Critique : Hawkeye – Épisode 3 « Echos » (avec spoiler)

Il ne fallait clairement pas sous-estimer cette série

Fiche

TitreHawkeye Titre VO
CréateurJonathan Igla RéalisateursBert & Bertie
Acteurs Jeremy Renner, Hailee Steinfeld, Alaqua Cox, Fra Fee, Tony Dalton
Saison1 Épisode3
Date de sortie01 / 12 / 2021 Durée44 mn
GenreAction, Aventure, Crime, Drame, Mystère, Science fiction ChaîneDisney+

Après avoir échappé à une autre menace, Clint et Kate s’allient pour contrer un complot criminel.

Critique

C’est fou à quel point la série Hawkeye arrive toujours à garder sa qualité et surtout son rythme malgré les épisodes qui passent. Mieux, avec ce troisième épisode, elle en gagne même par rapport à ses deux prédécesseurs. Faut juste que je ne sois pas aussi tranché, car il reste encore une moitié de saison derrière, mais quand même. À mes yeux, jusqu’ici (j’avais dit que je ne tranchais pas), il s’agit de la série Marvel Studios avec la meilleure gestion du rythme. Serait-ce une preuve que le studio arrive de mieux en mieux à produire des séries comme il l’avait fait avec les films ?

L’écho de la surdité

J’ai eu un énorme coup de cœur pour l’introduction de l’épisode. De par ma surdité, je me suis totalement retrouvé en Maya Lopez. Le coup de l’enfant sourd largué dans une classe où tous les enfants parlent, je l’ai vécu. J’ai même été épaté par la délicatesse dont le duo Bert & Bertie, réalisatrices du touchant Troop Zero (2019), a réussi à illustrer la difficulté de la lecture labiale en sous-titrant uniquement certains mots. C’est exactement comme ça dans la réalité. Bref, la belle surprise, car je ne m’attendais pas à une telle finesse.

La suite fait tout aussi fort avec une Maya Lopez signant (le MCU se pose là niveau représentation des sourds après Makkari dans Les Éternels) et prenant une leçon de vie de la part de son père. On découvre alors un premier aperçu de ses pouvoirs : il s’agit de la version sourde de Daredevil. Si l’homme sans peur voit son audition être décuplé au point d’acquérir un radar, pour Maya, ce sera la vue.

La figure (de l’ombre) du crime

D’ailleurs, tant qu’on parle de Matt Murdock. Qui dit Daredevil, dit forcément le Caïd. Ou plutôt ici, l’Oncle. Quelle classe, son introduction. Une figure en arrière-plan tel le requin de Les Dents de la Mer (1975). Dans un costume impeccable. Après, Marvel Studios peut toujours nous faire une surprise avec un retournement de situation dont le studio a le secret en changeant quelques éléments des comics d’origine où Maya est la fille adoptive du Caïd.

S’ensuit la première démonstration des pouvoirs de Maya et, nouvelle surprise, elle est également amputée de la jambe droite. On enchaîne avec sa version adulte. Toujours aussi badass. Son regard dur envoie du lourd. Boum, révélation : Ronin a tué son père. Ce qui permet également de constater à quel point, Hawkeye a fait des ravages dans le crime organisé (fallait pas snaper sa famille).

J’ai été surpris de lâcher quelques larmes aux côtés de Maya en train de pleurer la mort de son père. C’est que j’ai été totalement impliqué par ses origines. En plus, on peut découvrir la main ensanglantée iconique du personnage sur son visage. Clairement, ils ont fait très fort sur ce point et j’ai déjà hâte de découvrir la série qui lui sera consacrée. Je comprends maintenant pourquoi Marvel Studios a vite mis en route sa série.

« Un autre cookie, s’il te plaît. Merci. »

Ensuite, on retourne à notre joyeux duo dans une situation absolument cocasse. Les voilà en train de faire du cheval de manège. Le charme de la série demeure intact entre une Kate toujours aussi impliquée et un Clint désabusé. Par ailleurs, l’échange en langue des signes entre Clint et Maya est à mourir de rire. Après Les Éternels, ça fait vraiment plaisir voir cette langue autant à l’écran.

Voilà qu’on arrive à mon deuxième gros coup de cœur de l’épisode. L’action. Je me doutais que ça allait péter quand j’ai vu la durée de l’épisode. Mais autant ? Certainement pas. De manière aussi réussie ? Encore moins. Il s’agit, sans hésiter, de ma scène d’action préférée des séries du MCU.

Une histoire de flèches… et de sapins

J’adore cette idée de toujours offrir des combats terre-à-terre misant sur une ingénieuse improvisation. Cf. les utilisations du caddie et du poteau par Kate. Clint Barton fait également démonstration de ses incroyables capacités d’archer. De l’autre côté, Maya en impose en tenant réellement tête à l’Avenger. Jusqu’à faire éclater son appareil auditif qu’elle reniait quelques secondes avant. C’est très représentatif, car certains sourds rejettent totalement leurs appareils, symbole de leur handicap, pour s’immerger totalement dans la langue des signes où leur handicap disparaît. Echo en est un parfait symbole.

Par contre, je ne m’attendais pas à ce que ce soit géré de manière aussi hilarante par la suite via les échanges entre Kate et Clint ou émouvante via l’appel téléphonique du troisième fils.

Mais je m’avance trop vite. Auparavant, il y avait une impressionnante scène de course-poursuite en voiture. D’accord, les fonds verts sont un peu trop visibles. Mais difficile de ne pas s’extasier devant ce génial plan-séquence tournant à l’arrière de la voiture. On retrouve le meilleur des buddy movies avec de l’action parfaitement ponctuée de gags. Un point que Falcon et le Soldat de l’Hiver n’avait jamais vraiment mis en place. Ici, entre le coup des sapins et surtout le combo de la flèche Pym sans oublier l’utilisation badasse de la flèche ventouse, j’ai rugi de plaisir.

La suite retournera vers des rails plus classiques en revenant à l’intrigue de base jusqu’à ce cliffhanger d’enc**é. Excusez mon langage, mais j’étais dégoûté que ce soit déjà fini !

Par se demandant encore plus où va s’arrêter la série.

Conclusion

Quelle claque, cet épisode. Entre la sublime introduction de Maya « Echo » Lopez et ses deux scènes d’action superbement fun sans oublier cette subtile représentation de la surdité et cette brève apparition, la série Hawkeye arrive à des sommets où je ne l’attendais pas. J’ose le dire, Loki peut commencer à s’inquiéter pour sa place de ma série préférée du MCU.

+

  • Introduction parfaite d’Echo
  • Représentation de la surdité
  • Cette course-poursuite
  • Toujours aussi fun
  • L’Oncle

  • Comment la suite peut faire aussi bien ?
9/10

Pin It on Pinterest