Critique : Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2

Porté par les émotions

Fiche

Phase 3 du Marvel Cinematic Universe

TitreLes Gardiens de la Galaxie Vol. 2Titre VOGuardians of the Galaxy Vol. 2
RéalisateurJames GunnScénaristeJames Gunn
Acteurs Chris Pratt, Zoe Saldana, Dave Bautista, Bradley Cooper, Vin Diesel, Karen Gillan, Michael Rooker, Kurt Russell, Elizabeth Debicki, Pom Klementieff, Sean Gunn, Sylvester Stallone
Date de sortie26 / 04 / 2017Durée2h 17
GenreAction, Aventure, Science fictionBudget200 000 000 $

Avec en toile de fond musicale une nouvelle cassette audio dont la mère de Peter Quill avait le secret, les Gardiens vont cette fois devoir lutter pour rester unis lorsqu’ils percent le mystère de la véritable filiation de Star-Lord. Ceux qui autrefois étaient leurs ennemis vont devenir leurs alliés, et des personnages bien connus des fans des comics vont venir en aide à nos héros…

Baby Groot lance la critique !

Critique

Les Gardiens de la Galaxie était une sucrerie dont le goût avait étonné à peu près tout le monde en explosant en bouche. D’autant plus qu’on n’attendait pas une adaptation d’un comic aussi méconnu (et risqué, il faut le dire) de la part de Marvel. Maintenant, l’effet de surprise est passé. Il est venu l’heure de confirmer. En passant à l’échelle supérieure… Réellement ? Pas vraiment, en fait, car James Gunn ne fait rien comme les autres.

Pour ce nouvel opus de Star-Lord et ses amis, James Gunn est devenu le seul maître à bord. En effet, il réalise sur un scénario qu’il a écrit seul. De plus, le gars a affirmé dans une interview que Marvel Studios lui avait laissé les clés du Milano au point qu’il avait toujours eu le dernier mot. Au final, mon plus gros étonnement en visionnant Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 est de voir que le réalisateur n’a pas fait une suite dite faster, higher and stronger (plus vite, plus haut et plus fort) comme la saga Fast & Furious en est si friande. C’est même l’inverse avec une suite moins épique, mais plus intime. Du moins, c’est ce qui est ressorti de mon visionnage.

L’antithèse de la suite faster, higher and stronger

Ainsi, ce que je retiendrais le plus de la séance, ce n’est pas le grand spectacle, mais l’émotion ressentie. Je ne vous cache pas que j’ai fini la séance en larmes. Et pas de la petite larmichette qui coule le long de la joue, hein ? Non, non. Des bonnes grosses larmes. Faut dire que le père Gunn a sorti le fouet et la combinaison en latex pour faire dans le vicieux. À chaque moment où je pensais en avoir fini avec les pleurs, voilà qu’il me remettait un coup de fouet et c’était reparti comme en 40. J’ai bien dû pleurer trois ou quatre fois. Pourtant, j’étais prévenu. James Gunn avait parlé de cette œuvre comme étant celle où il avait pu le plus se livrer, émotionnellement parlant. Il en parle même comme de son film le plus intime. Dans le système hollywoodien, une telle déclaration n’est pas anodine. Malgré tout, je ne pensais pas que ça allait aussi loin. Au point que ce n’est pas une scène d’action ou une réplique marrante qui a le plus retenu mon attention, mais bien l’émotion procurée. Ça, c’est énorme. Et surtout, inattendu.

Naturellement, même si elles sont secondaires, il y a des grosses scènes d’action. Première scène qui me vient à l’esprit. Le générique d’ouverture. Tout simplement génial en faisant un énorme clin d’œil à celle désormais culte du premier. C’est la scène d’action la plus fun, car la plus originale. Les autres sont bien quand même, mais demeurent classiques dans l’ensemble si on exempte cet amusant atterrissage en catastrophe (bon dieu, Drax, il m’a tué sur cette scène) et cette très surprenante évasion. Attention, ça reste tout de même spectaculaire. C’est juste qu’avec Marvel Studios, on est maintenant habitué. C’est assez hallucinant à dire, mais ils ont mis la barre tellement haute.

Il ne veut pas faire des films de trois heures, le Gunn ?

En partant sur une suite, on se libère des chaînes parfois contraignantes de l’origin story. C’est un bon point ici. Quand j’ai retrouvé les Gardiens, c’est comme si je les avais quittés hier (et pourtant, je n’ai pas rematé le premier la veille). J’ai ressenti cette sensation très sympa de retrouver des vieux amis pour une virée d’un soir. Évidemment, quand vient l’heure de les quitter, c’est dur. Les deux heures et quart du film, je ne les ai même pas vu passer. Le rythme est parfait. Aussi, il se passe tellement de trucs. Impossible de tout retenir, mon cerveau était limite sur le point de craquer et demandait sans cesse l’aide d’un bloc-notes. Pour faire court, c’est le genre de films qui se voit et revoit pour saisir tous les petits détails. J’ai vraiment été choqué quand je me suis rendu compte qu’on touchait à la fin. Quoi, déjà ? C’est à la fois positif et frustrant. Pas la peine de vous détailler pourquoi.

Euh, c’est les Avengers ou les Gardiens, là ?

Majestueusement équilibré

Parmi les nouveaux venus, on compte sur beaucoup de rôles marquants. En fait, James Gunn a fait tellement du bon boulot que tous les nouveaux personnages sans exception sont marquants. Que ce soit Ayesha (j’ai frissonné avec sa dernière réplique), Mantis (l’attrait de l’innocence), Ego (excellent Kurt Russell, charismatique à souhait) ou les rôles plus secondaires dont un absolument génial. Aucun n’est superflu et chacun a beaucoup à apporter. Les anciens restent toujours aussi bons avec une énorme mention spéciale pour un que je n’attendais vraiment pas à ce niveau. Je n’en dis pas plus, mais après le visionnage, ça sonnera comme une évidence pour toi. Il faut aussi souligner l’excellent équilibre entre les personnages. Ici, il n’y a pas une ou deux stars avec des seconds rôles, mais des personnages. Comme sur un comic, en fait. Un véritable modèle à suivre.

Bref, ce que j’en retiens, c’est que Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 étend l’univers cosmique de Marvel de façon robuste et novateur. Les différentes planètes traversées ne ressemblent pas à ceux du précédent film (on n’en revisite aucune du précédent, exception faite de la Terre) ou même à du Star Wars. C’est dépaysant et rafraîchissant. Quand j’ai découvert les nouveaux lieux, je suis systématiquement passé par une phase « béatitude ». Visuellement, le nouveau Marvel Studios n’est que du bonheur. Détail amusant, il y a beaucoup de gags visuels. Certaines semblent même sortir d’un cartoon (oui, oui). C’est assez fou et improbable, mais siiiii rafraîchissant. Le tout est merveilleusement servi par des couleurs qui pétillent. C’est un film vivant et respirant la joie de vivre. Mais je ne vous apprends rien si vous avez déjà vu la bande-annonce. Cerise sur le gâteau pourtant déjà énorme, la mise en scène offre quelques moments vraiment cool et badass.

La folie de la richesse

Tant que j’y suis, l’humour. Si on peut regretter que les bandes-annonces en montrent vraiment beaucoup, il y en a tout de même un paquet qui reste inédit. Naturellement, le meilleur à ce jeu, c’est Baby Groot (suivi de très près par Drax). Une formidable usine à gags sooooo cute. Pour rester dans le même registre, abordons les easter eggs et les caméos. Alors là, c’est la folie. LA FOLIE ! Tout lecteur de comics assidu va se régaler. En prime, le meilleur caméo de Stan Lee à égalité avec celui d’Avengers: L’Ère d’Ultron (le fameux concours de boisson). Pour couronner le tout, le générique de fin est un véritable délice. Au lieu d’attendre pendant un moment avant d’avoir droit à notre habituel cadeau, cette fois-ci, on ne nous offre non pas une, ni deux, mais plusieurs scènes durant le générique et pas de la gnognote. Le meilleur générique de fin que j’ai jamais vu.

