300 000 kilomètres/seconde : un court-métrage SF noir français

Lundi, j’ai reçu via mon Facebook un message d’un certain Stéphane Réthoré qui voulait que je visionne son court-métrage. Mouais, je le sens mal. J’ai déjà reçu des propositions comme ça et la plupart du temps, j’étais un peu embarrassé, car ce n’était franchement pas terrible. Allez, je tente le coup quand même et verdict, j’ai plutôt apprécié. Pour une fois qu’un Français n’essaie pas de faire une comédie ou un drame. Mieux même, il tente l’aventure du mélange de genre avec un mix du film noir et de la science-fiction. Dans le style, ça m’a beaucoup rappelé les jeux vidéo estampillés Tex Murphy. Pour l’acteur principal, j’ai mis longtemps avant de reconnaître le Lancelot du Lac de Kaamelott, Thomas Cousseau. Pendant tout le visionnage, j’étais là : « Mais où est-ce que j’ai déjà vu ce mec ? ».

Pour l’histoire du projet, il s’agit d’un court-métrage financé par Ulule, le nouveau truc à la mode permettant le crowdfunding (financement participatif), en vue de servir de base pour monter un long-métrage en espérant accrocher des producteurs (ce n’est pas gagné en France, vu la frilosité des producteurs dès qu’on s’éloigne des sentiers battus). Dès lors, ne vous étonnez pas de la fin très ouverte du court-métrage. Franchement, j’avais les boules quand j’ai vu le générique final. Pour l’instant, Stéphane Réthoré et son équipe ont déjà pondu une première version du traitement pour un film d’une durée de 2h30 et actuellement, ils sont en train d’écrire une V2.

Bref, je blablate… Mais ce qui vous intéresse, c’est le court-métrage en question. Le voici. Dommage toutefois qu’il n’y ait pas de sous-titres pour les sourds et malentendants (au moins, on peut se rabattre sur les sous-titres anglais).

En bonus, un making-of intéressant :

300 000 kilomètres/seconde, un court-métrage réalisé par Stéphane Réthoré avec Thomas Cousseau, Dominique Daguier, Jean-Marc Cozic, Jérôme Boyer et Jawad Enejjaz.

Site officiel : http://300000kilometresseconde.com/

Affiche de 300 000 kilomètres/seconde
Affiche de 300 000 kilomètres/seconde

Pin It on Pinterest