Spider-Verse : Carnage pour Venom, spinoffs Kraven/Mystério et le permis

La naissance du Spider-Verse ?

Installe-toi confortablement à l’ombre ou dans une pièce climatisée, parce que nous avons beaucoup de choses à nous dire concernant l’avenir de Spider-Man au cinéma et du Spider-Verse voulu par Sony. Tout ça, c’est grâce à The Hollywood Reporter. Prêt ? Allez, on s’y met.

Comment s’est fait le deal entre Sony et Marvel ?

Selon Kevin Feige, cet accord historique de février 2015 s’est fait assez simplement :

C’était vraiment à propos de dire à Amy [Pascal, la productrice de Sony] dans son bureau que je pense que la meilleure chose pour ce personnage est : Sony a les droits, ça ne change pas. Sony paye pour le film, distribue le film, commercialise le film. Permettez-nous juste de faire le film et de l’intégrer dans notre univers.

En gros, un poli « Vous avez fait suffisamment de la merde avec le personnage, laissez-le nous et on va en faire de l’or. ». Vu l’échec de The Amazing Spider-Man 2, nul doute que la Pascal n’a pas hésité longtemps. D’autant plus que le piratage des mails de Sony l’avait fragilisé. En effet, elle a été rétrogradée suite au scandale. Je ne me rappelle plus trop des échanges tenus, mais il y avait des trucs racistes dans le lot, il me semble.

Un budget revu à la baisse et un bon score pour Spider-Man: Homecoming

On apprend aussi qu’à la base de ce deal était Ike Perlmutter (non, pas lui !), le président de Marvel. Finalement, entre-temps, ce dernier a perdu le contrôle de Marvel Studios au profit de Kevin Feige qui ne dépend plus que du boss de Disney (lisez cet article pour en savoir plus). Le plus surprenant est de découvrir qu’Ike Perlmutter avait prévu un film de 275 millions de dollars !!! Soit plus que les 258 millions de Spider-Man 3. Il n’y avait pas des envies de détournements de fond dans le lot ?

Finalement, Pascal et Feige l’ont réduit à 175 millions. Dans la lignée des films solo de Marvel Studios. Captain America a coûté 140 tout comme Iron Man. Sa suite, Le Soldat de l’Hiver, 170. Ant-Man, 130. Thor, 150. La formule du succès, permis par le côté John Hughes de Spider-Man: Homecoming. Grosso modo, un film d’adolescents qui ne nous prend pas pour des cons, quoi. Avec ça, je vous sers une bonne nouvelle. Les retours disent que le réalisateur, Jon Watts, a vraiment réussi à retrouver ce style. De plus, jusqu’ici, son film a été bien noté avec un peu plus de 90 % de notes positives. On prévoit même un démarrage à 100 millions aux States.

Carnage sera l’antagoniste de Venom

Toujours chez The Hollywood Reporter, on apprend aussi que le génial psychopathe Cletus Kasady qui devient Carnage une fois mélangé avec le symbiote sera le grand méchant du film Venom réalisé par Ruben Fleischer avec Tom Hardy dans le rôle d’Eddie Brock. Une nouvelle réjouissante, mais finalement assez logique étant donné qu’un film Venom Carnage était déjà en préparation, il y a quelques années. J’ai l’impression qu’il s’agit du même film, mais renommé. Ce qui explique pourquoi il se monte aussi vite. Pour rappel, il est prévu pour octobre de l’année prochaine.

Un spinoff pour Kraven et un autre pour Mystério

On reste dans la même idée que Venom. À l’exception près qu’à la sortie de The Amazing Spider-Man 2, Sony avait envisagé de faire un film Sinister Six (certains éléments avaient été introduits dans le film de Marc Webb). Finalement, ils ont pris le taureau à l’envers, donc par… Ouh là, je vais m’abstenir d’aller plus loin. Ainsi, avant de faire Sinister Six, ils vont d’abord faire un spinoff pour chacun des vilains. Ça commence avec Kraven le Chasseur qui devrait être introduit dans Silver & Black, le seul autre film du Spider-Verse officialisé, et Mystério.

Là, franchement, je suis très dubitatif comme pour le film Silver & Black. Certes, ce sont des méchants cools. Mais, ils ont leur place en tant qu’antagoniste dans un film de Spider-Man. Pas dans un film solo leur étant consacré… Encore moins, sans avoir été introduit par le Tisseur. Je ne vois pas trop ce qu’ils peuvent raconter sans Spidey. Qui sent venir une Suicide Squad avec ses méchants qui deviennent gentils ? Kraven deviendra-t-il une sorte de Tarzan ? Mystério, un clone du Phantom of the Paradise ?

Trois films pour Tom Holland et un seul pour Michael Keaton

Des rumeurs disent que Tom Holland n’a signé que pour une trilogie Spider-Man dont Homecoming est le premier opus. Dès lors, Sony essaierait activement de convaincre l’acteur de jouer dans les spinoffs. On peut alors comprendre que Kraven et Mystério ne se feraient que si Spider-Man vient faire une tour. Autrement, l’intérêt est proche du néant… Côté Michael Keaton, alias le Vautour, il n’aurait signé que pour un seul film.

