Critique & Test Blu-ray : Doc West

Une aventure dans l’ancien Ouest

Fiche

Réalisateur(s):Giulio Base, Terence Hill
Scénariste(s):Marcello Olivieri, Luca Biglione
Acteurs:Terence Hill (Mon nom est personne), Paul Sorvino (Les affranchis), Boots Southerland, Adam Taylor, Clare Carey, Maria P. Petruolo, Micah Alberti, Linus Huffman
Titre original:Triggerman pour le deuxième film
Pays:ItalieDate de sortie:– (Direct-to-Video)
Genre:Comédie, WesternDurée:1h33 (Doc West), 1h33 (L’homme à la gâchette)
Après une partie de poker qui a mal tourné, Doc West, légende de l’Ouest américain, se retrouve en prison. Son passé est alors exposé à la vue de tous. Mais quand une guerre éclate dans la ville, il doit finalement choisir son camp, entre les proscrits et les citoyens honnêtes qui l’ont montré du doigt.
Date de sortie Blu-ray/DVD:4 avril 2012Format vidéo:1.85:1
Langues:Anglais, Français
Sous-titres:Français
Suppléments :Bande annonce

Critique

Avant-hier soir, on avait pu voir Lucky Luke, une mixture ratée des albums de Morris, on se mettait alors à regretter de ne pas bénéficier d’une aventure dans l’Ouest mythique, une aventure légère et amusante bien loin des tranchées ténébreuses d’Impitoyable ou L’assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford. C’était sans compter sur ce long-métrage nous provenant directement de la télévision italienne et mettant en scène Terence Hill alias Personne dans le western spaghetti connu mondialement Mon nom est Personne. Terence Hill incarne ici… Doc West !

 Doc West

Sorti directement pour la télévision, le premier opus souffre d’une réalisation télévisuelle à savoir plans simples, procédés flash-backs complètement foirés, effets d’avance rapide/retour rapide rappelant Le Gendarme de Saint Tropez, ralentis à vomir, effets spéciaux indignes (serpent à mourir de rire et qui fait vraiment flipper pour le reste du film – il apparaît dès le début) et micro apparent (sur un plan, on voit que le microphone apparaître légèrement sur le haut) mais alors, qu’est-ce qu’il reste à voir ?

Hormis la réalisation foirée, le reste du film est plutôt bon. Le scénario est simpliste et cliché mais offre une aventure sympathique et respectueuse. On a alors l’impression de se plonger dans une aventure dans l’ancien Ouest de Lucky Luke avec des personnages hauts en couleur : le shérif nounours (Paul Sorvino), la belle fille du coin accompagné du beau gosse, la serveuse indienne, l’institutrice forte en caractère et surtout le bad guy avec sa grosse moustache.

Tout est fait dans Doc West pour qu’on passe un bon moment, un peu d’aventure, un peu de comédie, un peu d’émotions et des beaux décors italiens sans compter un Terence Hill joueur. Son Doc West demeure extrêmement sympathique, suffisamment en tout cas pour oublier la déplorable adaptation de Lucky Luke et se plonger dans l’ancien Ouest pré-Impitoyable le temps d’une heure et demie.

 L’homme à la gâchette

Autant le premier épisode était sympa que le second perd beaucoup de son pétillant. Reprenant pile-poil là où le premier s’est arrêté, il bénéficie pourtant d’une excellente idée : un tournoi de poker. Malheureusement, au lieu de se concentrer dessus, le téléfilm se perd en multipliant les intrigues dont certaines n’ont aucun intérêt (Millie et son petit ami).

De plus, le final est d’un ridicule et d’une prévisibilité à vomir tellement digne de la majorité des séries TF1 (y en avait des bonnes quand même comme P.J. dont la mort de Vincent Fournier m’avait traumatisé). Franchement, c’est dommage d’avoir plombé un tel tournoi de poker en incluant des artifices pitoyables. M’enfin bon, ce n’est pas encore arrivé le jour où un film réussira aussi brillamment à tirer d’un jeu une intrigue magnifique comme L’Arnaqueur avec le billard (et me parlez pas de Touché-coulé).

Mais heureusement, cette suite réussit à conserver son humour et son ambiance bon enfant ce qui permet de regarder la suite des aventures de Doc West sans être trop déçu.

Test

Sur le blu-ray, vous disposez des deux films estampillé Doc West mais d’aucun bonus si ce n’est des bandes annonces.

La qualité de l’image est très bonne sur les plans rapprochés mais souffre plus sur les plans larges surtout dû à un grain d’image très prononcé. Toutefois, la HD demeure indispensable tant le film offre de beaux décors de l’Ouest.

Au niveau sonore, difficile de se faire un avis tant l’aventure n’est que peu propice aux bruitages de tout genre. Les voix sont facilement identifiables et demeurent compréhensible par contre les musiques et bruitages restent discrètes.

Conclusion

Doc West: Un retour sympathique dans l’ancien Ouest qui permet de revoir Terence Hill en pleine forme.
6/10
L’homme à la gâchette: Une suite ratée malgré une bonne idée. Heureusement l’humour sauve un peu le tout et puis bon, le duo Hill/Sorvino fonctionne.
4/10
Le blu-ray est correct techniquement en rappelant que Doc West un téléfilm donc pas de magnificence d’image, ni de déflagrations sonores. Côté bonus, le néant sinon des bandes annonces.
Image : 7/10Son : 6/10Bonus : 1/10
6/10

Pin It on Pinterest