Critique & Test Blu-ray : The Tournament

Le tournoi de la mort

Réalisation : le novice Scott Mann (rien à voir avec le Michael)

Avec quand même Robert Carlyle (le moche qui se foutait à poil devant des Milfs dans The Full Monty et qui est parti s’enterrer avec Stargate Universe), la bombe Kelly Hu (une grosse habituée de séries, sa filmographie est impressionnante), Ian Somerhalder (le beau gosse de Lost qui veut à tout prix protéger sa sœur et qui meurt à la fin de la première saison) et le vétéran Ving Rhames (le malabar qui tue les piranhas à l’aide d’une hélice avant de se faire bouffer progressivement (qui a dit que les piranhas étaient des goinfres)).

Date de sortie (blu-ray) : 4 janvier 2011
Genre : Action

Tous les sept ans, un tournoi réunissant les 30 plus grands tueurs à gages du monde est mis en place dans une ville. Pas de pitié, seul le survivant remportera la somme de 10 millions de dollars. Ça va péter sec et si vous me croyez pas, z’avez qu’à mater la bande annonce !

C’est bon, vous êtes calmés ? On peut attaquer la critique ?

Un gros film d’action bien bourrin…

A la sortie du blu-ray, on a vu les affiches partout à Paris, dans le 20 minutes, dans le métro. J’étais quand même curieux de voir ce DTV (Direct to Video). La critique de Mr Méchant m’a encouragé dans cette voie.

Et je peux dire que je n’ai pas été déçu. C’est bien gore, bien bourrin !Le film vaut largement le détour pour ses scènes d’actions. De multiples combats, de mises à mort, de cascades, de courses poursuites, de déflagrations. Vous en aurez pour votre porte-feuille.

… avec les défauts inhérent au genre

Bien évidemment l’histoire est bien moisie mais ce n’est pas ce qu’on lui demandait mais je m’attendais vraiment à une fin choc à l’image du long-métrage.

Spoiler

Finalement, ça reste très classique. L’héroïne en quête de rédemption survit, le héros en quête de vengeance explose le méchant en mourant et le prêtre perdu retrouve sa foi (au lieu de retrouver son sexe, Kelly Hu merde !).

Je ferais aussi une remarque sur l’héroïne, ça commence à me saouler les films qui proposent des maigrelettes qui se prennent des gros pains dans la gueule par des gros malabars et s’en sortent sans trop de dommages.

Le moment le plus flagrant (promis je ne spoile pas), c’est dans le combat contre le russe, elle se mange des frappes un peu comme si Mike Tyson frappait votre femme ou votre copine en plein visage et elle s’en sort sans un bleu, ça le fait ? C’est vraiment dommage mais heureusement ça ne nuit pas trop à l’ensemble.

Mention spéciale à Sebastien Foucan (l’ex-Yamakasi et fondateur du Parkour)

Vous savez pas qui c’est, honte à vous ! C’est le black ultra musclé qui est au cœur de la scène d’action la plus impressionnante de Casino Royale. Oui, le terroriste qui court comme un dératé en utilisant tous les éléments du décor et qui saute dans une fenêtre de 30 cm de hauteur. Et en plus, c’est un français !

Dans le film, il nous explose la rétine avec ses cascades dont une particulièrement impressionnante où Kelly Hu essaie de le tuer avec un voiture. Je pose la scène, le gars, il est allongé par terre, bien mal en point. Kelly Hu le regarde, elle hésite pas la bougresse, elle met la première et fonce sur le français.

Alors qu’on s’attend tous à un écrasement bien gore et dans les règles, le français pose ses deux pieds sur le pare-choc de la voiture et est entraîné avec. Il en profite même pour décharger ses deux armes sur Kelly Hu. Fortiche le bougre, tout de même.

Un blu-ray nickel techniquement avec des bonus sympas

Niveau technique, vous allez vous régaler, image et son irréprochables. Un must et heureusement vu le genre.

Bonus, vous aurez un making-of et entretiens avec l’équipe du film (15’), un entretien avec Sébastien Foucan (26’) et des bandes annonces des prochains films Wild Side (le distributeur avec le chat qui fait miaou et qui proposait des bonus cochons avec le DVD de Scary Movie).

Un blu-ray qui propose un bon film d’action classique avec des scènes très impressionnantes malheureusement servi par un scénario à ras des pâquerettes (digne des plus grosses merdes hollywoodienne).

Sa scène culte : le premier combat entre Kelly Hu et Sebastien Foucan et celui entre encore Kelly Hu et le russe.

Film : 6/10

Niveau technique irréprochable avec des bonus sympa.

Image : 8/10

Son : 8/10

Bonus : 6/10

tournament-the-recto-jaquette

Pin It on Pinterest