Spider-Man: No Way Home : Alfred Molina révèle comment le docteur Octopus revient

Quoi de neuf, doc ?

En 2004, il avait marqué le monde entier dans Spider-Man 2 via le rôle de Otto Octavius alias Docteur Octopus. Lui, c’est Alfred Molina et 17 ans plus tard, il dévoile les conditions de son retour pour Spider-Man: No Way Home à Variety.

Il commence avec une anecdote cocasse. Pendant le tournage, il avait reçu l’ordre de ne pas en parler. Cependant, la nouvelle était présente partout sur le net.

Un flou bien pratique

Sinon concernant à trouver un moyen de justifier son retour, elle a été assez facile à trouver grâce à un flou à la fin de Spider-Man 2. Pour ceux qui ont oublié, il n’y a qu’à relancer le film sur Netflix ou alors lire mon résumé bref.

Alors que sa machine est en train de partir en vrille, menaçant de faire de sacré dégâts, le docteur Octopus balance une énorme punchline « Je ne mourrai pas en monstre. » puis se sacrifie en brisant les fondations de sa machine pour l’amener au fond du fleuve. Sur son dernier plan, il est en train de couler inexorablement vers sa mort. Dès lors, il n’y a rien de compliqué pour le faire revenir. Hop, un petit portail et le tour est joué.

Alfred Molina ne s’inquiétait pas trop sur ce point vu le talent pour la narration de Marvel Studios. Par contre, l’aspect physique du rôle le minait. Comme il le dit lui-même, il a maintenant deux mentons, des pattes d’oie et un bas du dos légèrement louche. Certes, les effets spéciaux sont capables de le rajeunir numériquement comme l’a prouvé de nombreux films de Marvel Studios (Samuel L. Jackson dans Captain Marvel a été cité en exemple).

Néanmoins, un bât blesse. Il le souligne en faisant référénce au film de Martin Scorsese, The Irishman (2019) : « Ils ont rajeuni le visage de Robert De Niro, mais quand il se battait, il ressemblait à un homme plus âgé. Il ressemblait à un vieux [NdM : c’est vraiment un point qui casse tout le réalisme du film de Scorsese] ! C’est ce qui m’inquiétait à propos de m’y remettre. ». Néanmoins, il s’est rappelé d’un détail faisant une énorme différence : « Les tentacules font tout le travail ! ».


Spider-Man: No Way Home est prévu pour le 15 décembre 2021.

Réalisé par Jon Watts, d’après un scénario de Chris McKenna et Erik Sommers, avec Tom Holland, Zendaya, Tony Revelori et Jacob Batalon.

Pin It on Pinterest