même pas le droit à une petite scène exposant le désastre pour les sokoviens, comme Avengers 1 nous en avait gratifiés pour New-York.

    Ensuite, Ultron. J’ai beaucoup de choses à dire sur Ultron, et absolument rien de positif. Ce n’est pas tant que son idée de détruire l’humanité sorte un peu d’un paquet de chips, ça, bizarrement, je peux comprendre. Ce qui me dérange vraiment c’est que son comportement n’a rien de celui d’une intelligence artificielle. Après, je suis intéressée par les progrès dans ce domaine et suis une fan incontestée de la vision de la robotique d’Asimov, donc peut-être que j’accorde trop d’importance à ce point, mais tout l’intérêt des intelligences artificielles est qu’elles n’ont rien d’humain. Ultron est un genre de bâtard entre IA et humain, et pour moi, ça n’a aucune sens. Qu’Ultron ait un sens de l’humour, parce qu’il a été (en partie) programmé par Stark, d’accord, mais qu’il perde le contrôle quand on le compare à son créateur ? Nope. Une IA ne perd pas le contrôle, c’est quasiment dans sa définition, elle suit immuablement un programme. Que son ego soit démesuré, je pige, il a collecté des faits qui lui ont prouvé qu’il était supérieur aux humains, la mégalomanie ? Mhm. Ça passe mal. Idem pour le syndrome Pinocchio.

    Ensuite, je ne suis pas fan de tout le cirque ‘Ultron est sur internet !’, parce que, de par mes connaissances limitées en ce qui concerne la programmation, la transmission et gestion des données et tout le barouf, ce n’est à mes yeux qu’une grosse ficelle scénaristique qui intervient quand ça nous (les) arrange. Je n’ai aucun moyen d’avoir une échelle concernant les risques, les mesures à prendre et la crédibilité du tout et ça me frustre.

    Dans les trucs frustrant aussi : est-ce qu’Ultron fait dans la télékinésie aussi ? Je suis presque certaine qu’il a arraché et soulevé un bout de route à distance à Séoul…

    L’autre gros truc que je n’ai pas aimé quant à Ultron ne le concerne pas directement… Le fait que le méchant ait été créé par Stark est, je trouve, un truc extra, parce que ça colle à son personnage, son ego surdimensionné qui pense qu’il a la solution à tout, qui agit sans peser les conséquences, qui n’a aucun mal à se croire meilleur que Dieu, tout ce qui fait le ‘dark side’ de Tony Stark. Mais, et c’est un immense mais, ça n’aboutit sur rien ! Sa folie a provoqué la quasi-extinction de l’espèce humaine, la destruction d’une ville quelque part en Afrique et de la capitale sokovienne et tout le monde s’en fout ! C’est quand même pas croyable, si ? Quand il lui est donné l’occasion de recommencer d’ailleurs, il recommence. Banner se laisse convaincre aussi facilement que la première fois, Barton fait ses trucs dans son coin et il faut attendre Pietro Maximoff (qui a juré vengeance contre Stark pour une raison totalement indépendante) pour que quelqu’un fasse quelque chose contre. Et à la fin, Stark va manquer à tout le monde et se barre tranquille dans sa voiture de luxe. Me laissant avec un goût très amer dans la gorge.

    Autre chose que tu as apprécié et qui m’a dérangé, c’est ce que j’appellerai la ‘désacralisation’. Tu aimes que les héros soient désormais quelque chose de courant, et, sûr, le monde s’habitue aux extra-terrestres, armures volantes et super-soldats, mais pour moi, tout ce qui s’ajoute détruit le mythe. Comment expliquer que pendant les soixante et quelques années que Captain America a passé dans la glace, on n’a pas vu un super-héros apparaître, et que d’un coup, en l’espace d’une semaine, paf, on en découvre trois ? Alors, je sais, films/comics, faut pas chercher la même logique quand dans notre monde ennuyeusement réel. Mais ce que je trouve bien avec ces êtres exceptionnels c’est qu’ils soient, justement, exceptionnels, et en avoir trop les rend juste banals et ennuyeux eux aussi. Pareil pour des petits détails : le bouclier en vibranium du Captain est si intéressant parce qu’il n’y a pas d’autre vibranium sur Terre et Mjöllnir est tellement chouette parce que personne d’autre que Thor ne peut le soulever. Et ça marche aussi pour les pierres d’infinité qui poussent comme des champignons. Bref, peut-être que je ne suis pas dans l’esprit Marvel/Comics, mais c’est le genre de trucs qui me rend triste.

    Autre point : j’ai pas accroché du tout à la Vision. Peut-être que c’est dû au fait que je ne connais absolument rien des comics, et que donc j’étais juste… « oui, mais encore ? c’est qui ce type ? ». Je n’ai pas compris ses pouvoirs, pas le moins du monde. Il vole, d’accord. Il peut tirer des lasers par la gemme sur son front… euh… ok ? Il a le même accès à internet qu’Ultron…mhm… deus ex-machina ? Il peut créer de la matière… pardon ? Et un bâtard, mi-robot mi-humain, mi-vibranium mi-pierre d’infinité, mi-nouveau-né mi-sage millénaire, auquel je ne comprends rien et pour lequel je n’ai pas d’empathie.

