Critique : Homeland – Saison 3

L’Empire Américain contre-attaque

Fiche

Titre:Homeland
Créateur(s):, ,
Showrunner(s):
Acteurs:, , , , , , ,
Guest-stars:
Titre original:Saison:
3
Pays:États-UnisNombre d’épisodes:12
Genre:Drame, Mystère, ThrillerFormat:42 mn
Diffusion d’origine:29 septembre 2013Chaîne:

Huit ans après la disparition de deux soldats américains lors de l’invasion de Bagdad, l’un d’entre eux réapparaît, seul survivant alors que tout le monde le pensait mort depuis longtemps. Rapatrié aux États-Unis, il est accueilli chaleureusement par sa famille, ses amis et le gouvernement. Seule contre tous, l’agent de la CIA Carrie Mathison, qui a passé plusieurs années en Afghanistan, est persuadée que le héros est en réalité devenu un espion à la solde de l’ennemi, préparant la prochaine attaque terroriste sur le sol américain. Sans réelle preuve et montrée du doigt suite à un incident diplomatique qu’elle a déclenché quelques mois plus tôt, Carrie va devoir se battre pour prouver que ce qu’elle avance est la réalité…

Critique

Après une excellente saison 2 ayant réussi l’exploit de surmonter une première incursion fortement mitigée pour ma part (j’avais eu l’impression de voir un clone de 24 heures chrono du pauvre), Homeland revient pour une troisième saison fort attendue (surtout après le cliffhanger de malade, à ranger parmi les plus mémorables de l’univers des séries).

Cette saison n’arrivera jamais à égaliser la précédente, mais maintient un niveau très élevé malgré des débuts poussifs, surtout à cause de l’intrigue avec la fille de Brody. Une intrigue aussi intéressante que la dernière lubie de Rihanna. Heureusement donc que les scénaristes la mettent vite en arrière-plan, allant même jusqu’à la faire disparaitre en cours de route (passé la mi-saison, plus aucune apparition de la mère Brody – dommage quand même, car Morena Baccarin, miam, miam – et sa fille). Une nouvelle merveilleusement accueillie dans mon humble demeure.

La saison 3 surprend par un changement de style. Plus question de subir.

Pour le reste, Homeland évolue. C’est fort agréable surtout quand on se remémore ces séries formatées incapables d’évoluer (non, Dexter, tu n’es pas visé – c’est bon, Morgan s’est barré, je peux vous dire que oui, Dexter est un exemple parfait). Ce ne sont plus les protagonistes qui subissent une attaque, mais qui la préparent. On a parfois l’impression de voir Argo, le film oscarisé de et avec Ben Affleck. Le tout se termine sur un truc complètement inattendu abordé dans le prochain paragraphe sous la protection d’une balise spoiler certifié par la CIA (oui, j’ai des relations 😛 ).

Spoiler : la fin de la saison

Jamais, je n’aurais pu imaginer une fin aussi nihiliste pour la saga Brody. Ce long plan avec Carrie assistant, impuissante, à la pendaison du père de son enfant est une image forte et surtout hallucinante. Jusqu’à la dernière seconde, je m’attendais à voir la cavalerie débarquer. Comme le savait si bien faire 24 heures chrono. Mais non, le héros meurt. Comme une merde. Une fin à l’image de la série, imprévisible et profondément réaliste (si on peut dire ça comme ça). Difficile aussi de croire que l’un des héros majeurs de la série soit relégué presque comme un second rôle sur cette saison. Il apparait dans un seul épisode avant la mi-saison ?!

Par contre, le twist de mi-saison… Mouais, je le trouve très moyen et peu crédible, car Carrie a des réactions vraiment disproportionnées pour une personne semblant être au courant du plan. À tel point que devant le twist, je me suis demandé si on ne se foutrait pas un peu de nos gueules, des fois, là ?

Conclusion

Une saison moins aboutie que la précédente, mais d’un excellent niveau grâce à un chamboulement dans le style. Elle paie aussi d’un suspense moins élevé accompagné d’un twist foireux. Fort heureusement, le final laisse une belle marque sur la joue.
+– Le final
– La contre-attaque Argo’s style
– La romance Carrie/Brody
– De l’espionnage pur et dur
– Le twist de mi-saison
– L’intrigue avec Dana Brody
Trophée8/10

homeland-season-3-poster

Advertisements
A propos de l'auteur : (2694 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • soulfree

    Bonjour,
    Génial le retour de la fiche, beaucoup mieux !!!Merci

    • Pour info, les fiches ne sont présentes que sur les critiques et les tests, pas sur les brèves 😉