J’arrive maintenant à la fin de ma critique et je suis surpris de ne pas avoir fait aussi long que pour certains autres Marvel, car pourtant, j’ai a-d-o-r-é le film du jour. Nul besoin d’aller chercher la raison dans une autre galaxie. C’est assez simple. Je ne veux rien spoiler et le problème avec ce film, c’est qu’en sortant de la salle, ce n’est que des « t’as vu, ça ? », « oh, quand il a fait ce truc, c’était trop cool » ou encore « je m’attendais pas à ce passage, vraiment un ouf le réalisateur » qui viennent à l’esprit et la bouche. Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 est tellement fun qu’il n’y a rien à critiquer ou à analyser. On se tait et on savoure. Même pas besoin de me faire violence pour ne pas spoiler. En sortant de la salle, j’ai juste envie de dire aux autres : « va le voir et kiffe » !

Par qui essuie ses larmes, le24 avril 2017.

– T’as vraiment pas une gueule de porte-bonheur !
– T’as vraiment pas une gueule de porte-bonheur !

Conclusion

Alors, meilleur que le premier ? En évitant le syndrome de la suite faster, higher and stronger pour s’employer à offrir un film émouvant tout en restant drôle, spectaculaire et fun dans la pure lignée des meilleurs films d’aventure des années 80/90, Les Gardiens de la Galaxie Vol. 2 fait des merveilles et accomplit l’impensable à mes yeux : arriver à égalité avec le premier dans mon cœur. Ne me demandez pas lequel je préfère, j’aime les deux pareil. Miraculeux !

+

  • Émotions procurées (ça faisait longtemps que je n’avais pas plusieurs fois pleuré dans le même film)
  • Toujours aussi drôle et spectaculaire
  • Tous les personnages sont au top (même si un se démarque particulièrement), l’équilibre en est même effrayant
  • Preuve qu’on peut faire du blockbuster à l’ancienne de nos jours, c’est-à-dire fun ET émouvant
  • Visuellement riche à mourir
  • Easter eggs à gogo (un truc de taré)
  • Caméo de Stan Lee
  • Les différentes scènes post-génériques

  • Beaucoup trop court, faudrait que la loi oblige James Gunn à faire des films de trois heures minimum
10/10

Advertisements
A propos de l'auteur : (2829 articles)

Fou de cinéma depuis qu’il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • J’ai adoré celui là mais je prefere le premier!

    • C’est exactement ça et c’est vraiment ce que j’ai adoré. Moi aussi, je m’attendais comme toi, à de l’exploration et voilà qu’on a un truc qui est limite du huis clos. J’ai été pris de court, je ne te cache pas qu’il m’a fallu un moment pour l’assimiler mais finalement, j’ai été totalement porté par le truc. Une suite plus épique, je ne suis pas sûr que ça aurait été aussi bien. C’est mieux de garder ça pour le final. Aussi, qu’est-ce que c’est émouvant.

      Au départ, Yondu ne me faisait ni chaud, ni froid. Mais son final. Bon dieu, quand il porte Star-Lord pour le sauver avant de mourir. Avec son discours. Qu’est-ce que j’ai chialé ! C’est devenu mon canard de Gardien préféré (sauf qu’il n’a pas dit canard) ! Rebelote aussi avec le discours de Star-Lord devant son corps. Et rebelote à nouveau quand les Ravagers lui rendent hommage. J’ai été aussi ému quand il se livre à Rocket. Michael Rooker a fait une performance monstrueuse sur ce film, alors que j’attendais plus Kurt Russell à ce niveau. Il a éclipsé tout le monde à mes yeux.

      Après, je n’arrive vraiment pas à choisir entre les deux. Je trouve plutôt qu’ils se complètent très bien. L’un est plus dans la formation de l’équipe et l’épique. Tandis que le second développe l’esprit de famille et l’émotion. J’ai hâte de découvrir le troisième volume pour voir ce que James Gunn va faire.

      • Une bonne chose que James Gunn soit aux commandes du 3. L’amour qu’a le réalisateur pour ses personnages se ressent vraiment à travers l’écran. Le remaniement de certains personnages pour les besoins du MCU passe super bien. Quand je vois le résultat des 2 films, je ne peux qu’être contrarié que Marvel Studios ne possède pas les droits de tout ses personnages.
        ***SPOILERS SPOILERS SPOILERS SPOILERS****
        Mon dieu Yondu! C’était déjà un de mes personnages favori dans le 1er, mais là, c’est carrément le coup de coeur! On ne pouvait imaginé meilleure sortie. Idem pour Nebula! J’ai vraiment aimé l’évolution du personnage. Tout comme la saga du « Gant de l’Infini », je suis sûr et certain qu’elle aura un petit rôle à jouer dans la bataille contre Thanos…

        Bref, vivement vendredi pour que je puisse revoir ce Vol 2.

        • Sans oublier, un certain Adam. Je suis sûr que tu es tombé dans les pommes à l’évocation de son nom.

          C’est clair que ce serait encore plus cool si Marvel réussissait à récupérer certains personnages. Mais après tout, ils ont bien réussi avec Ego, donc pourquoi pas ?

          • Bah honnetement, je n’ai pas été aussi excité que ça. Ça fait hyper plaisir mais (je m’en doutais et Feige a confirmé mes doutes) son arrivée tardive dans le mcu l’exclu d’Infinity War. Dommage, j’aurai vraiment voulu qu’il soit de la partie…

          • Encore, ça va, car tu l’auras. Moi, je peux aller me brosser pour mon super-héros préféré, Mar-Vell.

          • ah bah si: Captain Marvel!lol 🙂 #troll! Mon kiff serait que dans l’avenir, Marvel développe un véritable univers cosmique où se croiserait plusieurs héros et empires: Mar-Vell, Quasar, Warlock, le Nova Corps, les Krees, les Inhumains etc etc…
            On sait maintenant que le cosmique peut fonctionner, ce serait vraiment top qu’ils développent un peu plus cette partie dans la phase 4.

          • Je valide ton plan. Et au bout d’un moment, on aurait Annihilation pour que Marvel Studios puisse faire son Seigneur des Anneaux. Il y aurait des batailles de malade et des morts épiques partout.

          • Exact! Marvel Studios peut se demarquer de ses concurrents et ça donnerait un nouveau souffle aux comics movies…

  • Captain Cook

    Faudrait aussi que je le revoit…..

    Pour l’instant……peut étre une pitite préférence au 1er (parfois j’ai eu l’impression que c’était le premier film….mais en plus bigger faster ect ^^).

    Mais ca reste UN DES MEILLEURS MARVEL AVEC LE 1ER GARDIENS SO…..AWESOME !!!

    8,5/10 ou 9/10

    • Et l’émotion alors ? Et l’émotion ? 😂

      • Captain Cook

        Ah ouiiiiiiiiii attention…..la fin……FUCK !

        Pour ca que j’ai besoin de digérer….et de laisser un peux reposer tout ca.

        Ce qui est sur, c’est que les 2 films se complète merveilleusement bien….et qu’il sont tout les 2 EXCELLENT….y a pas a chier !

        Vivement le 3éme quoi…..Vraiment superbe.

        Ensuite dans les pitit défaut (ou juste en mode pinaillage…faut bien), Gamora est toujours la plante verte…(pas drôle oui bon), comme le 1er. Je veux dire par la que malgré de beau moment qu’elle a….niveau charisme….roh la vache….elle en prend un coup (surtout par rapport au reste).

        Voilou….^^

        • C’est marrant, ça a été l’inverse pour moi. Dans le premier, j’avais un peu de mal avec elle. Mais sur cette suite, je l’ai trouvé bien meilleure. Sa relation avec sa sœur est émouvante. Même s’il reste encore du travail pour atteindre le niveau de son personnage version comic.

