Critique : John Wick

Le tueur le plus cool du monde

Fiche

Titre:John Wick
Réalisateur(s): David Leitch, Chad Stahelski
Scénariste(s):Derek Kolstad
Acteurs: Keanu Reeves, Michael Nyqvist, Alfie Allen, Willem Dafoe, Dean Winters, Adrianne Palicki
Titre original:Date de sortie:29 / 10 / 2014
Pays:États-UnisBudget:20 000 000 $
Genre:Action, ThrillerDurée:1h 41

Depuis la mort de sa femme bien-aimée, John Wick passe ses journées à retaper sa Ford Mustang de 1969, avec pour seule compagnie sa chienne Daisy. Il mène une vie sans histoire, jusqu’à ce qu’un malfrat sadique nommé Iosef Tarasof remarque sa voiture. John refuse de la lui vendre. Iosef n’acceptant pas qu’on lui résiste, s’introduit chez John avec deux complices pour voler la Mustang, et tuer sauvagement Daisy… John remonte la piste de Iosef jusqu’à New York. Un ancien contact, Aurelio, lui apprend que le malfrat est le fils unique d’un grand patron de la pègre, Viggo Tarasof. La rumeur se répand rapidement dans le milieu : le légendaire tueur cherche Iosef. Viggo met à prix la tête de John : quiconque l’abattra touchera une énorme récompense. John a désormais tous les assassins de New York aux trousses.

Photo du film John Wick

Ne… Ne… Neo ?

Critique

Depuis une bande-annonce, John Wick me faisait de l’œil. Pourtant au départ, rien ne m’intéressait vraiment dans ce projet. Des réalisateurs ayant officié comme cascadeurs ou seconds réalisateurs. Un scénariste pas vraiment réputé (deux DTV avec Dolph Lundgren). Seule la présence de Keanu Reeves donnait de l’attrait au long-métrage. Comme quoi, il est important d’avoir une star pour donner un coup de pouce à un projet. Et puis, cette bande-annonce…

Keanu Reeves avait signé son retour l’année dernière, après quelques années d’absence, avec sa première réalisation, le sympathique Man of Tai Chi, où il joue aussi le rôle du méchant et l’inefficace 47 Ronin. Deux films qui fleurent bon les arts martiaux. On ne change pas de registre avec John Wick dont les scènes de combats sont parmi les plus mémorables à voir au cinéma depuis un certain The Raid 2. Et encore, ici, on parle davantage de gunfights, ce qui éloigne John Wick du film de Gareth Evans pour davantage le rapprocher de Wanted et surtout, l’inégalable Matrix, premier du nom. C’est simple, je n’avais pas pris aussi belle claque en assistant à un gunfight depuis les deux derniers films cités. John Wick n’offre pas des combats mous du genou. C’est un véritable ballet qui s’orchestre sous nos yeux. J’avais lu un mot quelque part et je trouve qu’on ne peut pas faire meilleure définition. Ne parlons pas de gunfight, ne parlons pas de kung-fu, mais parlons de « gun-fu ». Ce n’est pas pour rien que Keanu Reeves a dit avoir subi un des entraînements les plus difficiles de sa carrière pour préparer John Wick.

Les meilleurs gunfights depuis Matrix

Le meilleur, c’est que l’anti-héros John Wick ne tire pas pour blesser, mais pour tuer. Et il s’assure que ses opposants restent bien morts en n’hésitant jamais à leur mettre deux balles dans la tête. John Wick est interdit aux moins de douze ans, pourtant, il n’est pas bien violent, il est juste très généreux en ce qui concerne le sang. Une balle qui atterrit dans un corps est systématiquement accompagnée de gerbes rouges. Ce qui confère aux gunfights davantage de réalisme et surtout, de fun. En plus de ça, on a droit à des empoignades sacrément musclées. La maîtrise est telle qu’on se demande parfois s’il s’agit des acteurs ou de leurs doublures ? Sauf que les réalisateurs ne nous laissent pas le temps d’hésiter. On sent la maîtrise du sujet au point que j’ai même serré des poings en même temps que John Wick latte ses ennemis. J’étais pris dans la spirale de la vengeance.

