Test Blu-Ray 4K Ultra HD : Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2

La démo technique 4K/HDR

Fiche

ProduitBlu-Ray 4K Ultra HD de Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2Date de sortie06 / 09 / 2017
LanguesAnglais (Dolby Atmos, Dolby TrueHD 7.1 et Dolby Digital Plus 7.1), Espagnol (Dolby Digital Plus 7.1) et Français (Dolby Digital Plus 5.1)Sous-titresAnglais, Français, Allemand, Japonais, Espagnol
Suppléments– Introduction du film par James Gunn (VOST)
– Commentaire audio de James Gunn (VOST)
– « Partie gratuite », les coulisses du film (VOST) : « Dans la chaise du réalisateur » : avec James Gunn (8’36”), « Tournée de retrouvailles » : la musique du film (7’37”), « Planètes vivantes et arbres parlants » : les effets visuels du film (10’44”) et « Showtime » : la distribution du film (10’41”)
– Bêtisier (3’41” – VOST)
– 4 scènes coupées ou rallongées : « Groot l’ado » (version longue) (1’01”), « Monument aux morts sur Xandar » (1’18”), « Kraglin et Quill parlent de chansons » (41”) et « Mantis et Drax ressentent de la tristesse » (version longue) (2’03”)
– Clip vidéo : « Guardians Inferno » par The Sneepers et David Hasselhoff (3’35”)

Critique

James Gunn l’avait promis, il ferait tout pour que son Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 sorte en 4K. Tous ceux ayant vu le film au cinéma savent à quel point, le film peut devenir facilement une démo technique tant il multiplie les couleurs. En quelques secondes, on peut passer d’un environnement pétillant de couleurs au noir absolu de l’espace. C’est pourquoi, je me suis rué sur l’édition 4K du nouveau Marvel Studios.

Au lancement, pur moment de bonheur, le HDR s’active ! En bref, le HDR permet une lumière bien plus impressionnante. Sans hésiter, le résultat est sans appel. Le film devient une démonstration technique à chaque instant. Difficile aussi de ne pas être béat devant tant de couleurs superbement retranscrites. Chaque décor qu’on visite est un moment où la mâchoire se décroche. Quant à la 4K, même si je soupçonne que ce ne soit pas une vraie 4K, elle permet d’apprécier de très nombreux détails notamment la qualité des maquillages avec ceux de Drax et Nebula en tête. Au niveau du son, malheureusement, je n’ai pas le matériel audio (et un bébé dans les parages) m’empêchant de réellement tester le Dolby Atmos.

Après une nouvelle séance décoiffante avec encore des larmes sur la table qui me fait confirmer ma critique et mon 10/10, c’est maintenant au tour de la déception de se pointer pour un entretien. Les bonus… Faibles, comme d’habitude chez Marvel… Le making-of permet d’avoir quelques détails intéressants notamment de superbes concept-arts et une idée de la bonne ambiance sur le tournage, mais c’est à peu près tout. Rien sur les effets spéciaux hallucinants pour un jeune Kurt Russell (m’enfin bon, il y a déjà eu une featurette sur le sujet pour Michael Douglas dans Ant-Man si je ne me trompe pas).

De plus, l’ensemble est pollué d’extraits beaucoup trop nombreux qui ont le (faux) mérite de rallonger artificiellement la durée. De même pour les congratulations entre les membres de l’équipe. Le bêtisier fera à peine esquisser un sourire. Les scènes coupés/rallongées ne servent à rien. Mais où est donc passé le caméo de Nathan Fillion en Wonder Man ? Le clip vidéo « Guardians Inferno » est très sympa, mais bon, il a déjà été diffusé sur le net.

Par , le11 septembre 2017.

Conclusion

Premier Blu-Ray 4K de Disney et quel Blu-Ray ! Une démonstration technique tout simplement. Le disque à sortir à chaque fois qu’il s’agira d’épater la galerie avec votre toute nouvelle télévision 4K avec HDR. Par contre, Marvel Studios ne bouleverse pas les habitudes avec des suppléments toujours aussi décevants. Y a même pas Wonder Man !
Image : 9/10
Son : 10/10
Bonus : 4/10
7/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2770 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Girjul34

    Pas encore équipé d une tv 4k mais bon dejà quelques galettes qui n attendent que d etre visionnées lol
    En tout cas ça fait plaisir de voir qu il y a une difference avec le bluray qui deja je trouve delivre une magnifique image

    • C’est surtout le HDR qu’il faut remercier. Donc si tu te procures d’une télé 4K, vérifie qu’il est compatible HDR et Dolby Vision (même principe que le HDR, mais meilleur d’après les pros).