  • Silferaw

    ça me hype, en plus il sort le jour de mon anniversaire le coquin ! 😀 Si tu le recommandes si chaudement, je vais m’empresser d’aller le voir dans les salles noires.

  • Dreadfox

    J’étais content de retrouver les Gardiens de la Galaxie, ils me sont tous sympathiques, mais sur moi, le film n’a pas entièrement marché. Je n’ai pas put rentrer à fond dedans. Il donne une impression de déjà-vu. Le 1 était génial parce que c’était une claque. Le 2 prend au moins le risque de partir dans une direction différente, et c’est tout à son honneur. Mais pourquoi ne pas avoir fait un scénario plus complexe? Là ça tient vraiment sur un timbre-poste, je dirais même encore plus que le 1er.

    Alors certes, la direction artistique est toujours aussi sympa…mais l’on ne visite que 4 planètes (dont deux n’ont VRAIMENT rien d’original, on dirait presque la Terre). La planète principale est vraiment belle mais…il manque un quelque chose pour qu’elle soit inoubliable. Elle fait trop CGI, dans le mauvais sens. Peut-être est-elle trop vide, peut-être manque t-elle de vie (c’est plutôt paradoxal de dire ça mais c’est vrai). Quand aux aliens, je pensais qu’ils allaient corriger un des défauts du premier, à savoir que la quasi-totalité des espèces intelligentes sont des humains sur lesquels on a foutus un coup de peinture. Et malheuresement, ce défaut est loin d’être corrigé (je saluerais cependant les charadesigns de Mantis et du second de Stallone que j’ai trouvé très réussis).

    Le film ne manque pas d’enjeux, c’est juste qu’il paraît ne pas avoir de scénario et c’est fort dommage, surtout que l’on ressent la redite avec le premier. Il y a aussi une scène d’évasion par exemple (qui est extrêmement badass sur la fin cela dit).

    Ce que le film souhaite creuser, ce sont les relations entre les personnages. C’est ce que James Gunn voulait, et on peut remercier Marvel Studios de lui avoir laissé autant carte blanche. Les relations sont vraiment au coeur du film, y compris avec des tandems que l’on aurait pas soupçonné) et elles sont très souvent propices à des moments d’émotion assez réussis (la fin est un modèle du genre par exemple. Le début du 1 m’avait touché, dans celui-ci c’est la fin). L’émotion serait presque le principal guide du film d’ailleurs, et parfois ont apprécie sa compagnie. Mais à d’autres moments ça ne prend juste pas, ou si peu. Surtout en ce qui concerne les émotions violentes. Les colères des personnages sont trop nombreuses, ça nuit à la dépiction de leur amitié, et plus encore, elles semblent très souvent artificielles, uniquement là pour faire avancer le script.

    Parlons un peu des personnages justement. Star-Lord est évidemment le plus creusé, pas de soucis de ce côté là.

    Gamora profite beaucoup de sa relation avec sa soeur, vraiment intéressante. Quand à sa relation avec Quill, si elle n’a pas beaucoup de présence, ça passe plutôt bien puisque l’ellipse entre les deux films permet d’imaginer que le temps a fait évoluer l’affaire.

    Rocket. Ses interactions avec Groot et Yondu marchent bien, mais sa rivalité avec Quill sort de nulle part. C’est nul de ce côté là.

    Baby Groot ne sert pas à grand chose, si ce n’est être la mascotte.

    Pour moi Drax est le personnage qui vole la vedette. Il a beaucoup des meilleures vannes du film, on découvre un côté de lui bien plus sensible que ce qu’on pensait (même si assez rustre et beauf^^), et il est toujours aussi bourrin.

    Yondu enfin. Lui aussi est enormément creusé, et sa flèche est plus badass que jamais. Un des meilleurs personnages du film; et un de ses ravageurs se révèlent assez intéressant.

    Les nouveaux: Mantis est drôle et attendrissante mais son rôle reste limité pour le moment. Quand au père de Star-Lord, il a la classe, il est intéressant, voir attendrissant; mais un élément gâche tout tellement il est cliché et peu detaillé, c’est dommage. Rajoutons que le personnage est assez ahuri à un moment où il aurait put sans aucun souci faire une action bien plus tôt. Les Souverains sont assez ridicules, mais c’est une intention donc pourquoi pas. Mais ne me faites pas croire qu’ils ont un tapis déroulant comme ça avec leur niveau technologique…

    Les scènes d’action offrent parfois de véritables moments de cinéma, des putains de plan ou de séquences magistrales (franchement, les billes laser qui peuvent se rassembler pour augmenter la puissance, pourquoi personne n’y a pensé avant?), mais la plupart du temps, elles sont assez anecdotiques. Ca n’utilise pas assez le décor, il n’y a pas assez de punch, ça sent le déjà-vu, étrangement ça ne se permet pas assez de folies. La bataille spatiale notamment, si le côté ruche est présent, et la façon de piloter les vaisseaux géniale, vous n’allez pas me faire croire qu’un vaisseau seul peut résister aussi longtemps à une armée pareille. Et à deux exceptions, les persos ne brillent nullement par leur scène de combats. Drax ne combat jamais sérieusement, Rocket ne sort jamais la grosse artillerie, même Star-Lord manque d’imagination.

    Pour l’humour, il fonctionne plutôt bien, même si certaines blagues du début sont vraiment ratées (et la blague de Taserface est vraiment lourde). Mais c’est sans doute la saga de Marvel Studios qui sait le mieux gérer l’humour. On a pas l’impression d’être dans un Marvel Studios, mis à part via les clins d’oeil (assez réussis), et c’est franchement appréciable. Pas d’Avengers ou de Thanos montrés à l’écran et c’est tant mieux, le film n’en avait pas besoin.

    La musique est réussie mais l’Awesome mix vol.1 était plus diversifiée, et plus marquant. En un mot, meilleur (et c’est normal au final puisque James Gunn avait dut le penser comme une évidence. Ici n’a t-il pas commencé à racler les fond de tiroir?)

    En résumé, objectivement un bon film sympathique, mais c’est tout. On peut saluer la prise de risque, mais malgré son âme, le film manque de corps. Je n’ai qu’à moitié accroché, et il a trop de défauts pour en faire un très bon film. Moins bon que le 1, mais tout de même dans la moyenne haute des Marvel Studios. On peut se dire que c’est déjà ça.

    2,5/5 (même si dans le fond, je devrais mettre 3 pour la prise de risque de se concentrer sur les personnages et leurs relations).

    • J’ai apprécié de lire ta critique. Ça fait plaisir de lire une critique constructive même si je ne suis pas d’accord 😀

      Premier point déjà, le scénario. « Là ça tient vraiment sur un timbre-poste ». Alors là, pas du tout. Par exemple, si je te demande de raconter l’histoire, c’est quand même pas facile de la résumer vu que ça part dans tous les sens. Je ne sais pas ce que tu veux dire exactement, mais je pense que le terme « scénario » ne convient pas parce qu’il en a un et il est très riche. Peut-être que tu reproches justement le manque d’enjeu visible pendant un long moment ?

      Pour ma part, j’ai adoré justement parce que le film évite de recycler le premier. Hormis comme tu le cites, la scène de l’évasion, mais c’est tellement différent que je ne l’ai pas vraiment souligné. Je vois ce Vol. 2 comme un film de famille. A la manière de Civil War. Regarde, si tu enlèves la couche fantastique. Au final, c’est l’histoire d’une famille qui prend ses marques. D’autant plus pertinent que le film fait directement suite au premier où devant l’urgence de la situation, on n’avait pas le temps d’approfondir cette partie. Les relations n’étaient pas vraiment installées. J’ai aussi beaucoup apprécié le fait que le film se divise en quatre intrigues (une pour chaque duo) qui évoluent en parallèle. Ça permet justement une plus grande intimité avec les personnages et de comprendre ce qu’ils ressentent. J’ai été agréablement surpris par le fait que Star-Lord ne monopolise pas l’écran. On passe beaucoup de temps avec Yondu/Rocket, Drax/Mantis, Gamora/Nebula et Star-Lord/Ego. Au final, c’est un deuxième volume parfait avant une conclusion de trilogie que j’espère épique.

