Avengers: Endgame : j’aime ces anecdotes trois fois mille

Photo du film Avengers: Endgame avec Robert Downey Jr

Le plein d’anecdotes

ATTENTION, CE QUI SUIT CONTIENT DES SPOILERS SUR AVENGERS: ENDGAME…

Maintenant que les Russo, réalisateurs d’Avengers: Endgame, ont levé l’interdiction des spoilers, la déferlante arrive. Surtout du côté des anecdotes. Es-tu prêt ? Car il y en a un paquet !

Je t’aime trois fois mille, a true story

La réplique « Je t’aime trois fois mille » vient de Robert Downey Jr. lui-même. D’après son expérience avec ses enfants. C’est ce qu’ont révélé les scénaristes, Christopher Markus et Stephen McFeely. À l’origine, la réplique était « Je t’aime énormément. » (« I love you tons. »), Robert a proposé la réplique que ses enfants utilisaient et elle a été adoptée.

Quand la réalité rejoint la fiction.

Robert Downey Jr. n’était pas chaud pour le « I am Iron Man. »

Anecdote tout aussi cocasse. On est tous d’accord pour dire que cette réplique était parfaite pour conclure l’arc de Tony en plus de moucher Thanos et sa réplique, « I am inevitable. ».

Dans cet article, j’avais remonté que cette réplique était un ajout de dernière minute suite à une idée du monteur. Les Russo étaient vraiment chauds à l’idée de tourner cette scène. Il ne manquait plus que Tony pour la faire, mais manque de bol, ce dernier était réticent à revenir sur le tournage.

C’est une histoire intéressante. J’ai dîné avec [Robert Downey Jr.] environ deux semaines avant le moment où nous étions censés le tourner. Et il était genre : « Je ne sais pas. Je ne veux vraiment pas revenir en arrière et entrer dans cet état émotionnel. Ça va prendre… c’est difficile. ». Et c’est assez dingue, Joel Silver, le producteur, était au dîner. C’est un vieux copain de Robert. Et Joel intervient et il dit : « Robert, qu’est-ce que tu racontes ? C’est la meilleure réplique que je n’ai jamais entendue ! Tu dois dire cette réplique ! Tu dois le faire ! ». Merci Dieu que Joel Silver était au restaurant, car il nous a aidés à convaincre Robert de dire cette réplique.

Les dessous d’Hollywood façon Entourage.

Photo du film Captain America: Civil War avec Winter Soldier et Falcon

Prochainement, Winter Soldier et Falcon, pardon, Captain America !

Comment Anthony Mackie a appris qu’il allait hériter du bouclier ?

Anthony Mackie est désormais le nouveau Captain America suite à une émouvante scène de transmission de bouclier. Mais comment son interprète a-t-il appris la nouvelle ? De la meilleure des façons ! Par Chris Evans. Mackie raconte, via io9,…

Nous étions chez lui et il m’a dit : « T’es excité ? ». Et moi, « De quoi tu parles ? » et il m’a répondu : « Tu ne sais pas ? ». Il se lève, sort de la pièce en courant et revient avec le scénario… Nous avons pleuré. Nous avons bu. Nous avons ri. Je suis très heureux d’avoir eu ce moment avec Chris, pour qu’il me passe non seulement le bouclier, mais aussi pour qu’il me dise que cela allait se passer.

Et sur le tournage, alors ?

Cela signifie beaucoup pour moi que mes fils voient Captain America comme un mec noir et que je sois ce mec pour mes fils. Donc, ce moment n’était pas simplement « Hé, jouons. ». C’était plus qu’une simple chose. Et puis ils ont coupé et j’ai pleuré. Et Chris a pleuré. Et les Russo ont pleuré. Et tout le monde a pleuré. C’était une journée chargée en émotion.

Photo de la série 13 Reasons Why avec Katherine Langford

Katherine Langford dans la série 13 Reasons Why.

Le rôle coupé de Katherine Langford révélé

La star de 13 Reasons Why, Katherine Langford, avait été annoncée au casting d’Avengers: Endgame dans un rôle mystère ayant alimenté des théories. La fille de Scott ? Celle d’Hawkeye ? Une fois le film fini, on a été beaucoup à se demander où elle était passée ? L’avait-on loupé ?

Non, elle a simplement été coupée. Qui jouait-elle ? La fille de Tony Stark, Morgan. Une version plus âgée. Pour quelle scène ? Pour une scène coupée survenant après le snap de Tony. Anthony et Joe Russo l’ont révélé dans une interview de l’émission MTV, Happy Sad Confused :

Nous avions l’idée où Tony allait dans la station métaphysique où Thanos a été quand il a claqué des doigts. Et qu’il allait y avoir une version future de sa fille dans cette station.