    Oh, et la scène de Thor dans la grotte. Idem, rien pigé. Thor se fait un bad trip avec des éclairs et revient d’un coup en disant que Vision est le bien… D’accord, c’était important, je vous crois sur parole. En revanche, en ce qui me concerne, vous auriez pu vous épargnez la peine. Ça et rien c’est pareil.

    Concernant la romance… bah, ça me laisse de marbre. Je ne suis pas fleur bleue pour deux sous et que Romanoff finisse avec Banner, Barton, Rogers ou toute seule, je m’en tamponne l’oreille avec une babouche. Mais ça, c’est juste moi. En revanche, j’ai eu l’impression (peut-être déformée par mon insensibilité aux histoires d’amour) que cette relation phagocytait les deux personnages ; ils sont dans leur petite bulle, personne n’en a rien à cirer (sauf Rogers et Laura Barton), et ils n’ont rien à cirer de personne d’autre. Du coup, ça m’a un peu gâché le développement de Romanoff et Banner.

    Il y a des choses que j’ai aimé dans ce film, hein ! Comme la famille Barton, un développement que je trouve juste parfait. Les héros inconfortables dans le salon de la ferme est, je pense, ma scène préférée. Avec celle où Barton raconte à Wanda Maximoff « on est attaqué par des robots sur une île volante, et j’ai un arc. Rien de cela n’a de sens. » qui est aussi excellente. Je trouve que le film fait un très bon travail à mettre en parallèle la vie d’humain normal de Barton et son implication dans des trucs clairement supérieurs, qui pourrait sembler insignifiante mais qui a en fait toute son importance. C’est d’ailleurs, je pense, ce qui m’a le plus touchée. (avec, aussi, l’empathie qu’a Rogers pour les jumeaux Maximoff)

    Je suis bien consciente que mes attentes quant à l’Ère d’Ultron ne correspondaient pas au genre du film, mais il n’empêche, là où je m’étais lancée dans le première opus en m’attendant à aimer sans plus et ai fini agréablement surprise, c’est exactement l’inverse qui s’est produit pour le deuxième. Je m’attendais à un film qui allait vraiment me prendre et j’ai fini déçue quand j’ai juste aimé, sans plus.

    • Même si on n’est pas d’accord, j’ai trouvé ton point de vue très intéressant, car il illustre bien un mal de l’Ère d’Ultron qui m’est complètement passé dessus. En effet, tous les points que tu cites ne m’ont pas dérangé, car étant un lecteur assidu des comics Marvel, tous ces points s’expliquent assez facilement. Là où tu es un peu surprise, pour moi, c’est normal.

      Avant de commencer ma réponse, je vais bien pointer sur le fait qu’Avengers 2 est avant tout un grand huit monstrueux (une somme de super-héros = des scènes d’action hors du commun), le peu de temps qu’il passe sur ses personnages, c’est surtout pour développer ceux qui n’ont pas pu l’être d’où cette impression de déséquilibre. C’est exactement comme les comics, chacun a sa série régulière/film pour être développé.

      Concernant les décors, ça me fait kiffer de les voir exploser. Désolé, la SPD. Pour les civils, faudrait que je le revoie, mais on doit sûrement trouver des morts. Sinon, c’est justement les catastrophes de New-York et la Sokovie qui vont amener Civil War où le gouvernement veut contrôler les Avengers et, par extension, tous les super-héros. On est entré dans un monde où les super-héros sont une norme et le gouvernement se doit de réagir. Là où tu regrettes cette banalisation, j’en suis ravi, car ça montre que l’univers évolue au lieu de rester dans un statu quo agaçant et peu crédible.

      Pour Ultron, je tiens à préciser que ce n’est pas une simple I.A., c’est une entité extra-terrestre qui a parasité l’I.A. de Tony Stark. Ce qui explique alors pourquoi il est plus qu’une simple I.A., tout comme la Vision, sa création, son fils. Oui, Tony est déjà grand-père. Il ne répond alors plus aux lois d’Asimov. Difficile donc de vraiment le reprocher à Tony Stark. Certes, il a déconné un peu, mais ce n’est pas entièrement sa faute. Comment aurait-il pu prévoir cette « infection » ? De plus, pour Ultron, étant donné qu’il est plus qu’une simple I.A. dans une machine, il a donc accès à des pouvoirs insoupçonnés. Donc télécharger sa conscience dans Internet, c’est un jeu d’enfant. Après tout, il a bien corrompu une IA. C’est la fusion entre le parasite alien et l’IA qui a donné naissance à ce cauchemar ambulant qui pervertit son programme.

      Pour Tony, ça ne va pas s’arrêter là, car comme on a pu le voir dans le film du jour, il commence à perdre un peu les pédales avec sa volonté de contrôler le monde pour le sécuriser. À suivre dans Civil War.