Si les scènes d’action disposent d’une telle maîtrise, c’est que les deux réalisateurs ne sont pas des novices en la matière. S’ils n’ont jamais réalisé de long-métrage, David Leitch et Chad Stahelski ont officié en tant que cascadeurs et directeur de seconde unité sur un max de films d’action où on peut citer pêle-mêle : Ninja Assassin, La vengeance dans la peau, 300, V for Vendetta, la trilogie Matrix, Expendables, John Rambo, … À noter qu’ils ont collaboré un sacré paquet de fois avec Keanu Reeves, ce qui explique pourquoi l’acteur a été les chercher et ils ne s’arrêteront pas là, car ils travailleront à nouveau ensembles sur la série à venir Rain où Keanu Reeves incarne encore un tueur à gages.

C’est l’heure de la vengeance

Par contre, il est légitime de se demander si la narration suit. Eh bien, je peux vous dire que oui. Attention, il ne faut pas s’attendre à des envolées lyriques ou à des performances d’acteurs dignes d’un Oscar. Non, on fait dans le concis et surtout l’efficace. Tout le monde sait que pour qu’un film fonctionne, encore plus une histoire de vengeance, il est important qu’on s’attache au héros et qu’on comprenne ses motivations (le meilleur étant d’avoir les mêmes sentiments). La grande surprise du long-métrage, c’est que les réalisateurs mettent à peine dix/quinze minutes pour installer les enjeux, le reste du long-métrage étant consacré à la vengeance. Pourtant, ces quelques minutes suffisent largement. Déjà, Keanu Reeves est excellent. Bordel, ça fait plaisir de le revoir à ce niveau. La séquence où il s’effondre devant le dernier cadeau de sa femme suffit pour avoir de l’empathie pour le personnage. De plus, les méchants commettent un méfait juste impardonnable. À ce moment-là, on ne peut que dire : « C’est bon, John, tue-les tous. C’est contraire à la morale, mais on te pardonnera tout. Et si c’est possible, fais-les souffrir comme jamais. ». Comme quoi, il ne faut pas forcément chercher loin pour mettre en place un revenge movie. En cela, John Wick se rapproche d’Equalizer, sauf que le reste du long-métrage le ringardise.

L’autre attrait de John Wick, c’est son humour. Oui, le film est très drôle. Ponctuellement, mais il l’est. Cela atténue un peu la tension, mais si peu, car ce sont des séquences qui ne nuisent jamais à la bonne mécanique. Ces notes d’humour surviennent toujours au bon moment. Il n’est pas question de faire une blague en plein cœur d’un combat. Ce n’est pas un funny under fire movie. Je me répète, mais quelle maîtrise des deux réalisateurs, c’est juste impressionnant pour un premier long-métrage. Un nouveau duo est né. En tout cas, je guette leur prochain long-métrage avec impatience.

Double mythologie pour un anti-héros de légende

Et ce n’est pas encore fini. Le personnage John Wick est entouré d’une mythologie juste sublime. La façon dont ses opposants racontent sa légende fait du personnage un des tueurs les plus cools du monde, à ranger à côté de Léon le professionnel et de l’agent 47. Après tout, on parle du Baba Yaga. De l’homme qu’on envoie pour tuer les croque-mitaines. Cette séquence qui survient en même temps que John Wick prépare sa vengeance est juste un des morceaux les plus cools de l’histoire du cinéma. Le meilleur avec ça, c’est que le bonhomme est à la hauteur de sa légende…

Et ce n’est toujours pas fini. Il y aussi un truc cool que j’ai kiffé à mort. La mythologie de l’ordre des assassins. Trop vite effleurée dans Wanted, elle est ici rendue aussi cool que possible. Les scènes se déroulant dans l’hôtel Continental. Excellentes. Je n’en dis pas plus. Mais excellentes ! Je termine cette critique élogieuse avec un hommage aux excellents acteurs. Mis à part le Dorian Gray Keanu Reeves (c’est fou comment il vieillit si peu, il a cinquante balais, et il en fait dix de moins), on peut compter sur une belle brochette d’hommes et de femmes de talents. Je ne vais pas en faire une liste inutile, mais on a droit au fleuron de la télévision.

