Blade Runner 2049 : explosive deuxième bande-annonce VF et VOST

« La clé de l’avenir est enfin révélée. »

Après avoir entretenu une ambiance très mystérieuse dont le point d’orgue était le retour de Dick Deckard (Harrison Ford) avec la première bande-annonce, Blade Runner 2049 explose dans cette deuxième bande-annonce.

Bande-annonce VF

Bande-annonce VOST

Quand je mate cette bande-annonce, je vois tout ce que le Ghost in the Shell récemment sorti aurait dû être. Des images cultes à gogo. En même temps, vu l’amour que porte le réalisateur Denis Villeneuve aux images, ce n’est pas vraiment surprenant. À cela, on peut ajouter des acteurs forts et immédiatement marquants. Mention spéciale à un méconnaissable Dave « Drax » Bautista.

Plus que la performance de Harrison Ford, c’est celle de Ryan Gosling qui m’éblouit. Certes, je ne suis pas forcément objectif étant donné que j’adore l’acteur. Mais ici, il dégage un monstrueux charisme animal. Il a l’air d’être sur le point d’exploser à chaque plan. En tout cas, l’histoire que laisse échapper la bande-annonce me font supposer plus ou moins à un remake à la Star Wars 7/Jurassic World. On reprend les grandes lignes de l’original tout en faisant une suite pour s’y émanciper. Quoiqu’il en soit, ça pue l’excellent film. Voir même plus.


Blade Runner 2049 est prévu en France pour le 4 octobre 2017.

Réalisé par Denis Villeneuve, d’après un scénario de Hampton Fancher et Michael Green, avec Ryan Gosling, Harrison Ford, Ana de Armas, Sylvia Hoeks, Robin Wright, Mackenzie Davis, Carla Juri, Lennie James, Dave Bautista et Jared Leto.

Trente ans après les événements du premier film, un nouveau blade runner, l’officier K du LAPD (Ryan Gosling), déterre un secret enfoui depuis longtemps qui a le potentiel de plonger ce qu’il reste de la société dans le chaos. La découverte de K va l’entraîner dans une quête : retrouver Dick Deckard (Harrison Ford), un ancien blade runner du LAPD, qui a disparu depuis 30 ans.

Advertisements
A propos de l'auteur : (2769 articles)

Fou de cinéma depuis qu'il a vu son premier film dans les salles obscures : Jurassic Park. Pleure quand le requin meurt dans Les Dents de la Mer. Plus tard au collège, il a succombé aux comics grâce (ou à cause) à un pote. Les jeux vidéo, il y touche depuis Les Schtroumpfs sur la Colecovision.

Tu kiffes l'auteur ? Suis-le sur : Twitter, Facebook ou Google+.
  • Dreadfox

    Visuellement c’est ouf, chaque plan est magnifique et on retrouve bien l’ambiance Blade Runner.
    Par contre niveau scénario, j’espère vraiment qu’il nous emmène sur une fausse piste. Parce que ça à l’air d’un classique et d’un prévisible…
    + j’espère que Reynolds n’est pas un Réplicant. Parce qu’avec son manque d’émotion c’est grillé tout de suite.

    • Reynolds ? Oh, t’as pas osé confondre ce diable de Deadpool avec ce beau gosse de « City of stars » ? Après, j’avoue que c’est une belle piste. De toute façon,
      il me semble que pour Deckard, c’était le même sujet et au final, on ne sait pas.

  • Girjul34

    Ah oui quand même visuellement ça claque! après cela ne fait pas tout effectivement…