Critique : Boss Level

Et si jouer à Street of Rage devenait un film ?

Fiche

Titre Boss Level Titre VO
Réalisateur Joe Carnahan Scénaristes Chris Borey, Eddie Borey, Joe Carnahan
Acteurs Frank Grillo, Mel Gibson, Naomi Watts, Will Sasso, Annabelle Wallis, Sheaun McKinney, Selina Lo, Michelle Yeoh, Ken Jeong
Date de sortie06 / 03 / 2021 (VOD) Durée1h 34
GenreAction, Comédie, Mystère, Science fiction, Thriller Budget45 000 000 $

Roy a un problème : chaque matin, il est attaqué par une horde d’assassins venus le liquider. Qu’il soit abattu, écrasé ou éparpillé en mille morceaux, sa journée recommence encore et encore. Roy n’a encore jamais vu le lendemain… mais il est prêt à tout pour parvenir à sortir de cette boucle temporelle !

Critique

Décidément, les films reposant sur une boucle temporelle ont la côte en ce moment. Je viens à peine de sortir de celle de Palm Springs qu’on me replonge dans une autre.

Le principal reproche que j’adressais à Palm Springs était de ne pas jouer assez avec sa boucle temporelle. Avec Boss Level, je peux dire que je suis rassasié sur ce point. Joe Carnahan s’éclate à fond avec les codes du genre et se permet même un kif en offrant des mises à mort digne de Mortal Kombat. Bref, la première partie exposant les enjeux et le contexte est un petit bijou.

“I am Guan Yin, and Guan Yin has done this.”

Évidemment, Carnahan oblige, l’action est soignée. On parle quand même du réalisateur de Mi$e à prix, L’agence tous risques, Le territoire des loups et Stretch. En plus de ça, il y a également une diversité permettant d’éviter le sentiment de répétition. D’ailleurs de Mi$e à prix, on retrouve également cette idée d’une galerie de personnages secondaires totalement loufoque. Le seul bémol à cette galerie, c’est sa superficialité. En gros, mis à part le personnage de Mel Gibson et le génial running gag Guan Yin avec Selina Lo, le reste est traité dans l’exposition. Vraiment dommage parce qu’il y avait de quoi s’amuser surtout vu la construction de la narration reposant sur celle d’un jeu vidéo à l’ancienne.

En gros, tu dois finir le jeu d’une traite. Quand tu meurs, tu reprends la partie de zéro, mais avec les connaissances acquises des parties précédentes. Ainsi, on avance petit à petit jusqu’au boss final. Le scénario a beaucoup d’humour et met en scène à peu près toutes les étapes face à un Die and Retry. Comme la trop grosse prise de confiance en soi menant tout droit à la mort. Super bien foutu.

J’ai également adoré les références à la culture populaire comme Indiana Jones dont une séquence culte est génialement revue et l’amusant tacle à Liam « Taken » Neeson.

Frank Grillo, au sommet de son art

Si les personnages secondaires ont le problème d’être sous-exploitées, ce ne sera pas le cas pour le héros. Certes, son écriture est clichée, mais Frank Grillo apporte beaucoup avec sa maîtrise de l’action et, plus inattendu, de l’humour, le tout sublimé par une narration en voix-off maîtrisée. J’ai rarement senti Frank Grillo aussi bon. Il faut dire qu’il semble vraiment investi. Non seulement, le long-métrage est un hommage à sa mère, mais son fils Rio Grillo y joue son fils. Pour couronner le tout, il affiche un torse superbement sculpté.

Après, ça reste une série B. Ça fait superbement le taf, mais ça ne va plus loin. Surtout dans la deuxième partie où tout rentre, à quelques exceptions près, dans un moule plus classique. Aussi, je déplore la présence d’effets spéciaux grossiers. C’est rien, mais c’est dommage car ça casse un peu le délire.

Par déjà prêt à relancer le film.

Conclusion

Reposant sur le principe de la boucle temporelle, Joe « Le territoire des loups » Carnahan balance un gros film d’action bourré d’humour et d’ingéniosité, le tout avec un Frank Grillo au top. Dommage donc d’avoir une galerie des personnages secondaires pas suffisamment exploitée et la présence d’effets spéciaux cheap. Peu importe, le spectacle n’est aucunement gâché et ça fait plaisir un film malin comme ça.

+

  • Combinaison entre la boucle temporelle et le jeu vidéo à l’ancienne
  • Frank Grillo
  • Action excitante
  • Humour

  • Certains effets spéciaux piquent les yeux
  • Galerie de personnages secondaires pas assez exploitée
7/10

Pin It on Pinterest