Southpaw : l’incroyable transformation physique de Jake Gyllenhaal

Sérieux, c’est Jake sur la photo ?

C’est marrant, depuis le flop de son Prince of Persia, Jake Gyllenhaal semble comme décidé, film après film, de montrer qu’il est un des meilleurs acteurs au monde en alignant une succession de bons films : Source Code (Duncan Jones, 2011), End of Watch (David Ayer, 2012), Prisoners et Enemy (Denis Villeneuve, 2013) et Night Call (Dan Gilroy, 2014). Le point commun entre tous ces films ? Jake Gyllenhaal est toujours impeccable et représente à tous les coups l’un des points forts du long-métrage que ce soit pour jouer un mec qui remonte le temps, un flic hardcore, deux jumeaux ou un sociopathe. Le pire, c’est ce que je n’ai même pas cité ses films d’avant Prince of Persia, et aussi, l’acteur n’a que 34 ans ! Oui, 34 ans, et une filmographie à faire pâlir la plupart des légendes d’Hollywood.

Pour son nouveau film, il s’associe avec Antoine Fuqua, le réalisateur de Training Day (2011), d’Equalizer (2014) et d’un paquet de films d’action : Les larmes du soleil (2003), Le roi Arthur (2004), I Shooter, tireur d’élite (2007), La chute de la Maison Blanche (2013), pour raconter le combat de Billy Hope, un boxeur qui cherche à retrouver sa gloire et sa dignité perdues. Sur Southpaw, on retrouvera aussi Rachel McAdams, Naomie Harris, Forest Whitaker, Victor Ortiz, Curtis « 50 Cent » Jackson et Tyrese Gibson. Seul au scénario, Kurt Sutter, un homme qui a écrit le scénario de deux épisodes pour la série The Shield avant de créer la série Sons of Anarchy, dont il a aussi écrit 60 épisodes. Très bon signe pour le ton du film.

Pour l’histoire du projet, en 2010, la société DreamWorks a acquis ce film avec Eminem pour jouer le rôle principal. Il faut dire que Kurt Sutter a déclaré que le projet a été inspiré par les luttes de Marshall Bruce Mathers (le vrai nom d’Eminem) pour ce qui devrait être une suite métaphorique du film 8 Mile. Finalement, le projet a traîné puis Eminem a décidé de se concentrer sur la musique. Ce n’est seulement qu’en 2014 qu’on a des nouvelles du projet avec la signature d’Antoine Fuqua pour diriger le film et celle de Jake Gyllenhaal pour le rôle principal. À la distribution, The Weinstein Company.

Aujourd’hui, on a droit à une première photo éblouissante avec Jake Gyllenhaal dans le rôle du boxeur Billy Hope. Une transformation physique à couper le souffle. C’est simple, je n’ai pas reconnu l’acteur. Et vous ?

Photo de Southpaw
Première photo du film Southpaw avec Jake Gyllenhaal

Dans l’interview adressée à Deadline, Antoine Fuqua a parlé de la performance de Jake et les mots sont forts : « Jake va changer la manière dont les gens le voient. Je lui ai fait faire une formation deux fois par jour sur le ring de boxe durant les sept jours de la semaine. Je l’avais avec moi et mon entraîneur à peu près chaque jour. Je l’ai emmené à presque chaque combat. Je l’ai fait entraîner dans la salle de sport de Floyd Mayweather à Las Vegas et nous avons regardé les combats de Floyd, et le combat de Manny Pacquiao. Il s’est entraîné à New-York au Church Gym avec des vrais combattants. Nous l’avons littéralement changé en bête… Jake, mon dieu, c’est un combattant très électrique, puissant dans ce film, et c’est un gars qui se bat pour sa fille. Je suis convaincu que cela va changer la façon dont les gens voient Jake, comme un homme de premier plan. ».

« Il a grandi. J’adore ce mec. Je l’ai rencontré, il y a des années, avant qu’il ne fasse End of Watch, et j’ai vu quelque chose en lui. Je lui ai dit qu’il devait faire des films plus masculins parce que je pouvais voir qu’il avait ce pouvoir en lui, et la bonne taille, et des grands yeux expressifs. Quand je l’ai rencontré, je lui ai dit, ‘Tu dois commencer à faire cela.’ Et je l’ai vu commencer. Travailler avec lui était une grande expérience parce qu’il est tellement engagé et donne son cœur. Vous allez voir dans ce film, jusqu’où il est allé. J’ai demandé à ce gars-là le premier jour, ‘J’ai besoin de vous dans le gymnase tous les jours. J’ai besoin de vous entraîner tous les jours.’ Et je lui ai dit, ‘Le mot est sacrifice.’. ».

« Littéralement. Je pense qu’il a rompu avec sa petite amie parce qu’il était à la salle tous les jours. Il s’entraînait comme un combattant. Je lui ai fait faire du sparring*, où il s’est vraiment fait frapper dessus. Je l’ai mis dans des situations pour voir ce qu’il allait faire. Pour comprendre le sacrifice qu’il faut faire pour être un combattant. »

Emballant !

*sparring : le sparring consiste essentiellement en un combat libre avec des règles et l’accord de ne pas provoquer de blessures à l’adversaire.

Southpaw est réalisé par Antoine Fuqua, d’après un scénario de Kurt Sutter, avec Jake Gyllenhaal, Rachel McAdams, Naomie Harris, Forest Whitaker, Victor Ortiz.

Pin It on Pinterest