The Predator : la première bande-annonce basique VF et VOST

Photo du film The Predator (2018) par Shane Black avec le Predator

« Vous n’avez rien vu d’inhabituel ? »

Après une première tentative infructueuse de faire revivre la franchise du rasta de l’espace en 2010 via Nimrod Antal avec Predators, on remet ça. Cette fois-ci, une des victimes du Predator dans le film culte de John McTiernan, Shane Black. Celui qui a ressuscité Robert Downey Jr. y retourne en tant que réalisateur et scénariste (avec Fred Dekker). Sachant qu’il s’agit du mec qui nous a offert Kiss Kiss Bang Bang, Iron Man 3 (un très bon film malgré le contrecoup du twist) et The Nice Guys, je suis plutôt confiant. Voyons tout de même ce que donne la première bande-annonce.

Bande-annonce VF

Bande-annonce VOST

Rien d’emballant… pour l’instant

Pour le coup, je ne vais pas dire que la bande-annonce m’ait particulièrement enthousiasmé. Déjà, elle est assez avare, normal pour une première bande-annonce, et ce qui est présenté n’offre rien de nouveau sous les cieux de notre planète. Enfin si, il y a quand même une chose qui m’a amusé. Voir le jeune Jacob Tremblay qui a bien grandi depuis le magnifique Room et qui déclenche un vaisseau Predator en pensant jouer avec un jouet.

Le coup des Predator hybrides peut amener quelques trucs fun, mais entre ça et Jurassic World: Fallen Kingdom, visiblement, 2018 est l’année de l’hybridation. Pour terminer, content de voir que Boyd Holbrook qui m’avait enthousiasmé dans Logan semble tenir la cadence du monstrueux Schwarzy, du moins dans cette bande-annonce, dans le rôle du héros face à la menace extra-terrestre.


The Predator est prévu en France pour le 17 octobre 2018.

Réalisé par Shane Black, d’après un scénario de Fred Dekker et Shane Black, avec Boyd Holbrook, Trevante Rhodes, Jacob Tremblay, Keegan-Michael Key, Olivia Munn, Sterling K. Brown, Alfie Allen, Jane Thomas, Augusto Aguilera, Jake Busey, Yvonne Strahovski.

Les pires prédateurs de l’univers sont maintenant plus forts et plus intelligents que jamais, ils se sont génétiquement perfectionnés grâce à l’ADN d’autres espèces. Quand un jeune garçon déclenche accidentellement leur retour sur Terre, seul un équipage hétéroclite d’anciens soldats et un professeur de science contestataire peuvent empêcher l’extinction de la race humaine.

10 réflexions au sujet de “The Predator : la première bande-annonce basique VF et VOST”

  1. J’apprécie ce que je vois, malgré que ca a l’air trop « classique ». J’ai rien contre, mais s’agissant de Shane Black je veux un peux plus.

    Et quand je vois le Trailer, je me dit qu’il veulent vraiment le vendre comme quelque chose de « classique », alors que de base les perssonage sont assez « péter », et ici ont s’attarde pas de trop. De plus les acteur (et Black himself), ont vraiment vendu un film avec sa « patte » !

    La ont voit rien….juste du boom boom…(pour attirer le plus large possible, pas pour rien qu’il mettent réalisateur de Iron Man 3).

    Du coup hate d’en voir plus, dans tout les cas je reste impatient. Black sait faire un film, et puis c’est dans c’est dialogue qu’il excelle !

    Aller, j’y croit !

  2. HS Il est serieux James Cameron et sa déclaration anti MCU. Il y a une « rage « irrationnelle contre ces film, c’est fou. A croire qu’etre une adaptation de super hero est synonime de raillerie, de condescendance.

    • Apparemment, dans l’interview complète, le propos est bien plus modéré. Encore un exemple d’une phrase sortie de son contexte pour faire le buzz. Un procédé assez usant de la part des « journalistes ». De plus, il dit indirectement qu’il adore ces films, mais veut juste raconter d’autres histoires.

      “I’m hoping we’re going to start getting Avenger fatigue. Not that I don’t love the movies. It’s just, Come on, guys, there are other stories to tell besides, you know, hypogonadal males without families doing death-defying things for two hours and wrecking cities in the process. »

      C’est tout simplement un mec qui a une mauvaise connaissance de l’univers et ça se voit. Parce que sa définition est fausse.

      • C’est assez cliché sa déclaration, il connaît pas son sujet. Puis je comprend pas pourquoi il dit que on va être lasser. J’ai l’impression que le gars surf sur la vague et le fait qu’il y a des super hero sur grand ecran et qu’il en ai trop, que c’est juste un gars qui détruit des villes. Mais bon je pense qu’il aime vraiment ces films mais dans ce contexte là, c’est compliqué.

        • Depuis ses déclarations sur Wonder Woman et l’énorme buzz qui a suivi, j’ai l’impression que la presse a voulu remettre le couvert en mettant en opposition James Cameron et les films de super-héros, Avengers ici. Après tout, quelle meilleure figure que celui qui posé les deux films ayant rapporté le plus de $ au box-office (Titanic et Avatar) ?

          Seulement, je pense que ça va plus loin que ça et que le mec est un peu inquiet pour sa grande saga. Quoiqu’on en dise, à chaque film, un réalisateur joue sa carrière, même si on s’appelle James Cameron. Imagine qu’Avatar 2 fasse un énorme flop. Comme tu fais pour les autres ? Sachant que le tournage a été fait ou est en cours (on parle d’un tournage simultané pour Avatar 2 et 3 & Avatar 4 et 5).
          Le truc qu’il constate, c’est que le box-office est globalement dominé par le MCU. Ce sont eux, ses vrais concurrents. Si un Avengers sort en même temps qu’Avatar 2, je ne donne pas cher pour la peau de ses Na’vi.
          D’où la « il y a d’autre histoires à raconter ».

          En l’état, j’ai beaucoup de mal à imaginer qu’Avatar 2 cartonne autant que le premier. Voir même qu’il dépasse le milliard. Même s’il ne faut jamais sous-estimer le Cameron.

  3. J’ai tellement aimé le premier Prédator que j’ai peur d’être déçus. Les remakes sont rarement top, peut être l’impression de déjà vu. L’exemple type c’est Blade Runner, le remake est pourtant pas mal mais l’impression du premier n’y est plus.

    • Petite précision, il ne s’agit pas de remakes, mais de suites. Blade Runner 2049 est la suite du premier Blade Runner. Celui-ci est une suite, même s’il ne s’agit pas d’une suite directe.

      Le terme « remake » signifie de refaire le film à l’identique.

      • Absolument. Il n’en demeure pas moins qu’il y a beaucoup de choses reprises du premier qui l’apparentent à un remake mais strictement tu as raison.

  4. un bon petit film du mois d’août au mois d’octobre et j’aime bien le blondinet de Logan.
    Sa tete me disait quelque chose mais impossible d’y mettre un nom, merci Marv !!!
    ce genre de film classqiue des années 90 me manquent perso mais on était habitué à des trucs pas possibles, qu’on en devient très exigeant, un bon film sans prise de tête c’est bien aussi….

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest