Critique : LEGO Star Wars : Joyeuses Fêtes

Sympathique fan service

Fiche

Titre LEGO Star Wars : Joyeuses Fêtes Titre VOThe Lego Star Wars Holiday Special
Réalisateur Ken Cunningham Scénariste David Shayne
Date de sortie17 / 11 / 2020 (Disney+) Durée47 min
GenreAction, Animation, Aventure, Comédie, Famille, Science fiction Budget

Alors que ses amis préparent les festivités du Jour de la Vie, Rey part à l’aventure avec BB-8 en quête d’une plus grande connaissance de la Force, dans un mystérieux temple Jedi. Là, elle embarque pour une aventure à travers le temps en revivant des moments bien-aimés de l’histoire de Star Wars, et entre en contact avec des héros et des méchants emblématiques de toutes les époques de la saga. Mais arrivera-t-elle à revenir à temps pour la fête du Jour de la Vie ?

Critique

Au temps de la guerre des étoiles (The Star Wars Holiday Special en VO), diffusé à la télévision en 1978, est la plus grande honte de George Lucas. Au point qu’il aurait aimé que toutes les copies de ce téléfilm soient détruites. Néanmoins, c’est tout de même grâce à ce dernier qu’on a pu voir pour la première fois, Boba Fett.

LEGO Star Wars: Joyeuses Fêtes (The Lego Star Wars Holiday Special en VO) est-il fait du même matériau ?

En toute franchise, je m’attendais à un truc bien pourri, mais pas du tout. Je ne sais même pas pourquoi je me suis laissé tenter.

L’avantage avec ce Disney+ Original, c’est sa durée courte permettant d’éviter la lassitude (et moins craindre de perdre son temps). Aussi, le fait que ça se déroule après Star Wars: L’Ascension de Skywalker même si ce ne sera, évidemment, pas canon a attisé ma curiosité. Comme avec les « Que sont-ils devenus ? » de l’émission télé Cauchemar en cuisine.

Néanmoins, la plus grande force du récit est la capacité de voyager dans le temps permettant de revenir aux moments les plus épiques de la saga avec ce côté humoristique typiquement LEGO. Cela donne lieu à de sacrés crossovers. Notamment cette mémorable réunion de vilains. Je vous laisse la surprise.

C’est donc naturellement que la fibre nostalgique, via le fan service à gogo, a fonctionné du tonnerre chez moi. Surtout que l’humour fait de temps en temps mouche via de gags ou répliques bien vus. Cela permet d’outrepasser un récit enfantin, une réalisation monotone (sauf quand elle reproduit les moments les plus iconiques de la saga) et une héroïne, Rey, que je n’apprécie que peu.

Par qui adorerait un truc live sur la même idée.

Conclusion

Ce LEGO Star Wars: Joyeuses Fêtes est un récit sympathique grâce à son idée de voyage dans le temps permettant des combinaisons de personnages improbables. Le tout avec des gags sympathiques. Cela permet, en tant qu’adulte, de passer outre du côté très enfantin.

+

  • Crossover marrant
  • Quelques bons gags
  • La bonne blague de l’affiche teaser

  • Dommage que les crossovers ne vont plus loin
  • Ça reste enfantin
6/10

Pin It on Pinterest