Critique & Test Blu-ray : Fatal

Nouvelle comédie de et avec Michael Youn, Fatal reprend le personnage cultissisme auprès de nos chers têtes blondes, Fatal Bazooka (Fous ta cagoule). Moyen motivé mais pressé par mon frère, je l’ai demandé pour Noël.

Fatal (Michael Youn) a tout pour lui, c’est le number Uno depuis des années jusqu’au jour où un rival, Chris Prolls (Stéphane Rousseau), débarque et lui prend le trône…

La meilleure comédie française de l’année 2010

La concurrence est loin d’être rude entre les comédies roses bonbons (l’Arnacoeur) ou les navets (Protéger et servir) mais tout de même, Fatal part avec un très gros handicap : Michael Youn. Je n’ai jamais apprécié un de ses films. J’ai donc été très surpris.

Le film démarre avec un gros délire comme Brice de Nice. On se dit qu’on va s’éclater au début puis on va aboutir à trois quarts de film moisi mais pas du tout. Le film garde le même rythme fou pendant 1h 45. Tout est parodié à l’extrême mais attention, pas comme les trucs bidons qu’on peut voir à la télé ou au cinéma comme Mords-moi sans hésitation. C’est tellement bien foutu qu’il n’est pas rare de lire sur le net : « histoire bidon », « personnages clichés ». Faudrait peut-être leur expliquer que c’est volontaire.

Michael Youn, un futur grand réalisateur ?

Non, il n’y a pas de blague, il m’a bien épaté ce coup-là. On voit bien que le gars a l’œil. Pas un moment, on ne se dit « ah, ça fait un peu film français » à savoir manque flagrant de moyens. Michael Youn nous épate par sa maitrise technique (le clin d’œil à Gladiator est énorme). Il a bien fait de s’exiler aux states si c’est pour revenir avec des films comme ça. Je n’ai pas de honte à dire que j’attends impatiemment son prochain long.

Michael Youn avoue de lorgner sur les comédies américaines : « J’aimerais que le film ressemble aux comédies de Ben Stiller ou de Peter et Bobby Farrelly. Ce sont mes influences. ». Eh bien pari réussi, Fatal faisant beaucoup penser à Zoolander.

Un très bon casting

Armelle, la fofolle de Caméra Café dans le rôle d’une campagnarde déjantée, un rôle qui lui sied à merveille. Isabelle Furnaro (l’ex d’Obispo et désormais compagne de Youn) dans un rôle d’un personnage très proche de Paris Hilton: Athena Novotel. Fabrice Eboué, un transfuge du Jamel Comedy Club et l’habituel Vincent Desagnat.

Mais mes deux préférés restent et de loin, Jérôme Le Banner dans le rôle du garde du corps et amoureux de Fatal, immensément culte quand on sait qu’il a plusieurs fois été champion du monde d’UFC. Et Stéphane Rousseau en Chris Prolls avec le clip culte de chez culte « Fuck You ». Un gros moment de délire.

Le Blu-ray

Qualité technique au top surtout sonore, normal quand on a un film dont son principal personnage est un empereur du rap. Mention spéciale pour les sous-titres, tout est sous-titré, des paroles des clips au bruit de pet.
Niveau bonus, c’est assez complet avec pas mal de bonus malheureusement non sous-titré.

Michael fait des débuts explosifs derrière la caméra avec la meilleure comédie française de l’année 2010, sans hésiter. S’il continue comme ça, nul doute qu’il deviendra notre Ben Stiller national. En tout cas, chapeau bas car il ne partait pas super bien vu sa filmographie.

Une tranche de rire à voir, à revoir, à rerevoir, à rererevoir. Bon je m’arrête là, ça devient lourd.

Sa scène culte : plein, plein, il y en aura pour tout le monde. Mes deux préférés restent le clip « Fuck You » de Stéphane Rousseau et le premier concert de Fatal devant sa famille.

Film : 8/10

Blu-ray : 8/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2897 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.