Critique : WandaVision – Épisode 4 « Interruption de programme » (avec spoiler)

« L’univers a créé une sitcom avec deux Avengers ? »

Fiche

TitreWandaVision Titre VO
CréateurJac Schaeffer RéalisateurMatt Shakman
Acteurs Elizabeth Olsen, Paul Bettany, Teyonah Parris, Kathryn Hahn, Randall Park, Kat Dennings
Saison1 Épisode4
Date de sortie29 / 01 / 2021 Durée34 mn
GenreComédie, Drame, Mystère, Romance, Science fiction ChaîneDisney+

Monica Rambeau disparaît durant une mission spéciale sur des armes sensibles.

Critique

Le titre de cet épisode ne nous a pas menti. On interrompt carrément le programme. Exit le monde sitcomien de Westview, retour au monde réel. Et quel retour !

Reverse snap

L’ouverture de cet épisode est clairement un grand moment. Enfin, on peut voir les résultats du snap de Hulk dans Avengers: Endgame. L’effet est particulièrement spectaculaire. J’avoue qu’au début, je n’ai pas compris ce qui se passait. J’étais encore sur la fin du dernier épisode à cause du résumé. En mode, ah, elle est à l’hôpital. Compréhensible, elle a fait un sacré voyage. Euh, c’est quoi, ces morceaux de puzzle ? Puis le déclic. Bref, quelle séquence.

S’ensuit une mise à jour où Monica Rambeau et le S.W.O.R.D. nous sont officiellement présentés. J’aurais bien aimé une référence à Captain Marvel, mais celle à sa meilleure amie, Maria Rambeau, suffira. Pas de bol, on n’aura pas pu la revoir. Satané cancer. Au moins, on a appris qu’elle a fondé le S.W.O.R.D. façon Sharon Carter des nineties. La discussion entre Monica et le nouveau directeur permet d’apprendre un peu plus sur la timeline : « En trois semaines, vous êtes la première à revenir. ». On est donc trois semaines après le reverse snap (note à moi-même : mettre à jour la page sur la ligne temporelle du MCU).

Ce qui m’a frappé jusqu’ici, c’est qu’on est au niveau du MCU cinéma. Les effets spéciaux sont très réussis et les décors, impressionnants. Par la suite, on retrouve à nouveau des personnages secondaires du MCU. Soit l’Agent Woo (Randall Park) d’Ant-Man et la Guêpe et Darcy Lewis (Kat Dennings) des deux premiers Thor. Jimmy Woo nous fait même un clin d’œil via un tour de magie. Bref, ça fait plaisir de les revoir.

Anti-Lost

Ce qui m’a régalé dans cet épisode, c’est qu’une grosse partie du mystère est expliquée (tout en occultant certaines parties, ben ouais, faut bien conserver le suspense). Ce n’est pas un truc à la Lost où on nous laisse volontairement dans le brouillard de bout en bout. Non, non, on nous explique vraiment chaque élément. Mieux, tout est convaincant. Pas de déception en tout cas, me concernant. J’ai adoré le passage avec les flics devant la ville de Westview (« – Et vous venez d’où ? – Eastview. ») et la séquence découverte du sitcom par Darcy suivie de cette réplique magique de l’agent Woo. J’ai tellement kiffé cette réplique que je l’ai utilisé comme titre pour cette critique.

Pour couronner le tout, on a enfin ce qui s’est passé entre Wanda et Geraldine. Eh ben dis donc, on peut dire que ça a chauffé. D’ailleurs, la Monica a l’air d’avoir déjà des pouvoirs ? Au début de l’épisode, elle bouscule un mec, mais ne semble pas trop touchée alors que le gars a pris cher. À la fin, elle traverse plusieurs murs sans trop perdre de PV. Puis sa dernière réplique… « C’est Wanda. Tout ça, c’est Wanda. ». Frissons.

La folie de Wanda

Ah oui, bordel, j’ai failli oublier de parler de la vision qui m’a fait trembler. Une vision impliquant Vision, bien évidemment (tellement facile, ce jeu de mot). Durant un fugace instant, on aperçoit un Vision mort (exactement dans le même état à la fin d’Avengers: Infinity War – avec le fameux trou creusé par Thanos sur le front) avant que Wanda ne le masque.

Ainsi, Vision serait bel et bien mort. Wanda ne ferait que bouger un pantin désarticulé comme quelqu’un pris de folie jouerait avec un cadavre car n’arrivant pas à surmonter sa mort (ça, c’est déjà vu… dans des films d’horreur). Sauf qu’elle, elle a des immenses pouvoirs. On est clairement sur la voie du House of M et la folie de la Sorcière Rouge. Y a pas à dire, j’adore ce contraste bien foutu entre la comédie légère des sitcoms et l’aspect horrifique lié à l’état de Wanda. Ça fout un certain malaise assez déconcertant.

Par commençant à avoir peur de Wanda.

Conclusion

Interruption de programme. La sitcom prend un pause et on revient à un format plus classique pour éclaircir le mystère. Le tout donne une belle réussite. On quitte petit à petit l’aspect frivole des trois premiers épisodes pour s’orienter vers un monde inquiétant. Les prémices du multivers de la folie de Doctor Strange 2 ?

+

  • Scène d’ouverture
  • Cette vision de Vision
  • Retrouver Jimmy et Darcy
  • Mystère expliqué de façon convaincante
  • Folie de Wanda

  • J’en peux plus d’attendre la suite
9/10

Pin It on Pinterest