Par Christophe Menat, le .

Photo du film John Wick

« Bienvenue dans le monde réel. »

Conclusion

Le 10 peut sembler excessif, car John Wick n’est pas un long-métrage qui bouleversera l’industrie cinématographique. Au bout du compte, il ne s’agit que d’une série B, une des meilleures séries B existantes, mais une série B quand même. Toutefois, j’ai pris un tel pied. Ce 10 est donc là pour illustrer le plaisir pris par votre serviteur. Never forget John fucking Wick !

+

  • Keanu Reeves is back
  • Apothéose du gun-fu
  • Excellente double mythologie : celle de John Wick et celle de l’ordre des assassins
  • Notes d’humour
  • Revenge movie viscérale

  • Daisy 🙁
10/10
Advertisements
A propos de l'auteur : (2830 articles)

Fou de cinéma depuis qu’il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Bolivian

    Bien d’accord !

    Je suis allé le voir hier soir, et je m’attendais à une bouse… Si si, c’est vrai.
    Au final c’est vraiment un film génial. Il mélange la violence et la minutie du personnage. Les scènes d’action sont bien chorégraphies et aucun geste n’est laissé au hasard.

    Comme souligné dans la critique, l’ordre des tueurs à gages est représenté d’une très bonne façon et l’humour est toujours de la partie. Les acteurs sont tous justes et ça fait plaisir.

    Bref, bonne surprise pour moi, bon univers et bon keanu reeves, que je n’ai pourtant pas l’habitude d’apprécier….

  • Epice

    Bonne claque que ce John Wick !

    Il y a un mois, je n’en avais pas entendu parler avant de voir la bande-annonce qui m’avait laissé sur le cul pour l’efficacité de la chorégraphie de certaines scènes ! Je pensais que tous les plans les plus stylés avaient été mis dans cette bande-annonce et au final, que dalle !

    Le film va directement à l’essentiel, y’a rien à jeter, pas un seul temps mort, il fait tout dans l’efficace et le concis ! John ne perd jamais du temps à dialoguer ou à marchander, il abat et il le fait bien. Il vise toujours la tête, ce qui nous évite le énième plan du méchant qui se
    relève dans le fond parce qu’il avait un gilet pare-balle.

    J’avais aussi l’impression d’assister à un numéro de danse parfaitement chorégraphié, c’est esthétique, fluide et vraiment plaisant à regarder ! C’est moins impressionnant que The Raid 2 mais peut-être même plus agréable à admirer !

    Bon coup de cœur pour la BO aussi !

    Ma copine a dit qu’en tant que film d’action, il méritait 10/10, donc tu n’es pas le seul à penser qu’on tient là l’un des films les plus efficaces de l’année.
    Perso, j’irai sur un 8/10 qui lorgnerait fortement sur un 9/10!

    Si on t’avait dit que tu mettrais 10/10 et 5/10 à Interstellar et John Wick il y a quelques semaines, aurais-tu été capable de dire quelle note irait à quel film ? 🙂

    Je me suis fait la même réflexion que toi, Keanu paraît 10 ans de moins !
    Alors qu’il revient de loin sachant que ces photos datent d’il y a 1 an ou 2… http://i4.mirror.co.uk/incoming/article1900867.ece/alternates/s615b/Keanu-Reeves.jpg
    https://www.nutrimuscle.com/hebergeur_images/Upload/images/elvis.jpg

    Pas étonnant qu’il en ait chié pour son entraînement ! Tu en sais plus à ce propos ? Un entraînement à la Henry Cavill dans Man of Steel ? 😀

    SPOILER

    Sinon, détail qui m’a fait sourire, le méchant à une araignée en tatouage sur la main. Je l’ai remarqué quand il défonce la gueule de William Dafoe sur sa chaise. J’ai trouvé amusant que le bouffon vert se fasse buter par la seconde fois par une araignée.

