Critique : Les Nouveaux Héros

Les enfants ont enfin leur Iron Man

Fiche

D’après le comic Marvel créé par Steven T. Seagle et Duncan Rouleau
Titre: Les Nouveaux Héros
Réalisateur(s): Don Hall, Chris Williams
Scénariste(s): Jordan Roberts, Daniel Gerson, Robert L. Baird
Voix (VO): Scott Adsit, Ryan Potter, Daniel Henney, T.J. Miller, Jamie Chung, Damon Wayans Jr., Genesis Rodriguez, James Cromwell, Alan Tudyk, Maya Rudolph
Titre original: Big Hero 6 Date de sortie: 11 / 02 / 2015
Pays: États-Unis Budget: 165 000 000 $
Genre: Animation, Aventure, Action, Comédie, Famille, Science-fiction Durée: 1h 42

Un génie de la robotique nommé Hiro Hamada, se retrouve embarqué dans un complot criminel qui menace de détruire la paisible ville high-tech de San Fransokyo. Avec l’aide d’un de ses plus proches compagnon – un robot nommé Baymax –, Hiro s’associe à une équipe de jeunes amateurs qui s’est donnée pour mission de sauver la population.

Image de Les Nouveaux Héros
Le rêve de tous les enfants, avoir son Iron Man.

Critique

Depuis le rachat de Marvel par Disney, je l’attendais. Oui, je l’attendais, ce film d’animation familial utilisant des super-héros Marvel. Après le carton de La Reine des Neiges, le studio nommé (depuis 2007, soit depuis le rachat de Pixar) Walt Disney Animation Studios veut remettre ça avec un film, cette fois-ci, réservé aux garçons, respectant l’alternance annuelle film pour fille/film pour garçon. Quoi de mieux qu’une équipe Marvel, donc ?

Finalement, ce fut cette équipe méconnue qui a eu les honneurs, les Big Hero 6. Même un gros fan de Marvel comme moi a dû aller chercher sur le net pour voir d’où cette équipe sortait. Grosso modo, c’est une sorte d’Avengers au Japon. L’équipe est apparue pour la première fois dans le numéro 17 d’Alpha Flight, l’équipe de super-héros canadienne qui bosse pas mal avec les X-Men et qui ont accueilli un temps le mutant griffu le plus célèbre du monde, Wolverine. Bref, les Big Hero 6 ont ensuite eu droit à leurs propres aventures sous le titre Sunfire & Big Hero 6 avant d’être arrêté et de continuer à apparaître de temps à autre comme sur le crossover ultra-connu, Civil War. En 2008, l’équipe a été remaniée pour une mini série et c’est cette version qui est très proche de celle du film du jour.

Couverture d'Alpha Flight Vol 2 17
Le numéro 17 d’Alpha Flight

Néanmoins, la particularité des Big Hero 6, c’est que des mutants ou des ennemis des X-Men font partie de l’équipe comme Sunfire ou le Samouraï d’argent. Or, les droits des mutants au cinéma appartiennent à la Fox. Donc, l’équipe que vous voyez dans le long-métrage ne respecte pas le comic, si ce n’est les pouvoirs et les noms sensiblement les mêmes. Et évidemment, cette équipe n’interagit pas avec le Marvel Cinematic Universe. Toutefois, elle partage des caractéristiques avec les films de Marvel Studios. D’un, la présence de la légende Stan Lee (qui trouve ici son meilleur caméo) et de deux, la présence d’une scène post-générique (donc restez jusqu’au bout), excellente en passant. Ce qui me fera dire que les enfants ont droit à leur film Marvel. Ils peuvent désormais se la péter comme les adultes.

Image de Les Nouveaux Héros
Hé, tu n’as pas joué dans Les Cinq Légendes par hasard ?

Quand Disney rencontre Marvel

Pour le reste, on est dans un film Disney classique, décomposé en trois temps : présentation, mise en place et combat final. Tous les ingrédients pour faire un excellent film pour la famille sont réunis ici. Il y a de l’humour (grâce à un Baymax en mode Groot et un Fred complètement déchaîné – je me marre toujours quand je me rappelle de sa pose à la Superman quand il se fait emmener en vol par Baymax), de l’émotion (fabuleux climax) et, évidemment, de l’action, très proche du premier Iron Man (le premier vol de Baymax fait irrémédiablement penser à celui de Tony Stark). Même le méchant y fait penser.

Le bad guy est pour moi, l’un des points faibles du film. S’il est vraiment cool au début, je trouve qu’il perd tout charisme, une fois son identité secrète révélée. Et puis bon, le combat final est vraiment faiblard. C’est le seul vrai défaut que j’adresserai au film, avec cette sensation de déjà vu pour ceux ayant bouffé les meilleurs Marvel Studios. Car s’il fallait définir Les Nouveaux Héros, ce serait comme un mélange (bien foutu, il faut l’avouer) entre Iron Man (la plus grosse inspiration), Avengers avec une pincée de Les Gardiens de la Galaxie pour Groot.

Niveau technique, le film est impeccable. C’est fluide, cartoon et impressionnant. C’est Disney, quoi. Quant aux looks des héros, s’ils ne sont pas vraiment originaux, il faut avouer qu’ils frappent fort grâce à Fredzilla (il me fait trop marrer, ce mec) et surtout, Baymax (encore plus, quand il se met en mode Iron Man). Une figure robotique qui m’a rappelé celle magnifique du Géant de Fer. La dynamique avec le jeune Hiro est la même. Ah oui, j’avoue avoir été bluffé par les décors du climax. Quelle claque visuelle. La ville de San Fransokyo (mélange de San Francisco et Tokyo) est sympathique, même si finalement, il manque quelque chose pour qu’elle sorte du lot.

En bonus, difficile de zapper l’excellent court-métrage d’ouverture : Feast. Un excellent condensé de vie de chien (mais pas dans le sens de l’expression). En tout cas, vivement Les Nouveaux Héros 2.

Par Christophe Menat, le .

Image de Les Nouveaux Héros
Moi aussi, je veux un câlin de Baymax !

Conclusion

Les Nouveaux Héros est un excellent film familial. Estampillé Disney/Marvel, il offre tout ce qui fait le succès des films Marvel et Disney en un seul package. De quoi s’éclater avec toute la famille pendant une heure et demie. J’en redemande.

+

  • Baymax en mode Groot
  • Baymax en mode Iron Man
  • Le trio magique : humour, action et émotion
  • La scène post-générique
  • Fred
  • Feast, le court-métrage d’ouverture

  • Méchant pas assez cool
  • Sensation de déjà vu
Trophée8/10

Pin It on Pinterest