      Deuxième point, la planète. « Peut-être est-elle trop vide, peut-être manque t-elle de vie (c’est plutôt paradoxal de dire ça mais c’est vrai) », je trouvais justement que ce côté artificiel collait bien avec le sujet. Étant donné qu’il s’agissait d’une fausse planète. Créé de la main d’Ego. Il n’y a pas de vie, car l’ensemble est factice. Seule Mantis fait figure d’exception (mais elle ne vient justement pas de la planète). J’ai trouvé ça génial, car malgré sa beauté, elle m’a donné un certain malaise. Je ne sais pas si c’est voulu, mais j’ai kiffé cette dualité entre le beau et l’effrayant.

      Concernant les scènes d’action, j’ai comme l’impression que James Gunn n’était pas vraiment motivé par cette partie. Néanmoins, il y a des excellentes idées en plus de celles que tu cites. Je ne peux pas te laisser dire « Star-Lord manque d’imagination ». Et le Pac-Man qui sort de nulle part alors ? XD J’ai kiffé aussi les sauts multiples avec l’aspect cartoon des personnages. Drax a son moment de gloire avec son « Meurs, vaisseau ! » avant de se faire défoncer tout en étant mort de rire lors de l’atterrissage. Gamora, c’est durant son combat contre Nebula où elle sort la même arme que Cable lors de son coup spécial dans Marvel vs Capcom 2. Rocket s’amuse comme un petit fou avec les Ravagers en mode Maman, j’ai raté l’avion. Yondu et son évasion, ouah ! Baby Groot ne cesse de faire des conneries. D’ailleurs, c’est la star du génial générique d’ouverture. C’est un film incroyablement riche de ce côté.

      • Et avec tout ça, j’ai oublié l’excellent « I’m Mary Poppins, y’all ! » de Yondu.

        • Dreadfox

          Merci pour vos avis, ça fais plaisir 😀

          Ben pour le scénar:
          Baston -> Mac Guffin avec les piles -> S-L, G et D vont avec Ego qui s’avère être le père de S-L.

          Team A -> S-L apprend de son père, lui en veut puis finit par lui pardonner. Essayes de draguer G. G soupçonne quelque chose sur la planète mais est attaquée par sa soeur qu’elle finit par pardonner. Découvre par hasard la malfaisance d’Ego, en même temps que S-L.

          Team B -> R est attaqué par les Ravageurs, payés par les Souverains. Les déglingue mais se fait capturer, comme Y suite à une mutinerie. Parviennent à s’évader avec l’aide de G et Sean Gunn, et vont sauver les autres.

          Team réunie -> Combattent Ego et les Souverains. S-L utilise ses pouvoirs de dieu pour sauver ses amis d’Ego et le retenir pendant que les autres évacuent. La bombe explose et S-L est sauvé in extremis par Y qui se sacrifie. Hommage à Y. FIN

          En 2 heures et demi c’est pas énorme. Après c’est compensé par le développement des persos.

          Pas bête comme analyse sur la planète.
          Le Pac-Man était cool, mais il aurait put faire beaucoup plus de choses avec des pouvoirs pareil, de même qu’Ego. Quand on part dans du combat DBZ à la sauce Céleste, autant ne pas se contenter de banals coups de poing, autant y aller à fond avec rafales d’énergie, utilisation de la planète elle-même etc ! Bordel Quill, t’étais un dieu alors profites !

          Et pour Rocket sa scène des pièges était cool (par contre les Ravageurs sont complètement sourds…), mais c’est dommage qu’il sorte pas la grosse artillerie lors du combat final (remarque sa tactique pour détruire les tentacules d’Ego était stylée).
          Drax il défonce juste un vaisseau, j’aurais bien aimé le voir péter des gueules au corps-à-corps. De même les épées de Gamora ne servent à rien dans le film (à part au tout début, mais bof)
          Et Groot ne sert à rien à part être la mascotte (même pas à l’évasion puisque c’est Kraglin qui les fait sortir) et placer la bombe (ce qui est un enjeu un rien artificiel)

          • Pour le scénar’, désolé, mais avec ton résumé, tu débordes totalement du timbre-poste XD . Aussi, ce qui fait la force d’un scénario, en plus du développement des personnages comme tu le dis, c’est la richesse des dialogues et clairement, GOTG 2 est une réussite majeure sur ce point.

            Pour les pouvoirs, ben ce ne sont pas ceux d’Ego, il manipule la matière de la planète et c’est clairement ce qu’on voit. Sinon comment expliquer que Star-Lord perde tout pouvoir à la mort de ce dernier ?

            Pour Baby Groot, c’est normal quand même. C’est un bébé. Et c’est très con un bébé quand même. Pour le reste, c’est vraiment l’accent choisi par ce film qui fait ça, l’émotion au détriment de l’action. C’est très surprenant, mais au final, j’ai totalement adhéré.

    • Captain Cook

      Rocket est Peter ont deux personnalité totalement différente.

      Ça ne m’étonne guère qu’il se dispute souvent (comme deux frangins assez opposer par leur gout ou leur nature), je le sait j’ai 2 grand frère xd.

      Pour le « manque de scénario » , c’est plutôt que le scénario se construit au fur et a mesure de l’avancée des personnages…ce sont eux qui construisent le récit. Du coup sa change la narration.

      Je comprend ensuite qu’on accroche pas (enfin que ca soit plus difficile par rapport au 1er film), mais perso c’est une des choses qui ma beaucoup plus. Sortir un peux de la zone de confort, ne pas savoir ce qui nous tombera dessus !

      Ensuite perso, pour l’humour moi j’ai adoré (mis a part 2 a 3 blague ou je n’est pas était sensible), le reste fonctionne.

      Le cast est excellent, chacun a c’est moment d’humour ou d’action (mais j’avoue que Drax, Yondu et Rockett sont ceux que j’ai préférer).

      Le visuel est assez bluffant, de même que le travaille du sons (notamment le coté bande d’arcade a un moment…. ).

      La réalisation toujours aussi efficace, peut étre un peux moins en seconde partie. Le film connait une petite baisse de rythme aussi (faut dire que 2h15 de film, surtout pour ce que sa dit….je les ai un peux sentie, légèrement cela dit, mais heureusement que j’accroche au perso et a leur humour) !

      James Gunn a vraiment fait sont délire a lui…et rien que ca sa fait un bien fous (combien de Marvel sont empêtrer dans leur « univers », ce qui leur empêche de faire un film propre bien a eux), d’ailleurs le film se détache de plus en plus du reste des Marvel (surtout par rapport au 1er), et perso encore une fois…cela ne ma aucunement déranger (tout le contraire, je salue cette prise de décision) !

      Ah oui la BO…..toujours aussi excellente (et BIEN placer).

      Mais encore une fois, je comprend ton point de vue.

      ps : Après réflexion intensif , le 1er film a une seconde partie plus tenue je trouve!
      Du coup je le préfère sans doute un chouille de plus.
      Mais je kif tout de même le 2.

  • Dreadfox

    Je viens de me rendre compte que le film résorbe en partie deux des choses que je reprochais à Marvel Studios:

    -> L’absence d’un méchant marquant (à l’exception de Loki) : Ego est imparfait, et bascule dans le cliché à un certain moment. Mais bordel il est quand même charismatique, intéressant et puissant. Zemo avait commencé à augmenter la qualité des méchants Marvel Studios, Kaecilius en avait le potentiel mais a été mal utilisé, mais Ego rattrape et transforme l’essai?

