Marvel Studios : un énorme chamboulement à la direction

Depuis quelques jours, plusieurs nouvelles apparaissent concernant un changement de direction. La première fois, j’ai eu la flemme de les retracer, estimant que ça ne changerait de toute façon pas grand-chose pour nous. Sauf que cette fois-ci, ça commence à devenir intéressant. Tout a commencé avec l’annonce, rapportée par The Hollywood Reporter, que Marvel Studios référait maintenant directement à Walt Disney Studios (responsable des films Disney), ou plus précisément son président Alan Horn. Exactement comme pour Pixar et Lucasfilm.

Kevin Feige et son pote, Captain America

Il faut savoir que jusqu’ici, Kevin Feige, président de Marvel Studios, et son co-président, Louis D’Esposito, avaient des comptes à rendre à Isaac « Ike » Perlmutter, le PDG de Marvel Entertainment depuis le 1er janvier 2005.

Ike Perlmutter était l’homme derrière le redressement de Marvel. La boîte était sacrément mal barrée un moment avant d’être sauvée, entre autres, par les films X-Men et Spider-Man. Depuis WikiLeaks, l’homme est désormais mal vu à cause de son opinion sur les films de super-héros féminins. Par exemple, c’est lui qui semble bloquer le lancement d’un film sur Black Widow. N’en déplaise à Black Widow: Age of Me.

Bref, Kevin Feige devait obéir au PDG de Marvel Entertainment, même si les décisions étaient parfois douteuses, car il faut aussi préciser qu’Ike est aussi un radin (à sa décharge, le bonhomme est parti de rien avant de devenir milliardaire, le rêve américain, quoi). Si c’est agaçant, il faut quand même souligner que ça a permis de sauver Marvel. Pour les films, Kevin Feige et Ike Perlmutter ont multiplié les accrochages. Évidemment, avec cette restructuration, Kevin Feige est le grand gagnant de l’histoire. En même temps, comment pouvait-il en être autrement vu l’incroyable succès du bonhomme (ses films ont rapporté 7 milliards, ça calme tout de suite) ? Il n’en reste pas moins que Jeph Loeb et Marvel Television restent sous le giron de Marvel Entertainment, donc de Perlmutter.

Le mystérieux Ike Perlmutter. Le bonhomme est très mystérieux, donc pour trouver une photo de lui, il faut remonter des années en arrière. Il a 72 ans maintenant, donc imaginez-le en plus vieux à partir de la photo.

L’histoire ne s’arrête pas là, car selon Birth.Movies.Death., le Creative Committee (Comité Créatif, en français) a été dissous. Ce comité était composé d’Alan Fine (président de Marvel Entertainment), Dan Buckley (éditeur de Marvel Comics), Brian Michael Bendis (scénariste de génie) et Joe Quesada (scénariste et dessinateur de génie). Malgré les grands noms, cette dissolution peut-être une bonne nouvelle. Pourquoi ? Tout simplement, parce que c’est cette dernière qui est derrière le départ d’Edgar Wright de son bébé Ant-Man. En effet, il semblerait que ce comité perdrait beaucoup de temps en futilités provoquant ainsi l’agacement des collaborateurs de Marvel Studios. Ce sont justement les notes du comité sur son scénario qui ont poussé Edgar Wright à jeter la serviette.

Grosso modo, ce qu’il faut en retenir, c’est que Kevin Feige aura encore plus de pouvoirs qu’avant et ça peut être une excellente nouvelle pour tout ceux souhaitant plus de prises de risque, plus d’indépendances, car ce dernier a toujours défendu ses réalisateurs comme il a défendu Edgar Wright jusqu’au bout. De plus, tout comme Lucasfilm, Marvel Studios pourrait alors embaucher des réalisateurs d’un meilleur standing pour ses films.

J’espère que tout est clair, parce qu’il y en avait à dire.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2971 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.