Critique & Test Blu-ray : Die Hard 4 : Retour en enfer – Die Hard 4.0

Critique du blu-ray de Die Hard 4 : Retour en Enfer de Len Wiseman (le mec super fort pour les effets spéciaux mais pas doué avec une caméra) avec Bruce Willis (mais en plus vieux) et trois nouveaux : Justin Long (le mec qui sortait à distance avec Drew Barrymore), Timothy Olyphant (le mec qui a joué dans le film de merde sur le tueur chauve au code barre), Maggie Q (la bombe asiatique) et Mary Elizabeth Winstead ( la fille des fantasmes de Scott Pilgrim).

McLane a vieilli, c’est devenu un objet de la préhistoire dans cette nouvelle ère du numérique. Portable, satellite, réseau, transports, tous ces technologies sont mises en péril par un nouveau bad guy. Notre monde est retourné à l’âge de pierre et qui de mieux que John McLane pour mettre une rouste aux méchants avec un jeune hacker pour l’épauler (ben oui, il ne sait pas comment ça marche un ordinateur le John).

 
L’épisode le plus décevant de la saga

Déjà, je le trouve trop bavard. On se casse le cul à nous faire une morale sur une utilisation abusive de la technologie. Mais merde, on s’en fout. On veut voir McLane en prendre plein la gueule et continuer à exploser les méchants. Là, deuxième choc. Si ça commence très bien (le premier gunfight dans l’appart du hacker est très réussi), plus on s’approche de la fin, plus ça devient n’importe quoi (McLane contre un F-16).

Je n’ai rien contre des scènes d’actions démesurées mais au moins que les FX ne soient pas visibles à 50 km (encore plus en HD). Le choc survient lorsque McLane se bat contre un F-16 à bord d’un camion. Toute la scène est à jeter, c’est certes très impressionnant visuellement mais tellement synthétique qu’on est nullement impressionné, on est même gêné : Die hard avait toujours proposé d’incroyables scènes d’actions « réalistes ».

Avec ce nouvel Die Hard (intitulé 4.0), on entre dans l’ère du numérique au sens propre (un comble qu’on nous fasse une morale sur la technologie alors qu’elle est utilisée à outrance dans ce nouvel opus). Heureusement qu’ils restent certaines scènes d’actions old school et au combien de fois plus impressionnants que deux robots en train de se battre !

 
Justin Long à la poubelle

J’aime beaucoup l’acteur mais son personnage st beaucoup trop casse-couille ! Mais où est donc passé Samuel ? On comprend le désir d’attribuer à McLane un compère geek mais pas un personnage comme ça qui ne fait que se plaindre à longueur du métrage.

Le méchant Timothy Olyphant est bien stylé sans compter sa compagne Maggie Q (la bombe qui joue dans la nouvelle série Nikita) mais ils n’arrivent jamais à l’échelle de Hans Gruber ou son frère.

N’oublions pas non plus Kevin Smith (raaaah), j’en profite pour vous teaser… Bientôt, je ferais un dossier avec tous les films de Kevin Smith.

 
Un Blu-ray de haute volée

Niveau technique irréprochable, on sent bien le blockbuster. Niveau bonus, c’est mieux garni que les épisodes précédents : un making-of, trois documentaires, un clip vidéo de Guyz Nite (avec sous-titres, les paroles sont tout simplement hilarantes à je vous file le clip vers la fin de l’article) et une bande annonce.

 

Une grosse déception ce Die Hard qui oublie ou presque ce qui faisait sa force : l’humour, les scènes d’actions spectaculaires sans renfort de FX (ou un peu) et les répliques cinglantes (sans avoir un geek qui râle toutes les 2 secondes, oui j’ai chronométré).

Au lieu de ça, on a un métrage divisé en deux parties, une première qui est sans aucun doute un Die Hard et une deuxième qui est une sorte d’épisode de 24h Chrono (bla bla intensif pour démasquer les terroristes, explications à outrance, ce qui peut passer en série passe très mal en long-métrage).

Sa scène culte : le combat entre John McLane et Maggie Q (vous en avez rêvé, ils l’ont fait).

Film (deuxième vision) : 6/10

Un blu-ray d’une qualité technique bien supérieur à celles de ses prédécesseurs (pas étonnant vu la différence d’âge).

Image : 9/10

Son : 9/10

Bonus : 7/10

Et en bonus, le clip de Guyz Nite en version originale sous-titré français.

 
Die Hard 5 ?

Quand à la suite, une rumeur venant de Bruce Willis fait part d’un cinquième et sixième opus. L’acteur souhaite reprendre son personnage jusqu’à qu’il ne puisse plus effectuer les cascades. Moi, je signe tout de suite pour revoir John McLane mais on parle aussi de Skip Woods comme scénariste du nouvel opus. Ce mec a quand même pondu deux scénario de merde : Hitman et X-Men Origins : Wolverine. La purge annoncée approche.

Pin It on Pinterest