    -> Pas de morts importante et marquante: Bordel la mort de Yondu T_T

    Importante et marquante (l’Ancien dans Dr Strange était aussi vraiment pas mal dans ce domaine) (mais maintenant je veux quand même la mort d’un Avenger)

    • Ah, tu fais bien de citer Zémo. Qu’est-ce que j’ai pu kiffer ce méchant ! Sinon, il faut aussi compter sur Dormammu pour Doctor Strange. Il m’a vraiment marqué mais si son temps d’apparition est vraiment court. Après, tous les méchants Marvel ont un petit quelque chose. J’ai beaucoup aimé Kronan dans le premier Gardiens.

      Concernant Yondu, t’auras certains pour te rétorquer qu’il n’est pas vraiment important. Sinon, moi, je ne me suis pas encore remis de celle de Quicksilver. J’ai toujours des frissons quand je me remémore la détresse de Scarlet Witch.

      Sinon, tu devrais te créer un compte Disqus. Tu seras tranquille pour la suite. Pas besoin de te reloguer et tu pourras éditer tes messages. Par ailleurs, le raccourci pour cacher les parties « spoiler », c’est la balise spoiler : (en supprimant les espaces.

      • Dreadfox

        SPOILER

        Oui Zemo était génial, après il manque un peu de relativisme XD Mais sa haine est compréhensible, son plan fourbe et son côté normal est vraiment inattendu.

        Dormammu je suis pas fan, si ce n’est de la méthode pour le battre et de comment il a séduit Kaecilius. Son design a rien de ouf (spiritual Thanos) et c’est vraiment un méchant classique. Après sa dimension est jolie.

        Yondu n’est pas important dans le gros tableau Marvel, mais pour Star-Lord et la thématique de ce film en particulier il est très important.

        Le berserk mode de Scarlet Witch était cool à voir sur le moment (même si ça porte préjudice au perso d’Ultron), mais la mort de Quicksilver en elle-même ne m’a absolument rien fait. Comment faire une mort anecdotique, sans prendre aucun risque, sur un personnage dont on s’en branle (après c’est mon ressenti perso)

        • Oh, je suis ému. Ta première balise spoiler. C’est fou ce que tu grandis.

          C’est sûr quand on ne connaît pas Quicksilver, difficile de s’en émouvoir. Perso, j’adore l’acteur (Kick-Ass, quoi) et je m’attendais vraiment à ce qu’il prenne de l’importance. Surtout, j’avais hâte d’en voir plus du duo vraiment badass qu’il forme avec sa jumelle. Dès lors, le voir mourir aussi tôt, ça m’a fait comme si un enfant mourait (toute proportion gardée évidemment, on ne peut pas comparer la mort d’un personnage d’un film avec celle d’une vraie personne). On se dit qu’il venait juste de venir au monde et qu’il avait encore tant de choses à découvrir. Qu’il a disparu vraiment trop tôt. En tout cas, c’est vraiment comme ça que je l’ai ressenti et c’était vraiment un sentiment inédit au cinéma.

          • Dreadfox

            ^^

            Intéressant comme ressenti. Je pense qu’ils ont fait ça en partie pour pouvoir se concentrer dans le futur sur le couple Scarlett Witch/Vision. Et aussi parce que la Fox a dégainé un meilleur Quicksilver (imo) en termes d’utilisation du pouvoir et de personnalité (et il plaît vu qu’il est réapparut en mode fanservice dans Apocalypse)

          • Je pense aussi. Mais plus dans le cadre d’un accord avec la Fox que de vouloir se concentrer sur le couple Vision/Wanda.

            Concernant le Quicksilver, même si j’aime beaucoup celui des X-Men, difficile de dire que c’est un bon Quicksilver. C’est plus ses deux scènes d’action qui sont marquantes que le personnage en lui-même. Et pourtant,
            j’adore Evan Peters.

  • Dreadfox

    OK, j’ai pas fait exprès mais mon précédent commentaire spoile salement. Possibilité de modifier le passage qui spoil ou de le supprimer au pire? Je le reposterais en modifié au pire.

    • C’est corrigé 😉

      • Dreadfox

        Merci X)

  • Captain Cook

    Au final, yes Gunn se détache complètement des autres films du MCU (ce qui se passe sur terre). Il fait sont film A LUI.

    Pourquoi brider les autres réa alors…fuck!

    Pour revenir un peux sur le film, le fait que il y est pas vraiment d’histoire dans la 1er partie est comme même bizarre a suivre…(mais sans déplaisir pour moi) !

    • Pareil, j’ai été déstabilisé par l’absence d’enjeu identifié pendant les deux premiers tiers du film. Comme je l’ai dit à Dreadfox, j’ai kiffé ça, car justement, le film ne reproduit pas le schéma du premier et part dans des directions inattendues (je ne savais vraiment pas où on allait). Ça permet aussi un joli twist (même si bon, c’est prévisible vu le personnage).

      • Captain Cook

        Tout pareille.

  • Arnaud Epinette

    Je viens de le voir et j’ai vraiment adoré !!! Meme mieux que le premier (quoique finalement assez different dans sa narration)
    James Gunn n’est pas parti dans la surenchere, et au final ca marche du tonerre. La scene d’intro avec baby Groot qui danse est la meilleure intro tous films de SH confondus, magistral.

    Alors par contre la ou je ne te rejoins pas, c’est que j’ai pas ete emu une seconde (sauf peut-etre quand Ego lui parle de sa mere, et surtout quand il lui dit comment elle est morte, mais c’etait pa

    • Ah, putain, la scène que tu cites. Un de mes moments préférés au cinéma. A chaque fois, que je la vois, je lâche une larme. Mais rien d’aussi abondant que sur cet épisode. Dommage que tu n’es pas été impliqué émotionnellement. Moi aussi, je vois beaucoup Rooker en Yondu, mais c’est ça qui rend le personnage cool. C’est du Rooker à 100%. Faut donc pas s’étonner que James Gunn l’ait mis en avant.

      J’ajouterais aussi que ce volume rend le sacrifice de Groot encore plus triste. Vu que Baby Groot n’est alors plus le Groot qu’on a connu dans le premier. Ainsi, Groot 1er du nom est bel et bien mort. Quand je reverrais le premier, la scène du « We’re Groot » sera encore plus puissante émotionnellement.

  • Bathbro

    Une jolie déception, un scénario assez faible….. Trop de CGI tue le CGI !!! Un Kurt Russel juste énorme peut être un de ses meilleurs rôles. Drax toujours aussi drôle. Les blague bref bah c’est trop !!! Faudrait changer de registre il y a un moment quoi ! Les scènes post-générique, cinq, vous êtes sérieux ?! Autant nous mettre cinq scènes post-générique faudrait-nous en mettre qui ont de l’importance pour la suite du MCU ! À la place de nous mettre des scènes où clairement je m’en fous !

    • « faudrait-nous en mettre qui ont de l’importance pour la suite du MCU » Il y en a une qui balance une grosse piste pour Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 et une autre qui permet d’avoir une idée de ce à quoi Groot va ressembler dans Avengers: Infinity War. Donc, c’est déjà pas mal 😉 . Les deux autres sont clairement pour les fans.

      « Scénario assez faible » Tu plaisantes ? Scinder son intrigue façon toile d’araignée sans qu’on ne soit perdu montre justement la maturité de cette dernière. Sans compter son imprévisibilité.

  • Vincent Barriera

    Enfin vu et très content !

    L’intro était très sympa, cette façon de présenter la baston était un peu déstabilisante mais particulièrement sympathique et originale. Baby Groot est encore mieux que Groot et m’a vraiment fait délirer tout le long du film ! Les musiques sont très bien choisies, autant l’OST elle-même que les chansons « artistiques » choisies pour le film. Les séquences d’action sont spectaculaires et très classes (les batailles spatiales, le monstre au début, Ego). Les effets spéciaux et maquillages sont géniaux également, ne serait-ce que pour les Souverains.

