Test Blu-ray : Millenium : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes

Blu-ray indispensable

Fiche

Date de sortie Blu-ray/DVD:23 mai 2012Format vidéo:1.85:1
Langues:Anglais, Français, Italien (DTS-HD Master Audio 5.1)
Sous-titres:Français, Anglais, Italien, Arabe, Néerlandais
Suppléments :Plongez-vous dans les archives de vanger avec pas moins de 4 heures d’immersion grâce aux images des coulisses, incluant interviews, répétitions, tests à l’écran et bien plus encore. Inclus aussi les commentaires audio avec le directeur David Fincher.

Test

L’édition blu-ray est soignée niveau packaging, un boitier en carton avec une simple notification en bas à droite pour savoir qu’il s’agit du blu-ray (attention à ne pas se tromper avec le dvd). On ouvre et on obtient un carton dépliable avec deux photos, l’une de Blomkvist et l’autre de Salander. A l’intérieur, deux disques blu-ray, un pour le film, un autre pour les suppléments.

On commence avec le film, je vous épargne la critique, l’ayant déjà faite. On va plutôt s’intéresser à la qualité du transfert. L’image est superbe, on voit que le film a fait l’objet d’un travail minutieux dans sa phase pos-production. Tout est fait pour que Millenium respire la Suède, de Stockholm en passant par les extérieurs enneigés du nord du pays. Les contrastes et les couleurs respirent à merveille rendant hommage à l’excellente photographie. Indispensable tout simplement.

Pour le son, c’est du tout bon même si le film ne dispose pas vraiment de moments d’actions fort hormis vers la fin. Les musiques par contre ont un rendu exceptionnel de même pour les basses. On regrettera juste l’absence d’une piste 7.1.

Passons désormais au deuxième disque consacré aux suppléments. Alors là, autant vous dire que vous allez en avoir pour votre argent tant c’est complet. Surtout évitez le dvd ne proposant que le commentaire audio du réalisateur.

Pour le blu-ray, vous serez passionné de bout en bout vu que tout est abordé hormis deux questions cruciales, pourquoi un remake et pourquoi avoir changé la fin? A noter que l’ensemble des bonus suivent un même mode de fonctionnement, interviews sur fond noir donc très intimistes et collants à merveille à l’univers Millenium, le tout ponctué d’extraits du tournage. Un style qui permet d’en apprendre beaucoup sur la vie sur un tournage tout en récupérant l’avis des intéressés. On est bien loin des insipides interviews des featurettes. Les acteurs et les techniciens balancent de nombreuses anecdotes et blagues sur la totalité de la production. Je regrette juste l’absence d’un vrai documentaire permettant de suivre les évènements à la suite sans être obligé de se déplacer dans le menu à chaque fois car ici, tout est trié par catégories, un peu comme des featurettes (la durée varie entre cinq minutes à quinze minutes).

Un gros bloc est consacré au personnage de Rooney, Lisbeth Salander, y est décortiqué l’incroyable difficulté du casting où l’actrice a passé près de six mois pour décrocher le rôle, les costumes du personnage (la costumière est très agréable à suivre et est bourrée d’anecdotes), l’interprétation du rôle visant à s’éloigner un peu de celle Noomi Rapace (l’actrice parle d’un Fifi Brindacier moderne), les interactions avec le réalisateur. On y apprend beaucoup. Sans aller plus loin, je ne peux que vous conseiller de regarder ces bonus si vous êtes fan de cinéma et/ou du film.

Les effets spéciaux, les décors, le scénario, les montages, les acteurs principaux et secondaires, la réalisation, les techniques de trucages (comme sur ce plan génial simulant la tête à l’intérieur d’un sac en plastique), tout y passe… Absolument tout. Un excellent moyen de savoir comment se déroule la fabrication d’un film et le tournage du film façon David Fincher.

Notons aussi un supplément super cool, un faux passage de JT donnant l’impression de sortir d’une vieille VHS. Fait pour la promotion du film sur Internet, il est très intéressant autant artistiquement (ne ratez pas le commentaire audio sur la fabrication de cette vidéo) qu’il permet aussi de mieux assimiler l’univers des Vanger.

Aussi, un commentaire audio assez instructif à propos de l’extraordinaire générique façon James Bond.

Conclusion

Le blu-ray de Millenium est tellement soigné qu’il demeure indispensable dans la collection de chaque collectionneur et des fans du film.
Image : 10/10Son : 9/10Bonus : 9/10
Trophée9/10

Pin It on Pinterest