Critique : Mud – Sur les rives du Mississippi

Affiche du film Mud - Sur les rives du Mississippi de Jeff Nichols avec Matthew McConaughey et Tye Sheridan
« Les gens l’aiment parce que c’est un menteur qui les flatte. »

Fiche

TitreMud – Sur les rives du Mississippi
RéalisateurJeff Nichols
ScénaristeJeff Nichols
ActeursMatthew McConaughey, Tye Sheridan, Jacob Lofland, Reese Witherspoon, Sarah Paulson, Ray McKinnon, Sam Shepard, Michael Shannon
Titre original:MudDate de sortie:1 mai 2013
Pays:États-UnisBudget:
Genre:DrameDurée:2h10

Ellis et Neckbone, 14 ans, découvrent lors d’une de leurs escapades quotidiennes, un homme réfugié sur une île au milieu du Mississipi. C’est Mud : un serpent tatoué sur le bras, un flingue et une chemise porte-bonheur. Mud, c’est aussi un homme qui croit en l’amour, une croyance à laquelle Ellis a désespérément besoin de se raccrocher pour tenter d’oublier les tensions quotidiennes entre ses parents. Très vite, Mud met les deux adolescents à contribution pour réparer un bateau qui lui permettra de quitter l’île. Difficile cependant pour les garçons de déceler le vrai du faux dans les paroles de Mud. A-t-il vraiment tué un homme, est-il poursuivi par la justice, par des chasseurs de primes ? Et qui est donc cette fille mystérieuse qui vient de débarquer dans leur petite ville de l’Arkansas ?

Mud - Sur les rives du Mississippi Photo
Ellis et Neckbone découvrent Mud et c’est le début d’un voyage initiatique.

Critique

Après ma déception sur l’acclamé Take Shelter dont je n’ai franchement pas compris l’unanimité de la presse française, le film étant trop lent et répétitif malgré un très grand Michael Shannon. Du coup, je me suis longtemps tâté avant de voir Mud – Sur les rives du Mississippi par peur de me refaire avoir. En fait, je l’ai même visionné en dernier parmi les films de la semaine, après Stoker et Evil Dead mais finalement, c’était le meilleur…

Dès les premiers plans, nous sommes happés par la magnifique réalisation, aussi le point fort du précédent film de Jeff Nichols. L’ensemble est d’une fluidité exemplaire, les décors s’ouvrent à nous et offrent toutes leurs richesses (on a l’impression d’être réellement sur les rives du Mississippi – 10 euros la place de cinéma, c’est tout de même moins cher qu’un billet d’avion), les acteurs sont sublimés par le cadre. Mud – Sur les rives du Mississippi est une merveille au niveau de la réalisation. Il offre aussi des plans mémorables comme celui du gamin assis au dos du camion et admirant le paysage qui défile, un paysage symbole d’une Amérique.

« Le réalisateur/scénariste offre cette naïveté attachante sur l’amour inhérente à l’enfance, symbole de pureté. »

Malgré tout, le film pèche par moments à cause de quelques longueurs (surtout dans sa première partie) mais finalement, elles servent à merveille le long-métrage et ne se révèlent jamais vaines. Surtout, l’histoire est magnifique. Abordant le thème universel de l’amour sur plusieurs générations et dans différents cas: l’amour des adolescents, l’amour fou presque destructeur et l’amour sur le déclin, Jeff Nichols se surpasse et offre un film véritablement romantique. En se basant sur le point de vue du jeune Ellis (Tye « The Tree of Life » Sheridan), le réalisateur/scénariste offre cette naïveté attachante sur l’amour inhérente à l’enfance, symbole de pureté. Ça faisait longtemps que je n’avais pas été touché à ce point sur un long-métrage. La beauté des derniers plans a transpercé la carapace de mon cœur et en a extrait une nostalgie de mes amours passés.

En plus, du romantisme, Mud – Sur les rives du Mississippi bénéficie aussi de la performance XXL de Matthew McConaughey en Mud. Un personnage tellement puissant qu’il vampirise l’objectif de sa première apparition à sa dernière (même si les dents…). Après Killer Joe, l’acteur texan prend un réel plaisir à malmener son image de beau gosse lisse. Le héros de l’histoire, le jeune Tye Sheridan, offre une prestation tout aussi mémorable. Même Reese Witherspoon est top (mince, je n’aurais jamais cru écrire cette ligne, un jour) en femme trouble. N’oublions pas non plus Sam Shepard qui prononce la plus belle réplique du film.

« Mud – Sur les rives du Mississippi bénéficie aussi de la performance XXL de Matthew McConaughey. »

Il y aussi du Stand by Me chez Mud – Sur les rives du Mississippi avec le duo Ellis/Neckbone. Des gamins face à la nature en route pour un voyage initiatique tout aussi puissant que celui écrit par Stephen King. En plus de la nostalgie de l’amour, on est pris par celle de l’amitié enfantine où rien ne pouvait séparer les deux meilleurs amis. Le genre thriller s’invite aussi pour un gunfight final poignant. La première déflagration m’a mis sur le cul et m’a fait sursauter telle une jeune pucelle installée pour la première fois devant un film d’épouvante.

Photo du film Mud - Sur les rives du Mississippi de Jeff Nichols avec Reese Witherspoon
L’objet du désir de Mud.

Conclusion

Mud – Sur les rives du Mississippi est un récit émouvant sur l’enfance, l’amitié et l’amour avec une pincée de thriller.

Coup de cœur 2013.

+– la réalisation
– Matthew McConaughey
– Tye Sheridan
– l’histoire
– un peu longuet
Trophée9/10

Pin It on Pinterest