    Pour l’histoire, on est sur la continuité du premier film. Je suis content de voir que la Gardiens ne sont pas traités en héros mais en gars toujours un peu criminels et pourchassés malgré leur réputation et le thème de la famille est bien traité à travers chaque personnage (Gamora et Nébula, Drax et ses souvenirs et évidemment Peter). Chaque personnage a son petit moment ou même plusieurs (Yondu ultra classe) et j’ai beaucoup aimé Nébula. Ce n’est pas une gentille mais elle a un coeur et de bonnes motivations pour ses actes. Rockett qui évolue aussi et le rapprochement très sympa enter Peter et Gamora, pas forcé ou cliché. Le rapprochement Drax/Mantis est aussi bien amené. Au passage, fou rire au moment de voir Howard the Duck et SPOILER Stan Lee en gardien ! Maintenant que j’ai vu le film, c’est vrai que la théorie me trotte bien dans la tête et est très loin d’être stupide. Plus mitigé sur Stallone mais quand même.

    Pour les méchants, j’ai bien aimé l’aspect nazi des Souverains et le petit twist entre Ayesha et SPOILER Adam dans la scène post-générique vu que normalement c’est l’inverse qu’il y a (par contre je me demande si Adam sera déjà là pour Infinity War, ne serait-ce que la deuxième partie, ou si son introduction se fera vraiment dans GotG 3). Coup de coeur aussi pour les vassaux en mode salle d’arcade des Souverains.
    Mais mon GROS GROS coup de coeur, c’est Ego. Bordel, il m’a fait plaisir celui-là. Antagoniste préféré du MCU avec Kilgrave pour moi. Kurt Russell est excellent, à la fois fun et un peu triste, d’ailleurs j’ai aimé le fait qu’Ego ait quand même ressenti de l’amour vrai pour Meredith mais SPOILER ait décidé de la tuer pour continuer sa « mission ». Le film donne un antagoniste charmant, fun, sincère mais aussi impitoyable, manipulateur, mégalomane et surtout ULTRA PUISSANT, juste derrière Dormmamu en terme de puissance brute. La représentation de ses pouvoirs et surtout la régénération de son « corps » est juste fantastique et très spectaculaire. Et ce plan avec ses yeux et sa bouche sur sa planète, juste magnifique. Mention spéciale à ce magnifique combat final entre Peter et son père (ce Pacman sorti des tréfonds de l’Enfer XD).

    Bref, très content de ce GotG Vol 2 qui était vraiment très bon !

    • Bel avis. On sent que tu as kiffé le film et je m’y retrouve totalement dans tout ce que tu dis (et encore, il manque plein de trucs, c’est dire la richesse de ce film). J’ajouterais même que la façon dont Peter symbolise sa relation avec Gamora comme une série télé m’a fait mourir de rire.

      Concernant Ego, à propos du passage dont tu cites, j’ai pensé direct à cette excellente série B, Hollow Man de Paul Verhoeven avec Kevin Bacon.

      https://youtu.be/Q01k9dxMRWU

      Il a été certifié qu’Adam ne sera pas dans Infinity War, on devrait donc le revoir dans le troisième volume.

      • Vincent Barriera

        Ah oui j’ai vraiment vraiment kiffé même si j’ai pas pu m’empêcher de trouver certains trucs un peu too much (« utilise ton coeur Peter » ouais bon c’est cliché hein quand même ^^’). Mais tu as raison, le film est vraiment riche au possible et ne se prend pas trop au sérieux. Après niveau mort de rire, y a le passage éclair avec Howard (je me suis dis « WTF mais qu’il fout là lui ?! XD »), le rapport série télé que tu décris et d’autres trucs (Taserface XD).

        Pour en rajouter sur Ego, j’en rajoute mais là vraiment, Marvel a trouvé un méchant vraiment complexe, à la fois diabolique, mégalomane et ultra dangereux (encore une fois, il est le deuxième plus puissant personnage du MCU après Dormmamu à être apparu pour l’instant, bon par contre si on a droit à la Mort dans Infinity War, ce sera un autre niveau XD) mais aussi charmant, très fun (le petit passage « biologique » XD) et avec quelques émotions sincères même si’l reste un vrai salopard (le coup de la tumeur de Meredith, j’avoue que je ne l’avais pas vu venir) Tout ça rend le personnage vraiment complexe je trouve et a donné un méchant vraiment bon (ce que Marvel avait rarement réussi à faire).
        Ah oui effectivement, sympa l’extrait et c’est vrai qu’il y a une belle ressemblance. Merci pour l’extrait 😉

        Maintenant j’attends encore plus Thor 3 pour la dimension galactique (et pour Hela aussi ^^) et Infinity War, que le massacre commence. D’ailleurs, on peut voir que Marvel devient plus ambitieux dans le choix des personnages introduits dans le MCU ; après Ego, on va avoir Thanos, la Mort (oh pitié) et Ghost Rider dans AoS (je ne regarde toujours pas mais je m’informe ^^). D’ailleurs, pourquoi pas un Mephisto dans AoS saison 5 ? Après ils ont introduit Ghost Rider et l’Enfer alors qu’ils foncent ! D’autant que l’idée du Diable dans Marvel, le fait que le Satan originel ait disparu et que plusieurs démons aient adopté cet titre, en particulier Mephisto, est très classe je trouve.

        • En même temps, Marvel Studios a eu l’intelligence de ne pas employer les méchants les plus puissants dès le début, mais de faire monter les enjeux crescendo jusqu’à ce final dantesque que va être Infinity War. L’avantage aussi des suites, c’est qu’on peut se concentrer davantage sur le méchant. Bon, ce n’est pas toujours vrai. Néanmoins, Avengers 2 laissait Ultron s’exprimer. Tandis que le Soldat de l’Hiver est éblouissant dans Captain America 2.

          Concernant AoS, je t’arrête tout de suite, le Ghost Rider n’est que dans le premier des trois arcs de la saison 4 et le côté fantastique est très restreint. C’est un bon personnage qui mériterait son spin-off pour explorer son univers.

          • Vincent Barriera

            C’est pas faux mais il y a eu certains dégâts au passage (le Mandarin…). Tout à fait d’accord pour Ultron et le Soldat auxquels on peut rajouter Crâne Rouge (qui va peut-être revenir) et Zemo.

            Oui j’ai suivit ça (dommage d’ailleurs, j’adore les interprétations des séries sur le mythe du Diable et de l’Enfer et oui j’inclue aussi des trucs Vampire Diaries qui l’a fait dans sa dernière saison avec justesse ^^) mais apparemment, il revient dans le season finale face à Aida et si saison 5 il y a, elle traitera apparemment beaucoup plus de son mythe à lui. Après c’est vrai qu’introduire le surnaturel et Mephisto, ce serait du lourd !

