Marvel’s Avengers : que vaut le personnage jouable, Spider-Man ?

Depuis le 30 novembre (un timing impeccable avec Spider-Man: No Way Home), Spider-Man est disponible comme personnage jouable pour le jeu vidéo Marvel’s Avengers. Quelques semaines avant, il avait été présenté via une cinématique.

Si, à l’annonce de son exclu pour les consoles de Sony, beaucoup ont grincé des dents. Franchement, je ne trouve pas que ce soit une grande perte pour les non-Playstation.

Mais où donc l’Araignée ?

Je m’explique.

Le principal attrait des nouveaux personnages comme Kate Bishop, Hawkeye et surtout Black Panther, ce sont les histoires les accompagnant. Si les deux premiers avaient une narration assez modeste, le troisième était une véritable extension avec une tout nouvelle zone, le Wakanda, et un ennemi mémorable : Klaue (bien loin du simple skin de Hulk pour obtenir Maestro).

Pour Spider-Man, il n’y a rien de tout ça.

Tout d’abord, quand j’ai lancé le jeu, j’ai galéré pas possible pour essayer d’obtenir le monte-en-l’air. Certes, on nous indique qu’il faut aller sur le pont de l’Héliporteur du SHIELD… Mais après ? J’ai cherché partout pendant presque un quart d’heure avant de tomber par hasard sur Pizza Dog. Oh, qu’il est mignon. Après lui avoir fait un câlin, je me suis retourné pour admirer la vue et qu’est-ce que je vois sur une fenêtre ? Une toile d’araignée. Je m’approche et c’est à ce moment-là que j’ai pu récupérer Spider-Man.

S’ensuit une cut-scène anecdotique pour introduire le personnage chez les Avengers. Je vous ai mis deux vidéos dessous pour résumer ce qu’on voit.

Prise de contrôle

Rapidement, je me suis rendu compte qu’il n’y avait pas de scénario. On a juste une liste de tâches permettant de récupérer, à chaque palier, des SMS faisant avancer « l’histoire » (les guillemets sont très importants, ici). Inutile donc de préciser que je n’ai pas été bien loin. J’ai juste fait quelques missions histoire de voir ce que valait l’Araignée de Marvel’s Avengers en action.

Naturellement, la prise en main est moins fluide que sur son jeu dédié. Malgré tout, on retrouve son côté grimpant et on peut même se balancer (par contre, marcher sur les murs sera à éviter à cause d’une caméra déplorable). J’ai trouvé le balancement plutôt désagréable dans le sens où on sent qu’il a été bridé pour ne pas cheater le personnage par rapport aux autres (ça rappelle le vol de Thor et Iron Man). Du coup, j’ai comme la sensation qu’on ne peut pas pousser le balancement jusqu’au bout afin de gagner en vitesse.

Au niveau des coups spéciaux, on fait appel aux toiles. Principalement pour immobiliser les ennemis. Spider-Man peut être vachement pratique dans un groupe. M’enfin bref. C’est un personnage sympathique à contrôler, mais l’absence d’histoire lui étant consacré est clairement préjudiciable.

En même temps, c’est compréhensible, le studio ne va pas perdre du temps à développer tout un scénario pour un personnage uniquement dédié à une partie de son public.

Bref, un ajout anecdotique qui ne servira qu’aux joueurs jouant régulièrement en ligne.

Pin It on Pinterest