Nick la critique : Robin des Bois (2018)

La cuvée 2018 de Robin des Bois a presque failli m’envoyer dans les bois de Morphée. J’ai cru voir des gilets jaunes contre des CRS en salle.

Advertisements