Critique : Severance – Saison 1

Une bombe à ne pas rater

Fiche

TitreSeverance Titre VO
CréateurDan Erickson
Acteurs Adam Scott, Britt Lower, Zach Cherry, Tramell Tillman, Jen Tullock, Dichen Lachman, Michael Chernus, John Turturro, Christopher Walken, Patricia Arquette
Saison1 Nombre d’épisodes9
Date de sortie18 / 02 / 2022 Durée40–57 mn
GenreDrame, Mystère, Science-fiction, Thriller ChaîneApple TV+

Mark dirige une équipe d’employés dont les souvenirs ont été divisés entre leur travail et leur vie personnelle. Lorsqu’un mystérieux collègue apparaît en dehors du travail, il commence un voyage pour découvrir la vérité sur son travail.

Critique

Si j’ai pris un abonnement pour regarder cette série Apple TV+, c’est à cause de (ou plutôt grâce à) plusieurs facteurs. L’ami Guillou (une valeur sûre) en disait beaucoup de bien. La moyenne IMDb est monstrueuse (8,7/10 pour 47k votes au moment où j’écris ces lignes). J’ai cru (à tort) que c’était une adaptation en série du film complètement tcharbé de Christopher Smith sorti en 2006.

Pour finir, Ben Stiller, oui, oui, le comique légendaire d’Hollywood, est à la réalisation de la série (pour précisément six épisodes sur les neuf). Ah oui, comme le best friend d’Owen Wilson était derrière la caméra, j’ai cru (encore une fois, à tort) que ça allait être une comédie. Genre un The Office à la sauce horrifique (ce qu’était justement le film de 2006).

Une rousse bourrée ?

J’ai débuté la série sans avoir vu aucune image sinon l’affiche un peu bizarre avec Adam Scott. Du coup, quand on démarre avec une scène où on retrouve une rousse allongée sur le ventre sur une table de conférence d’entreprise classique. Je me suis dit qu’on était dans le cas classique de l’employée ayant bu deux ou trois verres de trop durant une fête alcoolisée d’entreprise en mode pré-covid.

Sauf que… Sauf que les choses ne se déroulent pas exactement comme je l’attendais. Au contraire, le ton est très sérieux, à la limite flippant. Il y a une rarissime ambiance malsaine qui s’installe. Je me suis alors souvenu que Ben Stiller ne faisait pas toujours dans la comédie potache. Comme en témoigne son Disjoncté (1996) ou encore les films qu’il a joué pour Noah Baumbach, Greenberg (2010) et The Meyerowitz Stories (2017).

Je ne vais pas aller plus loin dans l’histoire, car j’ai vraiment envie que comme moi, vous découvrez pas à pas les dessous du mystère. J’en dirais juste que c’est super bien foutu en plus d’être fascinant, car ça interroge notre rapport à nos souvenirs et à l’entreprise.

Un petit bijou à tous les niveaux

Pour le reste, je soulignerai un casting impeccable. Chacun tient sa place et apporte sa pierre à l’édifice. Aucun n’est de trop. Tout le monde a son histoire se différenciant de celles des autres. À noter, pour le fan de Marvel que je suis, trois acteurs. Zach Cherry, le mec qui filme dans le bus dans Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux (2021), Michael Chernus alias Phineas Mason / Le Penseur dans Spider-Man: Homecoming (2017) et Dichen Lachman, l’inoubliable Jiaying de la série Les agents du S.H.I.E.L.D..

J’ai également été ravi de retrouver une Patricia Arquette que j’avais complètement perdue de vue. La dernière fois, c’était en 1999 pour Stigmata. Autant dire que ça date. Perso, j’ai trouvé qu’elle était éblouissante, donc mémorable, dans Severance.

En plus de son histoire fascinante, Severance peut également compter sur une réalisation de haute volée. C’est surtout frappant sur les épisodes réalisés par Ben Stiller. Quand Aoife McArdle prend le relais pour les trois restants, ça baisse un peu en qualité (rien de dramatique, non plus). Quoiqu’il en soit, heureusement, que la série a pu compter sur son nom de Ben Stiller pour faire un peu de buzz. En effet, son créateur, Dan Erickson, n’a rien sur son CV sinon des remerciements pour l’épisode Ultimate Hippo de l’obscure série Man v. Animal.

Par ayant désormais lancé Ted Lasso sur le même service.

Conclusion

Une série sortie de nulle part justifiant, à elle seule, le fait de prendre un abonnement d’un mois sur Apple TV+. Il s’agit d’un véritable bijou jouant sur un mystère fascinant de bout en bout et portée par une réalisation au top sans oublier des excellents acteurs. Indispensable ! En passant, heureusement, qu’il y aura une saison 2 sinon j’aurais pété un câble.

+

  • Mystère fascinant
  • Thèmes intéressants
  • Réalisation au sommet
  • Acteurs impeccables

  • Frustration de la fin
9/10
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Pin It on Pinterest