Test : Rayman Legends

Affiche de Rayman Legends
Les légendes ne meurent jamais

Fiche

Titre :
Rayman Legends
Éditeur :Ubisoft
Développeur :Ubisoft Montpellier
Plate-forme :PC, Playstation 3, PlayStation Vita, Wii U, Xbox 360Date de sortie :29 août 2013
Genre :Plates-formesTesté sur :PC

Critique

Rayman Origins m’avait foutu une claque. Il avait prouvé par une équation aussi simple que 1 + 1 = 2, que le jeu de plateformes à l’ancienne n’était pas mort. Certes, le genre subsistait grâce à Nintendo et ses Mario à foison et des jeux indépendants comme Braid, mais les gros éditeurs n’osaient plus de mettre les moyens pour sortir un jeu du genre. Du moins, jusqu’à Ubisoft et son Rayman Origins.

Le jeu fut tellement acclamé par la critique presse et la blogosphère que tout le monde a eu mal aux mains à la fin. Malgré tout, une suite était véritablement en péril. Les ventes n’étant pas faramineuses, pour ne pas dire décevantes. À la base, le jeu était prévu uniquement sur Wii U, mais les ventes de la console donnaient surement des nuits agitées aux décideurs d’Ubisoft. Finalement, ils ont joué la sécurité et l’ont sorti sur tous les supports, pour mon plus grand bonheur. PC direct, pour profiter des graphismes à fond.

Les deux plus gros changements de Rayman Legends concernent : les graphismes et le gameplay. Commençons par les graphismes. J’ai été épaté par ces derniers (pourtant déjà d’un très haut niveau dans les précédents). Le design de l’ensemble a un peu évolué pour faire ressembler l’ensemble à une peinture en mouvement. L’ajout de la 3D permet de dynamiter un peu l’ensemble et de bénéficier des animations de haut vol ! Toutefois, je tiens à souligner que la claque est moins importante que sur Origins, deuxième épisode oblige.

Le jeu fut tellement acclamé par la critique presse et la blogosphère que tout le monde a eu mal aux mains à la fin.

Quant au gameplay, les développeurs ont tenté d’équilibrer l’ensemble afin d’éviter le sentiment de répétitivité qui planait parfois sur son prédécesseur. Ainsi, on alterne entre la plate-forme « normale », les courses en pleine vitesse, les phases de shoot et les combats contre les boss à la fin de chaque monde. Ils ont ajouté un nouveau personnage (un truc tout vert) qui permet d’inaugurer un nouveau type de gameplay. En effet, il faudra parfois appuyer sur Y (sur Xbox) pour demander à ce personnage de nous aider. On sent que cette partie a été pensée pour Wii U, le deuxième joueur contrôlant ce personnage. Finalement, ça ne gêne pas vraiment et j’ai même trouvé ça plutôt sympa.

La difficulté est toujours aussi bien dosée. Le jeu est parfois dur, mais jamais injuste (c’est vraiment de ta faute si tu foires). Le design des niveaux est excellent et diversifié. On n’a pas l’impression de retomber sur les mêmes éléments quand on change de monde. Le jeu est aussi très long, car si les nouveaux niveaux ont une durée de vie correcte. Les développeurs ont ajouté des modes multi très sympa dont Kung Foot (très drôle à plusieurs) et ont repris des niveaux du précédent. Autant vous dire que vous en avez pour votre argent. Sans compter sur le fait que si vous voulez finir le jeu à 100 %, faudra y aller.

Je poserai tout de même un bémol. J’ai parfois eu du mal à rester longtemps accroché sur le jeu. Des séances d’une demi-heure/une heure me font du bien, mais au-delà, je commence à en avoir marre. Mais après, il ne faut pas oublier que je ne suis pas particulièrement fan du jeu de plate-forme et aussi, l’absence d’histoire dans Rayman Legends m’agace (j’avais déjà fait le reproche sur le premier). C’est souvent la découvrir le dénouement de l’intrigue qui me donne envie d’insister sur un jeu.

Test

Graphisme : 11/10 – Rayman Origins était très, très beau. Sa suite encore plus, so… Un point de plus.

Gameplay : 9/10 – La fluidité du jeu est sans faille, mais j’aurais aimé un peu plus de shoot.

Durée de vie : 8/10 – Une dizaine d’heures pour les nouveaux niveaux. Pour tout finir… Pfiou, ça va être long, le triple facilement.

Histoire : 3/10 – Comme pour son père, une cinématique d’intro et… point final.

Son : 9/10 – Un des points forts du jeu, les musiques sont très agréables et s’adaptent à votre jeu. Une merveille.

Son point fort – Le jeu de plateformes à son paroxysme.

Son point faible – Toujours pas d’histoire et un peu répétitif.

Conclusion

Digne suite, Rayman Legends améliore par petites touches son prédécesseur et s’affirme encore plus complet, mais il ne corrige pas ses rares défauts. Un truc du style, les péchés du père se transmettront au fils, ou une connerie du genre.

Trophée8/10
Affiche de Rayman Legends
Affiche de Rayman Legends

Pin It on Pinterest