Critique : Marvel’s Avengers : Black Panther – La guerre pour le Wakanda

Renaissance

Fiche

Titre Marvel’s Avengers : Black Panther – La guerre pour le Wakanda
Éditeur Square Enix Développeurs Crystal Dynamics, Eidos Montréal, Nixxes Software, Crystal Northwest
Plate-forme PlayStation 4, Xbox One, PlayStation 5, Xbox Series, Google Stadia, Microsoft Windows Date de sortie 17 / 08 / 2021
Joué sur PlayStation 5Game Genre Action, Aventure, Fantastique, Science fiction

Critique

Après deux extensions pour deux archers, place à la première vraie grosse extension du jeu Marvel’s Avengers : celle consacrée au roi du Wakanda, l’illustre Black Panther.

Dès mes premiers pas dans cette extension, je pouvais déjà affirmer qu’on ne nous avait pas menti. Contrairement aux extensions consacrées à Kate Bishop et Hawkeye, on ne nous ré-offre pas les mêmes décors et ennemis. On débarque carrément au Wakanda. Un tout nouveau décor valant clairement le détour à mi-chemin entre les films et le MCU. En passant, je n’ai pas pu m’empêcher de récupérer le costume de Captain America d’Avengers : Endgame, quelle beauté. Mais là, n’est pas le sujet, la star du jour, c’est T’Challa, en plus d’être celle de l’épisode de What If…? de la semaine passée. Le hasard fait bien les choses.

Gloire au roi

La prise en main de Black Panther est bien éloignée de celle des archers. Exit le tir à distance et bienvenue dans le combat rapproché. On remarquera un capacité spéciale rappelant celle du film. C’est d’ailleurs avec cette extension que j’ai remarqué que les développeurs se rapprochent de plus en plus du MCU. Cocasse quand on sait qu’ils avaient voulu s’en éloigner un max. Quoiqu’il en soit le level design est particulièrement réussi, mention spéciale au costume de Black Panther que je trouve sublime. De loin, le meilleur costume original du jeu à mon goût. À des années-lumières du Captain America CRS. Il y a juste un tout petit détail qui me fait tiquer. Quand T’Challa enlève son casque, j’ai l’impression de voir Killmonger. Ah, ah.

Bref, la mise en scène est soignée, digne de l’aventure originale. Ça change des extensions précédentes. Le méchant Ulysses Klaue monte progressivement en puissance. Rien à voir avec l’énorme déception Maestro – putain, je suis encore vert (oh, oh) de leur adaptation pourrave de Futur Imparfait. Bon, l’histoire est classique, mais ça passe. Surtout avec une durée de vie très honnête tournant autour de quatre heures en ligne droite uniquement pour la campagne (pas mal pour un truc gratuit).

Quant au gameplay, il ne surprendra aucunement ceux ayant déjà fait le jeu original. Juste que les sensations sont bien là. Surtout avec le retour haptique de la manette PS5.

Par heureux d’effacer Futur Imparfait de sa mémoire.

Conclusion

Après la déception Futur Imparfait et son pétard mouillé en la personne de Maestro, Marvel’s Avengers revient en forme avec une très bonne extension autour du Black Panther amenant un tout nouvel environnement (le Wakanda et sa jungle), un héros badass disposant du meilleur costume original du jeu, deux méchants emblématiques et une bonne durée de vie (environ 4h). Bref, pari réussi. Vivement la prochaine extension.

+

  • C’est gratuit
  • Costume de Black Panther
  • Wakanda
  • Bonne durée de vie
  • Mise en scène digne de la campagne originale

  • Histoire trop classique à mon goût
  • J’espère que la prochaine extension sera de cet acabit
7/10

Pin It on Pinterest