Critique : Thor

Affiche française du film Thor réalisé par Kenneth Branagh en 2011 avec Chris Hemsworth, Natalie Portman, Tom Hiddleston, Anthony Hopkins et Idris Elba
« Vous avez un cheval ? » (Thor)
Phase 1 du Marvel Cinematic Universe
Réalisateur(s):Kenneth Branagh (Frankenstein, Henry V)
Scénariste(s):Ashley Miller/Zack Stentz (X-Men: Le commencement, Fringe, Terminator: Les chroniques de Sarah Connor), Don Payne (Les Simpson, Ma Super-Ex, Les 4 Fantastiques et le Surfer d’Argent)
Acteurs (personnages):Chris Hemsworth (Thor), Natalie Portman (Jane Foster), Anthony Hopkins (Odin), Tom Hiddleston (Loki), Stellan Skarsgård (Erik Selvig), Kat Dennings (Darcy Lewis), Clark Gregg (Agent Coulson), Idris Elba (Heimdall), Colm Feore (Laufey, le chef des géants de glace), Ray Stevenson (Volstagg), Tadanobu Asano (Hogun), Josh Dallas (Fandral), Jaimie Alexander (Sif), Rene Russo (Frigga, la femme d’Odin)
Pays:États-UnisDate de sortie:27 avril 2011
Genre:Action, Aventure, Drame, FantasyDurée:1h54
Au royaume d’Asgard, Thor est un guerrier aussi puissant qu’arrogant dont les actes téméraires déclenchent une guerre ancestrale. Banni et envoyé sur Terre, par son père Odin, il est condamné à vivre parmi les humains. Mais lorsque les forces du mal de son royaume s’apprêtent à se déchaîner sur la Terre, Thor va apprendre à se comporter en véritable héros…

Dans la pure lignée d’Iron Man et l’Incroyable Hulk

On connaît désormais la marque de fabrique des films Marvel à savoir un héros populaire, de l’humour, de l’action, de la romance et surtout la mythologie Marvel respectée.

Thor le film est divisé en deux parties, l’une se déroulant à Asgard, la patrie des dieux nordiques et l’autre, sur Midgard, la Terre. Chacune de des deux parties possèdent leurs forces et leurs faiblesses mais se complètent à merveille.

En Asgard, vous aurez une histoire purement Shakespearienne. Une lutte pour le trône entre deux frères, un roi mourant et un ennemi désirant la chute d’Asgard. La grosse question est-ce que l’ensemble tient la route surtout au niveau des décors et des costumes. On peut sans hésiter dire que oui. Les armures sont trop impeccables, limite fausses mais elles renvoient surtout à la divinité de ces dieux.

En Midgard, le film bascule vers la comédie d’aventure. On se marre bien devant le contraste entre Thor et le reste de notre chère patrie mais le meilleur est sans aucun doute l’arrivée des compagnons de Thor : Hogun, Volstagg, Fendrall et Dame Sif dont l’un des agents du SHIELD les qualifie de : « Xena, Jackie Chan… ». Ne vous inquiétez pas, il y a encore plein de blagues, ça reste bon enfant et jamais ridicule.
 
Et ça pète ?

Alors là oui, les combats sont très réussis et renvoie directement à la divinité de Thor, il y a un réel déséquilibre entre Thor et Iron Man, par contre Hulk semble pouvoir rivaliser. Le meilleur combat du film est sans hésiter celui du destructeur. Un combat titanesque !

Les effets spéciaux sont très réussis malgré une certaine incrustation un peu trop visible lors des vols de Thor. Mais l’ensemble est très coloré, respire tellement le fantastique qu’on sera comblé, on s’éloigne nettement des univers d’Iron Man et de Hulk ancré dans notre monde. Thor est avant tout l’histoire d’un Dieu nordique venu en exil sur notre planète.

Loki et Odin

En marge de Thor, incarné à la perfection par Chris Hemsworth. Mais qu’en est-il d’Odin et Loki ? Eh bien, j’ai vraiment été surpris. Anthony Hopkins joue avec maestria le roi des Dieux, le père de Thor, le mythique Odin. Ca nous change de sa prestation dans Le Rite.

Quand à Loki, le dieu de la malice, Tom Hiddleston compose avec brio un Loki malicieux, peu enclin à utiliser la force brute car ne pouvant pas rivaliser avec son frère dans ce domaine. Il parvient à nous attacher au personnage malgré ses actes détestables grâce à une certaine « humanité » (ceux qui ont vu le film comprendront les guillemets).

Deux personnages très proches du Marvel Universe et parfaitement joués ! Pourtant le challenge n’était pas évident.
 
Le point de vue du Marvelophile

Le Marvelophile que je suis a pris son pied devant son film.

Spoiler

Miam, miam, le clin d’œil à œil de faucon. J’étais un des rares à m’exclamer dans la salle lorsque dans le plan des mains où on le voit refuser une mitraillette pour choisir un arc. Œil de Faucon, je me suis exclamé ! L’intégration du SHIELD est très bien réussie dans la pure lignée d’Iron Man. La fin, oh ils ont osés. L’intégration du cube cosmique dans le Marvel Cinema Universe va faire des ravages. Pour ceux qui ne voient pas de quoi, je parle eh bien fallait rester jusqu’au bout.

Thor est 100% Marvel Approved ! Et sur ce, je dis : vivement Captain America.
 
La 3D

A jeter dans la poubelle ! Non mais c’est une honte. Les couleurs du film s’assombrissent et c’est franchement dommage vu leur beauté ! Le combat du début est beaucoup trop sombre, on ne voit plus grand chose, déjà que la caméra ne fait pas trop d’efforts…

En somme, elle est aussi nase que celle de Tron l’Héritage mais ce dernier avait la chance de se dérouler dans la pénombre donc le manque de luminosité ne gênait pas trop. Par contre, c’est très proche de celle de Le Choc des Titans

Vivement sa sortie en blu-ray pour pouvoir profiter du film dans un confort optimum comme pour Le Choc des Titans.

Un nouvel épisode réussi pour Marvel dans la pure lignée de la saga Iron Man et l’Incroyable Hulk. Vivement le prochain épisode Captain America et surtout la fin du premier arc, l’année prochaine avec Les Vengeurs.

Sa scène culte : probablement le combat entre Thor et le Destructeur.

Note : 8/10

3D : 3/10

PS : L’acteur principal qui joue Thor est lié à Marvel pour 6 films donc ne vous inquiétez pas à voir des acteurs changeants comme Hulk ou Batman.

PS2 : Ce film est le quatrième à vraiment faire partie du Marvel Cinema Universe (Iron Man, L’Incroyable Hulk et Iron Man 2). Spider-Man et X-Men sont hors lignée car les droits ne sont pas sous la houlette de Marvel. Achetés par Sony pour Spider-Man par exemple.

Pin It on Pinterest