Critique & Test Blu-ray : Crows Zero I & II

« On est des corbeaux, et alors ? »

 
Date de sortie DVD/Blu-ray : 3 novembre 2009

Titre original : Kurôzu Zero

Adapté des mangas Crows et Worst de Hiroshi Takahashi

Réalisé par Takashi Miike (la trilogie Dead or Alive, Ichi the killer, Audition)

Avec Shun Oguri, Kyôsuke Yabe, Takayuki Yamada, Haruma Miura et Meisa Kuroki

Avertissement
Long-métrage japonais
Genre : Action, Drame
Durée Crows Zero : 2h10
Durée Crows Zero II : 2h14

Crows Zero 1: Takiya, un nouveau venu au sein du lycée Suzuran, où des bandes très violentes s’affrontent quotidiennement, veut tenter d’en prendre le contrôle. Pour ce faire, il est entraîné par Katagiri, un ancien Yakuza, et doit lutter contre son rival Serizawa.

Crows Zero 2: Huit mois après les derniers événements, alors que Genji est sur le point d’être diplômé du lycée Suzuran, il se voit contraint de régler une dernière affaire avec une école rivale.

La critique

Un film Takashi Miike, c’est toujours un peu taré. En adaptant un manga, on pouvait se demander à quoi ça allait ressembler. Ben en fait, c’est un gros film de bagarre de récré avec du mercurochrome pour faire le sang, du bon son pour simuler les coups (parce que dans le vide…) et une histoire de grosses chevilles. On se dit que ça va être bien pourri.

Dans le premier, c’est un peu le cas. L’histoire emmerde. Le héros, c’est un petit con qui veut devenir le big boss du lycée (d’ailleurs c’est un lycée ça ? Ils sont où les profs ?). Seulement le chef en place est bien plus charismatique du coup, on se met de son côté et on est vachement déçu à la fin (évidemment).

Le deuxième remonte le niveau. Les bagarres sont un peu mieux foutues mais surtout l’histoire est plus intéressante. Ken, un personnage relou et omniprésent dans le premier, est largué au second plan (et tant mieux). L’intrigue se focalise sur le jeune petit con qui dévoile plus d’humanité donc on s’y attache plus. Mais surtout, on a des vrais méchants biens classes. Les combats acquièrent des réels enjeux donc deviennent nettement plus funs (mention spéciale au dernier qui dure quand même 40 minutes).

Mais une fois le visionnage fini, j’ai rangé tout ça et basta. Il y a quand même un truc qui me fait marrer, c’est quand les mecs pètent les plombs : ils se mettent à hurler comme des malades. Tu fais ça dans la rue en France, c’est direct l’asile (je ne sais pas si c’est normal au Japon).

Aussi la fin est à mourir de rire: les élèves de Suzuran obtiennent tous un certificat de diplôme (le bac quoi) sans qu’on n’ait vu un seul cours, ni un seul prof en quatre heures.

Les blu-ray

L’image est plutôt bonne dans l’ensemble malgré de grosses chutes dans certaines scènes (on a l’impression que l’image passe en SD) mais c’est la volonté (un peu zarbi) du réalisateur.

Niveau son (DTS-HD), mouais ça casse pas des briques. La musique est plutôt bien retranscrite, les punchs aussi mais sans plus.

Les bonus (tous en basse résolution) sont plutôt bons dans le premier avec un making-of de 74 minutes (sympa à suivre), une présentation du réalisateur (anecdotique). Dans le deux, on a juste un making-of de 25 minutes à grignoter et on n’y apprend pas grand-chose.

Une saga de films de bagarres de récré (heureusement que je n’avais pas la même chose dans mon lycée). L’ensemble est plutôt sympathique mais sans voler loin. En tout cas, on sait maintenant que ça donne La guerre des boutons au Japon.

Sa scène culte : la bagarre finale du deux.

Crows Zero : 4/10

Crows Zero II : 6/10

Un coffret blu-ray dans la moyenne.

Image : 7/10

Son : 6/10

Bonus : 6/10

affiche Crows Zero

PS: le film devrait être à la base une trilogie mais franchement, je vois mal comment ils peuvent continuer après le deux. De toute façon, ça a l’air d’être un peu mort (quand on voit le taf qui attend Miike).

Pin It on Pinterest