Dans Infinity War, Thanos y retrouvait une jeune version de sa fille, Gamora. Et si cela fonctionnait à merveille pour le Titan Fou, les Russo se sont rendus compte que ça n’avait pas le même effet avec Tony. En effet, avec une version plus vieille de Morgan qui sortait de nulle part, cela apportait de la confusion au public et un détachement.

Anthony Russo : Ce que nous avons réalisé, c’est que nous n’avions pas ressenti d’attachement émotionnel avec la version adulte de sa fille. Donc, cela ne nous a pas interpellés et ne nous a pas touchés sur le plan émotionnel.

Joe Russo : L’intention était que sa fille du futur, parce que ces films traitent de magie, sa fille du futur lui pardonne et lui permet de partir en paix. Et l’idée a résonné. Mais c’était trop d’idées dans un film suffisamment compliqué.

Pour le coup, si l’idée de la scène était bonne, voir même émouvante. Le gros problème, à mes yeux, était d’avoir impliqué une version « inconnue » de sa fille. On n’aurait pas compris. Pour le coup, s’arrêter à la réplique et enchaîner sur la déchirante scène de Tom Holland passe mieux.

Le problème Ty Simpkins

Si le public s’est demandé qui était ce garçon aux funérailles, pour rappel, il s’agissait du gamin d’Iron Man 3, il n’est pas le seul. Révélations d’Anthony Russo à un podcast de ReelBlend :

Vous allez apprécier ça. Pour faire ce plan [NdM : le plan culte où la caméra parcourt l’assemblée lors des funérailles], pour rassembler ce casting, nous avons répété ce plan comme un fou. Nous avons configuré les mouvements de la caméra avec des remplaçants. … Parce qu’ils allaient tous être dans ce plan, nous avons passé des jours à le préparer. Des journées ! D’accord ? Nous avons donc eu tout le monde. Tout le mouvement de la caméra a été déterminé spécifiquement. Nous avons eu le temps. Tout était parfait, ok ? Donc nous sommes au jour J, on a finalement mis les acteurs en scène pour la première fois, ok ? [rires] Et nous avons ce moment sur le plateau où nous allons, lui [Joe Russo] et moi, avoir une attaque de panique à propos de Ty, parce que nous avons cette [question] sur Ty.

En effet, tous les acteurs demandaient que représentait cet ado… De quoi foutre du stress quand on doit tourner un plan compliqué.

La bataille finale avait plus de scènes de réunion

Un point qui m’avait surpris durant la bataille finale, c’était que les scènes de réunion s’y faisaient très rares. Les réalisateurs ont révélé à MTV qu’à l’origine, il y en avait plus. Par exemple, une entre Rocket et Groot (celle dont l’absence m’a le plus marquée). Une autre avec Ant-Man et La Guêpe. Et d’autres encore qu’ils n’ont pas révélé. Néanmoins, ils se sont rendus compte que ça surchargeait trop la bataille. De plus, ces scènes de retrouvailles pourraient faire l’objet de futurs films du MCU.

Difficile de leur donner tort. Mais au moins Rocket et Groot, quoi !

Endgame s’appelait à l’origine Infinity Gauntlet

Pendant longtemps, le titre du quatrième Avengers a été gardé secret. Toujours à MTV, Joe Russo a confirmé que le titre original d’Avengers: Endgame était Avengers: Infinity Gauntlet. Ça a même été le titre pendant longtemps. Ce qui explique pourquoi, en 2017, Zoe Saldana a cru avoir spoilé le titre quand elle a dit Infinity Gauntlet.


Avengers: Endgame est sorti en France depuis le 24 avril 2019.

Réalisé par Anthony et Joe Russo, d’après un scénario de Christopher Markus et Stephen McFeely, avec Robert Downey Jr., Chris Evans, Mark Ruffalo, Chris Hemsworth, Scarlett Johansson, Jeremy Renner, Don Cheadle, Paul Rudd, Brie Larson, Karen Gillan, Bradley Cooper et Josh Brolin.

Thanos ayant anéanti la moitié de l’univers, les Avengers restants resserrent les rangs dans ce vingt-deuxième film des Studios Marvel, grande conclusion de la 3ème phase de l’Univers Cinématographique Marvel.

Publicités
A propos de l'auteur : (3073 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter ou Facebook.