Une autre guest-star Marvel Studios pour la suite de Spider-Man: Homecoming

Tandis que Tony Stark donne un coup de main à Peter Parker pour exploser le score de son film au box-office, il ne reviendra pas dans la suite. Par contre, il est assuré qu’un autre personnage Marvel Studios le remplacera. Qui met une pièce sur Captain America pour former le petit nouveau costumé en tant qu’Avengers ? Par contre, même s’il n’y a aucune chance, j’aimerais bien Daredevil. Ça pourrait être marrant vu la relation entre les deux dans les comics.

La géniale anecdote de Tom Holland sur sa première rencontre avec Robert Downey Jr.

Je ne me lasse pas de cette anecdote…

J’ai été très nerveux à l’idée de rencontrer Robert Downey Jr. dont j’étais un fan depuis toujours. Quand je l’ai rencontré, je pensais : « Tu es différent en personne, quelque chose n’est pas pareil. ». Et puis, Robert est entré et je me suis rendu compte que j’avais bavardé avec sa doublure pour les cascades !

Cette chute, tudieu. Du lourd.

Quelques blagues pour finir dans la bonne humeur

Même s’il est capable de voltiger dans l’air, Peter Parker passe le permis. Parce que conduire une bagnole classe, c’est cool. Ça évite qu’une belle blonde tombe dans le vide et qu’on lui rompt le cou en la rattrapant. Aussi, les toiles, ça coûte cher. Après, la question est de savoir si ça vaut plus cher que l’essence ? C’est pas gagné quand même.

Audi “Driver’s Test” – Spider-Man : Homecoming

Même un super héros peut avoir besoin de passer son permis de conduire. Mais comme c'est un super héros, il a forcément des supers pouvoirs… Découvrez ceux de Spider-Man.

Posted by Audi France on Dienstag, 20. Juni 2017

Et pour terminer, toujours sur le thème de la route, cette publicité géniale !

Une publicité géniale pour Spider-Man: Homecoming.


Spider-Man: Homecoming est prévu pour le 12 juillet 2017.

Réalisé par Jon Watts, d’après un scénario de John Francis Daley et Jonathan Goldstein, avec Tom Holland, Robert Downey Jr., Marisa Tomei, Michael Keaton, Zendaya, Laura Harrier, Kenneth Choi, Logan Marshall-Green, Martin Starr, Hannibal Buress, Tony Revolori et Angourie Rice.

Enthousiaste depuis son expérience avec les Avengers, Peter revient chez lui, où il vit avec sa tante May (Marisa Tomei), sous l’œil attentif de son nouveau mentor, Tony Stark (Robert Downey, Jr.). Peter essaie de revenir à sa routine habituelle – mais il est distrait par la volonté de prouver qu’il est plus qu’un Spider-Man amical – mais quand arrive le Vautour (Michael Keaton) en nouveau méchant, tout ce que Peter avait d’important est menacé.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2791 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Girjul34

    J’adorerai voir mysterio et dans une moindre mesure kraven mais effectivement dans une film de spiderman bizarre cette idée de faire des spine off sans avoir introduit le vilain préalablement dans un film du tisseur de toile….

    • Ils doivent sûrement penser à Suicide Squad, car même si le film est raté, il a rapporté beaucoup d’argent. Dès lors, le combo « personnage connu » + « acteur connu » est du digne du Hadoken de Ryu. Par contre, ce qui fait peur, c’est qu’ils ne pourront plus utiliser le méchant dans les films solo or ces deux-là m’intéressent beaucoup.

  • Arnaud Epinette

    Peu de chance de voir Captain America dans le prochain Spiderman, Chris Evans n’ayant prolongé que d’un film pour faire le Avengers 4
    Je vois bien un nouveau dans l’ecurie (pourquoi pas Captain Marvel) ou Dr Strange (celui-ci residant aussi a NY)

    • Putain, ça pue quand même pour lui et Robert…

      Pas mal pour Doctor Strange, ça pourrait être fun. Spidey déboussolé dans l’univers de la magie.

      • Arnaud Epinette

        Ben en meme temps les mecs ont fait leur temps hein, surtout que RDJ ca commence a se voir qu’il a pris 10ans dans la gueule 😀

        • Robert, ok, mais le Chris n’a que 36 ans.

          • Arnaud Epinette

            Oui mais Chris en a marre et veut faire autre chose 🙂

          • Il a le temps quand même de faire autre chose. La preuve, il a pu réalisé son premier film et en a tourné un autre avec Marc Webb pour rester dans l’univers de l’Araignée.

            Non, c’est vraiment le propos de Kevin Feige qui résonne avec ça. Ce dernier parle de la fin d’un cycle qui a commencé avec le premier Iron Man et le début d’un nouveau avec les petits nouveaux.

  • Vincent Barriera

    Ca m’intrigue tout ça, en particulier Carnage. Je veux dire par là qu’il va falloir expliquer le problème des symbiotes. A la limite, ils peuvent présenter Venom de la même manière que Batman dans BvS, avec du vécu et tout ça (mais sans pour autant le rendre gentil hein).
    Et puis surtout, ben Carnage lui-même. moins de faire une film R-rated, je ne vois pas comment faire pour rendre « justice » au personnage. Carnage a quand même été créé en suivant en s’inspirant du Joker précisément pour être excessivement violent et meurtrier. Alors ok pour Venom, c’est un bon adversaire…mais vraiment violent.