          • Au moins, le court-métrage All Hail the King a rétabli la réputation du Mandarin 😀

          • Vincent Barriera

            Ouais enfin il faudrait qu’il apparaisse à un moment parce que sinon, c’est juste pour dire « ok il est existe, maintenant foutez-nous la paix » ^^’

          • Je me dis qu’au moins, il existe quelque part dans ce MCU XD

          • Vincent Barriera

            Très maigre consolation ^^’

  • Girjul34

    ça y est j ai enfin pu voir les gardiens en 3d imax et franchement je l ai trouvé excellent un vrai regal pour les yeux et les oreilles!
    concernant les differentes critiques que je l ai lu ici et là j aimerai y apporter mon point de vue
    – concernant le manque d enjeu dans la premiere partie il s agit d un film sur les gardiens et l enjeu du debut et de decouvrir l origine de star lord le hero charismatique de l’equipe celui qui arrive à tenir yne pierre d infinité dans les mains quand meme pour ceux qui ne connaissent pas ou peu les comics je trouvrle que c est dejà un enjeu suffisant pour commencer le film
    – concernant la musique que certain trouvait trop presente c est personnel mais je l ai trouvé bien choisi et le fait quelle remplace ou attenue par moment les explosions on soulagé ma tete et mes oreilles meme si j adore les explosions je vais au ciné pour ça mais des fois ca envoie tellement que les tympans souffrent un peu lol
    j ai adoré les angles de camera la mise en scene originale et spectaculaire le scenario m a surpris par moment (ego et la tumeur au cerveau) ce qui est rare pour un film de super heros
    j ai egalement été ému par moment aussi (mais j ai oas pleuré hein marvelll 😉)
    coté humour je me suis bien bidonné (les ravageurs qui sautent au dessus de la foret au clair de lune) quelques unes un peu lourdes certes mais sans gacher l ensemble je ne retiens que du bon
    allez une petite critique le maquillage de visage de la soeur a gamora pas tres realiste mais bon
    ego excellent meme si on sent que son histoire n est pas nette il cache bien son jeu et sa puissance machiavelique je n aimerai pas l avoir pour pere!
    trop de scenes post genrique?! que nenni! tout le monde dans la salle est resté jusqu au bout en general tout le monde s en fout on prolonge le moment passé en salle et en plus avec de la bonne musique
    merci d avoir eu le courage de me lire jusqu au bout! 😥😅😉

    • Quoi ? Tu as osé critiqué le maquillage de Nebula ? Requiescat in pace, heureux de t’avoir connu.

      https://media.giphy.com/media/3oKIPfuZ0pXsHcXwqI/giphy.gif

      Plus sérieusement, ça fait plaisir un avis positif comme ça. Je n’aurais pas dit mieux, surtout pour les scènes post-générique. Le fait qu’elles arrivent aussi tôt permet de prolonger le délire jusqu’à la fin.

      • Girjul34

        Ahah pour Nebula j’ai quelque peu modifié ma critique en ajoutant « sur certains gros plans » lol
        Je trouve que l’on voit trop que c’est du maquillage il manque un peu d’effet métallique sur les parties où elle a été raccommodée par son père mais c’est un détail cela se verra moins sur le bluray à mon avis

  • rastarapha

    Mitigé, voir déçu

    C’est les seul mos qui me viennent à l’esprit pour définir ce film

    Entre musiques peu marquante (à part les reprise de black tears)

    Séquence émotions pas forcément bien géré (a part celle de drax et mantis assis sur l’escalier)

    Il faut dire qu’avoir un peu de serieux entre 2 blagues ça donne un côté mal placé à ce type de scènes

    Le rythme du film en pathie et tout cela donne quelque chose de peux fluide, d’inegale dans le récit…
    Il ne se passe pas grand chose pendant au moins 1h de film, ce qui est très frustrant

    Et concernant les blagues, y en a pour tout les goûts et de tous type (voir trop de types)

    Y a celles qui fonctionne bien, comme mary poppins car visuelle

    Celles qui sont appréciable car jouant avec les relations des personnages : drax/mantis

    Y a les lourdes avec taserface qui ne sont d’aucune utilité

    Et y a les blagues de cul…
    Sans subtilité
    Peter qui compare l’état de son vaisseau à des célèbre peinture ça va, ça passe

    Drax qui demande à Ego s’il a un pénis et ce dernier qui lui répond qu’il c’est bien équipé
    Ou peter qui demande à coucher avec ayesha (pour la science *wink* *wink*)
    C’est tout de suite moins subtile

    En bref beaucoup (trop) de blagues pour peu qui font mouches
    Et avec ce genre de procédé on dépasse le cadre du fun, tout ça devient vite cartoonesque voir grotesque (on voit carrément un dessin animé lors des sauts/hyperespace)

    Concernant EGO, Kurt Russel s’en sort très bien dans le rôle, mais son perso ne fait que de l’exposition pendant tout le film et vend bêtement la mèche sur le sort de Meredith…
    Ce qui pour moi en fait un méchant encore peu marquant pour le MCU
    Et tous ça m’inquiète : on commence enfin à établir de l’enjeu dans cette univers (au bout du 15eme film quand même) avec des entités interdimentionnel ou être céleste, problème c’est qu’on reste dans le méchant peu marquant (marque déposé du MCU) et que Thanos est censé arriver l’année prochaine sur nos écrans

    Un autre point que j’aimerai souligner c’est la fameuse mort de yondu, alors pour une fois qu’on a un minimum d’enjeu dans le MCU et qu’on ose sacrifier des personnages pour en créer, quelque chose me chiffonne dans ce moment tragique (bien que cette mort soit assez belle à l’écran)
    La relation peter/yondu.
    C’est bien beau de nous dire que c’est une mort symbolique du « vrai » père de peter, sauf qu’on ne voit les 2 jamais plus de 5mn ensemble sur les 2 films
    Et on accompagne la perte de peter par un petit diaporama rapide histoire de nous dire qu’ils ont déjà vécu des choses ensemble 3 sec avant sa mort…

    Mais je vais quand même parler de chose positive, l’un des rares bons points du film selon moi, c’est ce feeling « guardians », qui intervient tardivement lors du 3eme acte (rocket qui commence à appuyer sur pleins de boutons en même temps, ça c’est mes gardiens du 1 que j’aime)

    Tous ce que je demandais c’était de retrouver le feeling du 1er volet (sans nécessairement surpasser le film) et me marrer
    Et malheureusement ce feeling je l’ai retrouvé seulement sur le dernier tiers du film et pour les blagues… elles ne font pas mouches tout le temps (et c’est pas soutenable vu leurs omniprésence)

    Bref, on sent que Gunn a eu toutes les liberté pour ce film (démarche que je salue), mais qu’il faut le cadrer un minimum sinon il part dans le cartoonesque (ou en tout cas son style non bridé ne le convient pas dans le MCU)

    Remarque : je suis quand même très surpris que ce film est des review mitigé, pour moi c’était le film de 2017 qui ne devait pas trop faire de vague pour le MCU, parce que soiyee en sur, Homecoming et Ragnarok vont faire beaucoup parler d’eux quoiqu’il arrive (et pas forcément en bien)

    • Visiblement, ce qu’il ressort de ta critique, c’est que tu n’as pas accroché à l’humour. Dommage.

      « on commence enfin à établir de l’enjeu dans cette univers (au bout du 15eme film quand même) », justement, c’est un point que je trouve intelligent au niveau du MCU. C’est de ne pas se presser et de prendre son temps pour déployer son univers, pas à pas. Au lieu de se précipiter et de tout balancer. Quand je dis ça, je ne peux pas m’empêcher de penser à BvS qui balance la mort de Superman au bout du deuxième film de l’univers. DEUXIÈME !

      Aussi, je pense que Marvel ne croyait pas que l’univers cosmique des comics Marvel aurait pu fonctionner aussi bien s’il avait été mis en scène de suite. Du coup, à la poser palier par palier, ça permet au grand public d’y adhérer.

      « Il faut dire qu’avoir un peu de serieux entre 2 blagues ça donne un côté mal placé à ce type de scènes », au contraire, et c’est ce qui fait le charme du MCU à mes yeux. L’un n’empêche pas l’autre. Comme la vie !

      « Il ne se passe pas grand chose pendant au moins 1h de film, ce qui est très frustrant », au niveau de l’action, certes. Mais au niveau de l’approfondissement des protagonistes, non. Ce point avait clairement été délaissé dans le premier. Il était donc nécessaire de s’y pencher pour cette suite.

