Critique : Stretch (2014)

Poster du film Stretch
Very Bad Job

Fiche

Titre:Stretch
Réalisateur(s):Joe Carnahan
Scénariste(s):Joe Carnahan
Acteurs:Patrick Wilson, Chris Pine, Ed Helms, James Badge Dale, Brooklyn Decker, Jessica Alba, Ray Liotta, David Hasselhoff
Titre original:Date de sortie:14 / 10 / 2014 (USA)
Pays:États-UnisBudget:5 000 000 $
Genre:Action, Comédie, ThrillerDurée:1h 34

Quand un chauffeur de limousine réalise qu’il ne lui reste plus qu’une nuit pour se procurer l’argent dont il a besoin pour rembourser une énorme dette, c’est la panique : le voilà prêt à tout pour trouver la somme. Cette nuit-là, il a pour client un milliardaire reclus doué de bien étranges appétits. Qu’importe : le chauffeur fera tout pour satisfaire ses moindres désirs. Plus la nuit avance, plus ils font des rencontres dangereuses. Il se pourrait bien que ce curieux client soit son dernier…

Photo du film Stretch
« Ouais, ouais, c’est ça, tu es le Terminator et tu cherches Sarah Connor. En attendant, tu seras gentil de me nettoyer le pare-brise. »

Critique

Comment est-il possible que la nouvelle réalisation de Joe Carnahan, le mec à qui on doit Le Territoire des loups et L’Agence tous risques, pas une petite bite donc, avec des gros acteurs comme Patrick Wilson, Chris Pine et Jessica Alba puisse se contenter d’une simple sortie VOD aux États-Unis ? Cette question a une réponse toute simple. Son distributeur, Universal, ne savait pas du tout comment vendre cette péloche. Il faut dire que Stretch est un film bien barré !

Stretch repose sur un simple postulat : le héros, qui s’appelle Stretch, a une grosse dette qu’il doit éponger avant le soir même à minuit sous peine de finir dans un état lamentable. Simple chauffeur de limousine, il voit en un client (méconnaissable Chris Pine, il a pris de la drogue avant chaque prise, ce n’est pas possible autrement) la chance de récupérer le pognon nécessaire. Évidemment, ça va donner la pire soirée de sa vie.

Patrick Wilson et Chris Pine sont dans une limousine…

En gros, ça ressemble à un mashup de comédies hollywoodiennes comme Crazy Night ou Very Bad Things. Sauf que Joe Carnahan, aussi seul scénariste sur le film, en profite pour insuffler un ton politiquement incorrect avec grand renfort de voix off à fond la caisse, de guest stars hilarants (une nouvelle apparition marquante à compter pour David Hasselhoff après Piranha 3DD) et d’un… Mort (hilarant Ed Helms – la présentation de son personnage est le meilleur passage du film).

Le début est un délice. On plonge directement dans le bain et on s’éclate à découvrir le quotidien de Stretch (Patrick Wilson sans sa Lorraine). Ça dure une belle demi-heure, mais malheureusement, par la suite, le film plonge et rentre dans le moule en voulant de livrer un gros délire où on ne sait pas plus qui est le chat et qui est la souris. Du moins, c’est que Joe Carnahan tente sans jamais vraiment y parvenir – toutefois, on ne pourra rien à reprocher à la photographie vraiment léchée malgré un budget riquiqui. Il faut dire que plus on avance dans le film, plus le long-métrage devient de moins en moins « barré » même si les évènements relatés sont dingues (avec notamment l’apparition du boss de 300), sur papier en tout cas. En parallèle, Stretch suit une intrigue de fond au dénouement sympathique, même si prévisible.

Mention spéciale à l’affiche calquée sur celle de Chute libre, le film de Joel Schumacher où Michael Douglas pète les plombs et se lance dans une vendetta meurtrière, au point que je me suis auto-persuadé qu’il s’agissait d’un remake.

Par Christophe Menat, le .

Photo du film Stretch
Ce triste individu est la grande star de Star Trek : Chris Pine. Incroyable, mais vrai. La crise touche tout le monde.

Conclusion

Stretch est un produit bizarre, « invendable » dixit Universal, très généreux dans sa première partie et formaté dans sa seconde. Mais rien que pour la première, il vaut aisément le coup d’œil.

+

  • L’excellente première partie
  • Chris Pine est fou
  • Elle est belle, quand même, Jessica Alba

  • Deuxième partie un peu chiante et pas du tout au niveau de la première
5/10
Poster du film Stretch
Poster de Stretch

Pin It on Pinterest