      • soulfree

        bonjour,

        oui et cela est à revoir pour ce genre d’article
        http://marvelll.fr/dawn-of-the-planet-of-the-apes-premiere-bande-annonce/

        • L’article du lien est une brève. Pas une critique, donc pas de fiche 🙂

          • soulfree

            oui pas une critique, mais plus qu’une brève, de mon point de vue, on est dans une présentation d’une film, cela mérite une fiche de mon point de vue, mais c’est mon point de vue, j’apprécie les fiches, que je trouve claire, précise, une belle présentation, un plus pour le site, comme je l’ai indiqué, à revoir ou plus précisément à penser à inclure pour ce genre d’article, une suggestion, pas une critique, si je peux me le permettre et si cela intéresse l’avis d’un visiteur de votre site.

          • soulfree

            pouvez vous effacer mes messages?
            Merci

  • Epice

    J’ai trouvé vraiment vraiment dure cette fin de saison 3…

    SPOILERS

    Naïvement, j’ai espéré tout le long un deux ex machina. Même dans la fin de l’épisode qui se déroule 4 mois après, j’attendais la photo en noir et blanc de Brody du style « Il a été repéré en Urkraine sur un marché noir blablabla », il faut aller le retrouver.

    J’ai trouvé cette fin d’un nihilisme assez hallucinant. Pendu comme un chien, en place public, après s’être fait craché dessus, sous les yeux de celle qui l’aime et qui est enceinte de lui. C’est juste horrible. D’autant qu’on commençait à creuser un peu le personnage (« je suis né dans le désert ») et qu’on avait envie d’en savoir plus. Et qu’entre Carrie et lui, il y avait encore trop de non-dits (plus d’une occasion de se dire qu’ils s’aiment qui a été manqué). Il a tellement souffert psychologiquement et physiquement pour son pays qui l’a laissé tomber au dernier moment comme une merde après s’être bien servi de lui que s’en est vraiment rageant. La CIA se torche bien son cul rempli de merde avec ce pauvre Brody, le jette dans les chiottes et lui vomi dessus en prime. Sans tirer la chasse mais bien en le laissant pourrir de la sorte. J’ai trouvé ça foutrement blessant.

    J’ai adoré la violence de cette fin mais en même temps, ce qui faisait l’un des grands intérêts de la série, c’était l’ambivalence du personnage de Brody (qui arrive à faire douter en se confessant au big boss iranien juste avant de l’assassiner dans son bureau) et la puissance de l’histoire d’amour avec Carrie. La saison 3 décollait d’ailleurs vraiment lorsque ce petit rouquin chauve était à l’écran, sinon c’était pas vraiment l’extase…

    FIN DE SPOILER

    Du coup, cette fin me laisse même amer et me donne à peine envie de poursuivre avec la saison 4. J’espère que ça ne va pas être la saison de trop où les scénaristes vont se perdre…

    • Personnellement, je n’aurai pas pu imaginer meilleur fin que celle-là, car on ne s’y attendait vraiment pas. Faire mourir le personnage principal comme une merde. C’est tout juste hallucinant surtout sachant que, comme tu le dis, il y a plein de choses laissées en suspense (c’est là tout le génie de cette fin).
      En tout cas, je pense qu’on sera d’accord pour dire que cette fin
      pourrait rentrer facilement dans un Top 10 des fins de saisons les plus
      mémorables.

      Pour la suite, je pense qu’on va s’orienter vers une nouvelle intrigue maintenant que la « trilogie Brody » est terminée. Carrie va partir vers de nouvelles aventures. Je trouve ça génial de la part des scénaristes de boucler une histoire sans boucler la série. Je pense que c’est sans commune mesure qu’une série termine son histoire sans s’arrêter.

      Bien évidemment comme toi, je suis inquiet pour la suite.
      Enfin, « inquiet », c’est vite un grand mot, car ça va permettre aux
      scénaristes de fomenter une nouvelle intrigue sans contraintes sinon la
      présence de Claire Danes.

      • Epice

        J’en conviens, sa place dans un Top 10 serait tout à fait appropriée 🙂

        Effectivement pour la suite. Pour ne plus voir la famille Brody ne va pas me faire de mal (Jessica et sa fille, tellement chiantes et le petit frère, so useless).
        Évidemment Peter Quinn va prendre de l’importance, ce qui me plait, j’avais vraiment adoré l’épisode de l’interrogatoire avec Brody, je l’avais trouvé vraiment excellent!

        Cette nouvelle saison devrait en effet avoir des allures de pilote d’une nouvelle série avec quelques visages connus.
        Je pense quand même que je regarderai, ça devrait tout de même en valoir le coup!