Critique : Bad Boys for Life

Retour en grâce

Fiche

Titre Bad Boys for Life Titre VO
Réalisateurs Adil El Arbi, Bilall Fallah Scénaristes Chris Bremner, Peter Craig, Joe Carnahan
Acteurs Will Smith, Martin Lawrence, Vanessa Hudgens, Jacob Scipio
Date de sortie22 / 01 / 2020 Durée2h 04
GenreAction, Comédie, Crime, Thriller Budget90 000 000 $

Les Bad Boys Mike Lowrey et Marcus Burnett se retrouvent pour résoudre une ultime affaire.

Critique

Si le premier Bad Boys m’avait bien plu à l’époque, après tout, quand on est collégien et qu’on se prend le duo Will Smith / Martin Lawrence en mode buddy cop movie, c’est quelque chose.

Puis j’ai déchanté, comme lorsque j’ai appris que le Père Noël n’existait pas, avec Bad Boys 2. La seule chose dont je me souviens, c’est le passage où les mecs balancent des cadavres afin de ralentir leurs poursuivants lors d’une course-poursuite au montage ayant fait des centaines de morts parmi les épileptiques. À part ça, il ne me reste que le sentiment d’avoir vu une belle merde. Pardon à ceux qui l’ont aimé. Doit y en avoir.

Naturellement, je n’étais pas très chaud à l’idée de revenir une troisième fois. Mais bon, y a des critiques plutôt sympas et surtout à la réalisation, on retrouve des trentenaires belges. Non, ce n’est pas une connerie. Il s’agit du duo Adil El Arbi et Bilall Fallah qui se sont fait connaître avec Black (2015) puis Gangsta (2018). Du coup, j’étais curieux.

Calage au démarrage… puis nitro

Au départ, j’étais un peu gêné devant Bad Boys for Life. On y cumule les pires clichés du genre. Le méchant en mode vraiment méchant, machiavélique et tout. Martin Lawrence n’arrête pas de chialer et m’a foutu un gros malaise. Les blagues s’enchaînent et sont constantes dans le flop. Puis, à l’inverse de Birds of Prey qui commençait bien avant de mal finir, le film s’améliore. Déjà, on nous fout des twists assez tarés.

Will Smith tient la route dans le calibre du héros sans peur, mais avec des fêlures. Après des débuts timides, le duo qu’il forme avec Martin Lawrence explose. Il y a un numéro assez malin mettant en parallèle le duo dans un cas de figure à la fois similaire mais aussi différent. Mais le meilleur reste ce passage dans l’avion qui est juste à pisser de rire. Une fois, ce cap passé, on arrive à un joli numéro d’équilibriste entre le fun et le dramatique. Assez surprenant, surtout vu d’où on partait.

Carnage maîtrisé

Rayon action, une donnée indispensable pour un film du genre, je ne vais pas dire que c’est fou, mais ce qui fait plaisir, c’est qu’il y a du sang et ça bourrine bien comme il faut. Les réalisateurs se permettent également de faire joujou avec la caméra pour offrir des moments cools comme lorsque Rita (Paola Núñez) tire sur ses opposants situés à l’étage au-dessus. De plus, un truc quasiment transparent et c’est bon signe : les images de synthèse.

À part les stars, deux personnages m’ont bien plu. Le premier, c’est l’antagoniste Armando Lowrey (Jacob Scipio). Il a un vrai charisme et envoie du pâté quand l’action commence. Le second, c’est un personnage secondaire à l’écriture certes basique mais rendant vraiment bien à l’écran : Dorn (Alexander Ludwig).

Attention, ce paragraphe contient un gros spoiler…

Concernant la scène post-générique, j’étais plié. J’étais à fond dans le délire au point d’être persuadé que Mike Lowrey allait demander à son fils s’il voulait rejoindre la Suicide Squad.

Par curieux de voir ce que le duo belge va faire sur Le flic de Berverly Hills 4.

Conclusion

Après Bad Boys 2 et au vu des bandes-annonces assez sommaires, je n’étais pas très motivé… J’ai même craint le pire avec le début plutôt maladroit. Mais au final, Bad Boys for Life finit par enclencher la nitro pour offrir un buddy cop movie efficace (avec de jolis twists) et drôle (ce passage dans l’avion). Pour couronner le tout, un gros plan permet de constater que Will Smith peut rivaliser avec Captain America en tant que détenteur du titre des fesses de l’Amérique.

+

  • Solide au niveau de l’action
  • Parfois très drôle
  • Bons twists

  • Début maladroit
6/10

Pin It on Pinterest