      Les pierres d’Infinité ne poussent pas vraiment comme des champignons, elles ont toujours été au nombre de six et vont amener Infinity War.

      Quant à l’explosion du nombre du super-héros, c’est surtout Iron Man qui a amené ça, mais ça ne veut pas dire qu’il n’y en a pas eu entre-temps. Seulement, ils ne se montraient pas. Thor était en activité depuis un moment, mais sur sa planète. Sur Terre, on pouvait compter sur le premier Ant-Man (qui a été créé en voulant copier la formule ayant donné naissance à Captain America) et la première Guêpe. Je pense qu’on en saura plus dans les temps à venir. Après techniquement, c’est plus facile d’introduire les super-héros à partir de maintenant que de les sortir de nulle part. C’est un peu comme le nucléaire. Il y a eu une première fois et depuis, c’est l’escalade.

      La Vision, c’est un peu le même trip d’Ultron (c’est une machine, mais aussi plus du fait de sa nature cosmique). C’est la gemme d’Infini qui lui a donné naissance. Difficile donc de parler de ses pouvoirs, car justement, on ne connaît pas ses limites. Dans les comics, c’est un des Avengers les plus puissants et le combat final l’a bien montré. Son pouvoir le plus important, c’est sa capacité de phaser.

      Pour la scène de Thor, là, ils ont merdé ce coup-ci. À l’origine, la scène était plus longue (5 à 10 minutes) et plus compréhensible, mais elle a été coupée. Mais Whedon s’est battu avec les producteurs pour la garder, ou l’inverse, je ne sais plus. A la fin, on a ce petit truc qui sert pas à grand-chose.

      « ils n’ont rien à cirer de personne d’autre » ben quand même, t’es insensible. Natasha sacrifie quand même son histoire d’amour pour que Bruce devienne Hulk et sauve ses amis.

      • Lentilles

        Je crois qu’on voit peut-être un policier mort, mais vraiment personne d’autre… C’est quelque chose à laquelle je suis attentive, donc je suis quasi-certaine.

        Ensuite, je sais que les conséquences seront traitées dans Civil War (une des raisons pour lesquelles j’attends ardemment ce film) mais, même si l’Ère d’Ultron fait partie d’une série, c’est aussi une entité en elle-même et ça manque, je trouve.

        Je crois que je me suis faite une raison pour Ultron… (je suis juste trop fan de la vision réaliste des IA et robots) Par contre, pour moi, Stark est vraiment à blâmer pour sa création. Certes, il ne pouvait pas prévoir que la gemme d’infinité/le truc qu’il y avait dans le sceptre était corrompu et belliqueux, mais il ne pouvait pas non plus prévoir qu’il ne l’était pas. Il a joué avec des forces qui le dépassaient et qu’il ne comprenait pas, ce qui, c’est connu, mène à la catastrophe dans 90 % des cas.

        Pour les pierres d’infinité, je dis ‘elles poussent comme des champignons’, parce que ce sont quand même des objets sur-puissants, sur-mythiques, le must du must de l’artefact, et on se retrouve avec une à chaque film. (même deux, techniquement pour Avengers 1) Enfin, Thor a remarqué qu’il y a quelque chose de louche là-derrière, donc je pense que je peux m’estimer satisfaite.

        « Son pouvoir le plus important, c’est sa capacité de phaser. » -> Tu vois, je crois qu’il me manque réellement une référence parce que je n’ai rien compris.

        Et pour le fait que Romanoff et Banner n’en ont rien à cirer des autres, je me suis mal exprimée. Ce que je veux dire, c’est que j’ai eu l’impression qu’aucun des deux n’as d’interactions marquantes avec d’autres personnages. (Banner a quelques faibles débats avec Stark, mais c’est bien tout ce dont je me souviens)

        Mais bon, au final, je pense qu’il me manque la vison ‘comics’ des choses, ma réalité n’est pas assez débridée et colorée (:

        • C’est bien le problème de Tony, son arrogance est telle que le bonhomme ne s’imagine pas une seule seconde que ça peut se retourner contre lui. Après tout, on parle quand même d’un milliardaire qui a décidé de faire sa propre armure et de devenir un super-héros. 😛

          Pour les pierres, il ne faut pas oublier que la Power Stone est apparue dans Les Gardiens de la Galaxie, donc est déconnecté du reste. Donc dans Avengers 2, il ne s’agit que de la troisième nouvelle. Et là, ils commencent à se poser des questions, ce qui amène la vision de Thor.

          Phaser permet de se rendre intangible. Ce qui est plutôt pratique, tu en conviendras.

          Quant aux interactions, tu n’as pas tort, mais tu remarqueras que ces personnages qui sont les plus développés sont ceux qui n’ont pas eu droit à un film (Black Widow, Hulk, Hawkeye). Joss Whedon avait témoigné de toute la difficulté de jongler entre ces personnages.

          • Lentilles

            Vision peut se rendre intangible ? Je n’aurais jamais deviné… Ça explique le fait qu’il vole (je pense). Merci pour l’info !

          • C’est exactement ça. Il peut se rendre si léger qu’il vole.