    • Pour les détails, sur l’entraînement, tu pourras avoir des détails avec les notes de prod’, je t’ai mis un lien vers le pdf dans ma critique, juste avant la bande-annonce ;). C’est hard.

      Pour ton détail sur l’Araignée, je n’y avais pas pensé, mais ça tue tout. Et ta copine a bien raison !

      Sinon clairement, j’aurais été persuadé du contraire. Comme quoi, les bijoux se cachent parfois là où on ne les attend pas. A méditer avant un cambriolage :P.

    • D’ailleurs, en parlant BO, je suis tombé sur ce clip lyrique vraiment classe :
      « Who You Talkin’ To Man » par Ciscandra Nostalghia. http://youtu.be/-yF1e5FxDwQ

  • Captain Cook

    Excellentes critiques, je vais un peux dire du rabâcher(tant ta TOUT dit), mais bon.

    Je pense que beaucoup de monde avait bien rigoler en découvrant le pitch du film….est son affiche(la premiére avec la tête qui va exploser 😆 ).

    On c’est tous un peux dit…sérieux….

    Puis quand est venu le Trailer, la j’avoue j’ai était sur le cul par l’efficacité de cette derniére. Pour le coup je me suis dit, qu’on aurait peut être un film sympathique tout compte fait.

    Est bien non, plus qu’un film sympathique, ce film est un gros plaisir de film d’action, il n’y aura eu que deux films a me provoquer le même effet(dans ce style),cette année, The Raid 2(plus violent et percutant…perso), et lui.

    La réal est des plus inventive et surtout capture est magnifie les scénes d’action(sauf la derniére sous la pluie trop gentillet). Le film est sans temps mort…, on ne s’ennuie jamais, est je dois l’avouer même les 10 premiére minutes(histoire de poser les enjeux hein), sont a ma grande surprise très sympa.

    Moi qui m’attendais a un truc gonflant, pas dit tout, il a même réussit a m’émouvoir(bon ça, ces mon coté grand amoureux des animaux…vraiment), puis quand on voit ce chien ta envie aussitôt de l’adopter tellement qu’il est trop choux(plus que sa femme ).

    J’ai aussi beaucoup aimée, l’aspect est code des tueur(même si pas beaucoup évoquer), le peux qu’on entrevoit est vraiment bon, est nous lance dans ce milieu professionnel a mi chemin entre Hitman ou Leon. J’ai même était assez surpris par certain aspect limite comick book(a la Punisher), on parle [spoiler]du Baba Yaga de l’homme qu’on envoie pour tuer les croque-mitaines juste au moment ou ont envoie les homme chez John(scéne monstrueuse [/spoiler]

    Que dire de la star, qui ne mentait clairement pas « je suis bien de retour », si l’acteur peut parfois être monolithique(comme Daniel Graig par exemple), même si attention perso j’adore cet acteur. La dans ce film, le perso lui va comme un gant, je trouve même que c’est un de c’est plus beau rôle(car tout en nuance), et nous montre un jeu bien solide([spoiler]la scéne quand il est attacher sur une chaise).[/spoiler]

    Que dire des cascades, ils sont d’une beauté, tantôt radical, tantôt plus travailler, les scénes des heat shot sont superbe et sans pitié(la scéne du club…autre GROS moment), est Keanu nous montre qu’il en a encore GROS sous le capot.

    Le reste de la distribution est très bonne, malgré les quel que apparition de certain, sa fait bien plaisir de voir ce beau monde, est que le films soit entouré par eux, comme Ian Mcshane, Willem Dafoe, Alfie Allen, John Lequizamo(trop rare)…

    Bref un pur film d’action de série B(dans le sens le plus merveilleux qui soit), qui défouraille comme il se doit, est bien meilleur que les Taken 2, Equalizer(que pourtant j’avais trouver sympa), et compagnie.