      « C’est bien beau de nous dire que c’est une mort symbolique du « vrai » père de peter, sauf qu’on ne voit les 2 jamais plus de 5mn ensemble sur les 2 films », c’est quand même superbement suggéré. Même s’ils ne sont pas souvent ensemble, on voit bien qu’ils partagent quelque chose. Rien que le petit troll glissé dans l’orbe à la fin du premier. Ou le fait que Yondu protège systématiquement Star-Lord, allant jusqu’à s’opposer à son équipe.

      « il faut le cadrer un minimum sinon il part dans le cartoonesque », au contraire, qu’il continue à faire ses délires. C’est la touche Guardians.

      « je suis quand même très surpris que ce film est des review mitigé », pas moi, du moins, après avoir vu le film. C’était si déroutant par rapport à la formule classique du blockbuster Marvel (comme par exemple, ta remarque sur le fait qu’il ne se passe rien pendant une heure) que tout le monde n’allait pas forcément accrocher.

      On verra bien pour Spidey et Thor ! J’ai trop hâte de voir le second !

      • rastarapha

        « justement, c’est un point que je trouve intelligent au niveau du MCU. C’est de ne pas se presser et de prendre son temps pour déployer son univers, pas à pas. Au lieu de se précipiter et de tout balancer. Quand je dis ça, je ne peux pas m’empêcher de penser à BvS qui balance la mort de Superman au bout du deuxième film de l’univers. DEUXIÈME ! »

        Ok, je veux bien comprendre que tu puisse penser ça pour le DCEU (bien que la mort de sup, même s’il va revenir a de l’enjeu et sert à quelque chose contrairement au peu de mort ou d’enjeu que nous fourni le MCU), mais là le MCU c’est le 15ÈME FILM !!!

        Je veux bien comprendre qu’il faut prendre son temps, mais au bout du 15eme film tu laisses au moins une petite miette, le pire c’est qu’en plus de ne pas servir à grand chose dans l’univers du MCU, je soupçonne le film d’être incoherent avec le reste (réf : le tas bleu qu’utilise Ego pour « unifier » l’univers, j’attend de voir comment ils vont justifier ça sur terre alors que le film se passe en 2014)

        Je crois que j’aurais pardonné si ce n’était pas le 15ème film du MCU, et si au lieu de nous le lier à l’univers, l’histoire du film aurait eu au moins un semblant d’impact sur les personnages

        « au contraire, et c’est ce qui fait le charme du MCU à mes yeux. L’un n’empêche pas l’autre. Comme la vie ! »

        Sauf qu’il s’agit d’un film, et qu’au bout de pas mal de blagues raté, j’ai du mal à rentrer dans la séquence émotions, surtout si celle ci reenchaine sur une autre mauvaise blagues…

         « au niveau de l’action, certes. »

        Surtout au niveau de l’intrigue, y a pas d’histoire pendant au moins les 2/3 du film

        « Mais au niveau de l’approfondissement des protagonistes, non. Ce point avait clairement été délaissé dans le premier. Il était donc nécessaire de s’y pencher pour cette suite. »

        S’cuse moi, mais le moment où drax bourré appel le tueur de sa famille c’est pas ce que j’appel un moment fun/pur action, pareil avec rocket qui se dévoile aux autres, les discussions entre gamora et peter, ou la relation entre gamora et sa « famille »

        Le pire je crois, C’est je tout semble forcé et peu subtile (voir nian-nian) lorsqu’il s’agit d’approfondir les perso (à part la scène drax et mantis bien sur)
        « Tu crois que j’utilise ma flèche avec ma tête, non c’est avec mon cœur »… gros face palm pour moi sur ce coup 😂

        « c’est quand même superbement suggéré. Même s’ils ne sont pas souvent ensemble, on voit bien qu’ils partagent quelque chose. Rien que le petit troll glissé dans l’orbe à la fin du premier. Ou le fait que Yondu protège systématiquement Star-Lord, allant jusqu’à s’opposer à son équipe. »

        Le power point qui arrive 5 sec avant sa mort n’est pas là par hasard, Gunn c’est bien dit qu’il manquait quelque chose et il avait bien raison
        C’est pas avec une peluche et une trahison que tu tisses des liens fort avec une personne (C’est quand même une relation père-fils qu’on veut nous imposer)
        Il manquait clairement des interactions entre les 2 personnages
        J’avais même cette impression que peter était bien plus proche de son père biologique, parce qu’ils discutent ensemble pendant une grosse partie du film

        « il faut le cadrer un minimum sinon il part dans le cartoonesque », au contraire, qu’il continue à faire ses délires. C’est la touche Guardians.

        Selon moi la touche guardians du 1er c’est du pulp, or là on est plus du tout dans ce domaine
        Et puis pour moi un film du MCU qui devient un cartoon, bah ça passe pas tout simplement

        Si Gunn avait continué sur le genre pulp comique j’aurais apprécié, mais il ne n’a pas fait

        • T’exagères quand même, chaque film du MCU a son propre enjeu. Et les morts, il y en a à quasiment chaque film (mes cinq plus mémorables sont Coulson, Groot, Quicksilver, l’Ancien et Yondu). Après, clairement, ce ne sont pas des super-héros classiques, mais c’est un peu normal. Car si tu le fais mourir, tu ne peux plus le faire revenir. Comme une série, sauf si tu t’appelles Prison Break XD . Du coup, je trouve ça bien d’attendre Infinity War pour plus d’impact. Parce que là, ce serait vraiment traumatisant, car on attendrait le point de non retour. Il faut que les morts marquent. Pas faire mourir pour faire mourir. Imagine qu’on refasse mourir Superman dans Justice League 3. Les gens vont se dire « Rien de grave, il reviendra dans le prochain film. ».

          « (réf : le tadmorv bleu degueulasse qu’utilise Ego pour « unifier » l’univers, j’attend de voir comment ils vont justifier ça sur terre alors que le film se passe en 2014) », ça n’a touché qu’une petite ville des Etats-Unis, donc ce n’est « pas bien grave ».

          Concernant Peter et ses pères. Dans le cadre du film, Peter ne considère jamais Yondu comme son père et le fuit depuis le début du premier Gardiens, instant T où il le trahit. Au début, dans le premier, on pense que Yondu veut se venger. Puis, on voit bien que Yondu l’aime. C’est d’autant plus flagrant dans le deux où il le protège envers et contre tout, même ses alliés (pour le résultat catastrophique qu’on connaît). Il ne l’a même pas amené à Ego. C’est ce que j’ai trouvé beau. Ce n’est pas forcé. C’est tout en finesse.
          En ce qui concerne Ego, c’est un peu normal que ce soit aussi élaboré dans le film du jour. C’est quand même son père biologique. Un père qu’il a idéalisé depuis sa tendre enfance. Forcément, il en devient gaga, d’autant plus que c’est Kurt Russell et qu’il a niqué toute la flotte du Sovereign en un coup XD
          Dès lors, je ne comprends pas trop ta remarque, parce que c’est justement le propos du film. Peter a été élevé par un homme qu’il rejette pour son « vrai » père. Avant de se rendre compte, qu’au final, son papa, ce n’est pas Ego, mais Yondu. Son père est Ego, mais son papa est Yondu. C’est d’autant plus déchirant que cette révélation survient après que Yondu l’ait sauvé d’une mort certaine. Il n’a alors plus aucun moyen de revenir en arrière et corriger ses erreurs. Ça m’a d’autant plus touché que mon fils est né une semaine avant que je ne vois le film. C’est vraiment un propos qui est rentré en résonance avec mon cœur (d’où ma note maximale). Ce qui compte pour un enfant, ce n’est pas d’être un père, mais un papa.

          Comme l’humour et le style du film n’a pas marché pour toi. À partir de là, ça devient tout de suite plus compliqué de s’immerger, c’est sûr 🙂 Mais il faut au moins reconnaître à ce Gardiens 2 qu’il tente quelque chose de nouveau. J’en ai même été très déstabilisé, car comme toi, je m’attendais à un truc du même style que le premier.