Critique : Loki – Épisode 3 « Lamentis » (avec spoiler)

Faire connaissance avec Sylvie

Fiche

TitreLoki Titre VO
CréateurMichael Waldron RéalisateurKate Herron
Acteurs Tom Hiddleston, Sophia Di Martino, Gugu Mbatha-Raw, Sasha Lane
Saison1 Épisode3
Date de sortie23 / 06 / 2021 Durée43 mn
GenreAction, Aventure, Fantastique, Science fiction ChaîneDisney+

Loki découvre les projets du Variant, mais le sien va changer à jamais leur destin.

Critique

Après le gros bordel laissé à la fin de l’épisode précédent, j’étais sacrément pressé de découvrir l’épisode du jour. Encore plus à la découverte de la durée réduite (presque 20 minutes en moins) présageant un gros renfort d’effets spéciaux, donc de scènes spectaculaires.

Ça n’a pas manqué. Cet épisode est dépaysant en nous emmenant sur Lamentis-1, une planète désertique sur le bord de la destruction misant sur des couleurs atypiques (omniprésence du violet). Malgré les superbes décors, je regrette que les fonds verts soient beaucoup trop visibles. Ça m’a cassé le délire. Il serait vraiment temps de se mettre à utiliser le Volume dans les séries Marvel Studios.

Sinon, j’ai été surpris qu’au final, on est plus dans un épisode de transition ponctué de scènes d’action de meilleur niveau que les précédents. En passant, la Sylvie se démerde pas mal du tout au combat. Belles chorégraphies. Bref, Lamentis est l’occasion de faire davantage connaissance avec le variant féminin de Loki. Je n’ai pas spécialement trouvé ça ouf, l’alchimie entre les deux acteurs étant bien moins palpable que celle que partage Tom Hiddleston avec Owen Wilson. J’ai juste bien aimé la blague de la tentative des approches différentes des deux Loki.

L’heure de l’Apocalypse

Arrivé vers la fin, j’étais un peu déçu de ma dose hebdomadaire de Loki, mais heureusement que la scène d’action finale remonte le niveau en misant sur du grand spectacle. Cette lune verte qui se déchire en deux a dû faire sourire Thanos. Juste dommage que les transitions entre les différentes parties du plan-séquence soient trop visibles. Mais peu importe, c’était sacrément fun et bordel, ce final… L’arche transpercée par Captain Marvel, pardon une météorite. Je me doute qu’ils vont s’en sortir, on est qu’à la moitié de la saison quoi, mais quand même.

Côté intrigue, on a la confirmation de la sexualité de Loki et on découvre le fonctionnement des pouvoirs de Sylvie. Une Enchanteresse sans l’être vraiment ? Par contre, la concurrente de Wanda dans la manipulation mentale est clairement arrivée. Plus curieux est son rejet du nom de Loki. Pour marquer sa volonté de sortir du moule forgé par les Gardiens du Temps ? Pour devenir l’Enchanteresse du MCU (dans le comic, Sylvie Lushton est la deuxième Enchanteresse) ? Néanmoins, la plus grosse avancée est sans aucun doute la preuve que, non, les Gardiens n’ont pas créé les agents du TVA. J’avais des doutes sur les Gardiens. Maintenant, ils sont confirmés. Reste la grande question : Mobius était-il un moniteur de jet-ski dans son ancienne vie ?

Par taraudé par LA question.

Conclusion

Plus spectaculaire que d’habitude avec un climax assez génial. Malgré tout, on est davantage dans un épisode intermédiaire pour approfondir les personnages. Comprendre par-là que l’intrigue n’avance pas des masses.

+

  • « Plan-séquence » du climax
  • Enfin des belles chorégraphies

  • Ça avance pas beaucoup tout ça
  • Fonds verts trop voyant
7/10

Pin It on Pinterest