    4,5/5

    • Tout pareil que toi. Je suis vraiment content de voir que John Wick a eu beaucoup de succès. Franchement, je ne m’attendais à voir mon avis autant partagé. Ça fait plaisir.

      Pour le reste, je citerais aussi une actrice que tu as oublié : l’adorablement détestable Miss Perkins jouée par Adrianne Palicki. L’actrice m’a vraiment bluffé dans le film. Et que dire de sa mort mémorable. En tout cas, je me suis régalé à la revoir en Bobbi Morse dans la série Agents of S.H.I.E.L.D.. Elle est tout aussi excellente dans la série. Je crois que j’ai trouvé mon nouveau fantasme féminin 😛

      • Captain Cook

        Yes….c’est vrais(enfin pour elle restera celle que j’ai découvert dans la série Friday Night Light ^^), superbe.

        • Guest

          Si tu es tombé sous le charme d’Adrianne Palicki Marvelll, je te conseille le diptyque Women in Trouble/Elektra Luxxx où elle y est adorable, les films en eux-même sont sympathiques sans plus mais avec un cast plaisant et assez étonnant. :O (Joseph Gordon-Levitt, Carla Gugino, Josh Brolin, Malin Akerman, Simon Baker, Timothy Olyphant, etc…)

          Pour ce qui est de John Wick, j’ai bien aimé mais je suis en revanche assez surpris d’y voir un tel engouement autour et trouve que tu en as fait des tonnes à son sujet. :p
          Perso, je ne mettrais jamais plus de 7/10 à cette pelloche d’action certes sympathique mais qui n’a rien de particulièrement réjouissant ou jouissif.
          Certes, Keanu Reeves a bien la classe dans ce rôle et j’ai aimé la manière dont est traité le personnage au départ mais j’ai en fait ce sentiment où plus on l’avance dans le film et plus ce qui pouvait paraître génial aux premiers abords se trouve avoir un impact amoindri sur le long terme, avec en première pensée les chorégraphies devenant vite redondantes. :/

          Après, je précise que ça reste globalement assez bon mais je ne pense pas qu’il figurera un jour dans mon panthéon des petits films d’actions qui foutent la trique. Un film comme Safe était il y a peu bien meilleur à ce niveau tout comme dans sa représentation de son monde et ses codes à mon avis. 😉

          • Ah ben non, Safe, c’est quand même beaucoup moins cool. Mis à part la petite asiatique, je ne me rappelle de rien de ce film.

            Pour le diptyque, je ne suis pas chaud, les notes sont quand même sacrément mauvaises :O

  • Sad

    Très bonne critique et comme vous le film est une tuerie cosmique mais surtout c’est le film ou on voit un tueur à gage RECHARGER son arme bordel, putain c’est criant de crédibilité alalalla vivement qu’il sorte en DVD par contre la trilogie des expendables est clairement à mettre aux oubliettes.

    • Et en plus, quelle excellente manière de recharger. J’adore le passage où il alterne entre le flingue et le fusil d’assaut. Quelle classe, quel homme. Merde, je suis amoureux de John Wick…

      • Captain Cook

        Moi aussi ^^

  • HurleyFoxy

    Tout à fait d’accord avec cette critique. Un super film d’action, très classe et très stylé. Bien au dessus des autres films du genre tel que Taken etc. Et quel plaisir de revoir Keanu aussi charismatique!

  • Yannick Lizier

    Un bon film d’action, mais c’est tout, le reste est atrocement vide.

    • Monsieur, vous êtes un individu sans cœur…

      • Yannick Lizier

        Pour l’action, j’ai vraiment été servi.
        Mais que ce soit l’univers du film, le code des assassins, la légende du héros, « l’émotion » pour le chien, et les acteurs jouant correctement, tout ça m’a laissé de marbre.